Connexion
/ Inscription
Mon espace
Questions de gestion
ABONNÉS
Suivez-nous sur feedly

[Question de gestion] Epargne et investissement : Quelles sont les bonnes pratiques à adopter en temps de crise ?

Epargne : les erreurs des épargnants en période de crise mondiale  

L’enchaînement de deux crises mondiales a fortement bousculé les comportements des Français dans bien des domaines. Peur de l’avenir, des scénarios-catastrophes, chacun essaye de se protéger pour limiter l’impact de ces crises sur sa vie, ses biens, ses moyens. Financièrement parlant, la précaution est de mise pour une grande partie des épargnants qui adoptent une stratégie de sécurisation. Pourtant, l’histoire a démontré que cette stratégie pouvait s’avérer bien plus coûteuse que protectrice.

Un comportement naturellement guidé par la peur pour les petits épargnants

« Nous observons systématiquement, en temps de crise, ce sont surtout les petits épargnants qui agissent en premier. Exit l’épargne d’investissement, dans un contexte d’incertitude économique ils préfèrent l’épargne de précaution. Cette réticence à prendre des risques en matière de placements peut avoir un impact très fort sur leurs finances et peut conduire à une aversion à la perte puisqu’ils passent à côté de solutions plus rémunératrices. Même si très humain, ce comportement est guidé par la peur et non par la raison. En faisant cela, les épargnants prennent non seulement la baisse mais risquent aussi de ne pas prendre la hausse » explique Alexis Naacke, Directeur de la gestion de Yomoni.

Comme le montre le graphique, ces pratiques peuvent conduire à manquer les bons jours de bourse sur la performance finale d’un placement. En effet, il suffit de manquer une dizaine de jours pour passer de 60 % à 0 %.

Pourtant, « les précédentes guerres de l'ère moderne n’ont eu que peu d'impact sur les marchés financiers à moyen terme, il faut se servir des expériences du passé et trouver une juste stratégie pour limiter la casse et laisser passer l’orage » précise Alexis Naacke.

Performance du S&P 500 lors des conflits militaires passés

Date Conflit - 1m - 1s + 1s + 1m + 3m
25 Juin 1950 Guerre de Corée 2.4% 1.6% -10.0% 1.5% 4.9%
05 Mars 1998 Guerre du Kosovo 3.1% -1.3% 3.4% 8.5% 7.6%
20 Mars 2003 Guerre d'Iraq 4.5% 5.3% -0.8% 2.0% 13.7%
23 Février 2014 Annexion de la Crimée 0.4% -0.1% 1.3% 1.6% 3.5%

Source : Bloomberg Finance LP, Cahiers Verts Les performances passées ne préjugent pas des performances futures.

 

 

Lire la suite...


Articles en relation