Connexion
/ Inscription
Mon espace
Initiatives
ABONNÉS
Suivez-nous sur feedly

[Initiative] Vers un étiquetage de l'impact environnemental d'un produit ?

Le 30 mars, la Commission européenne présentera une proposition législative comprenant les règles de l'étiquetage sur l'impact environnemental d'un produit. La Commission envisage d'utiliser la méthode d'analyse du cycle de vie (ACV), et plus particulièrement l'empreinte environnementale des produits (PEF). La grande question de cette proposition législative est de savoir si la Commission européenne rendra l'évaluation et l'étiquetage de l'impact environnemental des produits (avec des ACV) obligatoires ou volontaires. La coalition demande qu'ils soient obligatoires.

Une coalition de grandes et petites entreprises d'électronique grand public, actrice du développement durable, a envoyé aujourd'hui une lettre à la Commission européenne, l'exhortant à rendre obligatoire une méthodologie unifiée du cycle de vie des produits.

Lundi, le parti politique néerlandais GroenLinks demandera au Parlement européen de rendre obligatoires les évaluations d'impact et les labels environnementaux. Il citera la coalition numérique One Green Label comme un exemple de la manière dont les choses devraient et peuvent être faites différemment.

Rogier Volmer, PDG de Trust International, explique : « Nous avons écrit une lettre et demandé à d'autres acteurs de l'électronique durable grand public de rejoindre cette coalition et de signer la lettre via ce site ».

Cette lettre a déjà recueilli plus de vingt signataires au cours de sa première semaine, et les entreprises peuvent encore la rejoindre.

Rogier Volmer poursuit : « Nous pensons que l'étiquetage obligatoire de l'impact environnemental est parfaitement possible et nécessaire :   

  • Pour faire de la transition numérique une transition durable
  • Pour permettre aux consommateurs et aux entreprises de faire des choix durables en connaissance de cause, d'une manière qui soit vérifiable, comparable et fiable
  • Pour créer des conditions de concurrence équitables pour les entreprises désireuses de devenir durables. »

Le développement durable chez Trust

« Le statu quo n'est plus une option. Il est de notre responsabilité et de notre ambition de concevoir des produits durables, de gérer des opérations et d'offrir aux consommateurs des choix intelligents, abordables et durables. Ce n'est pas quelque chose qui peut être réalisé du jour au lendemain. C'est un effort continu et nous nous engageons et collaborons avec nos partenaires et fournisseurs pour apporter ces changements intelligents dans notre industrie, notre production, nos opérations et notre gamme de produits », conclut Rogier Volmer.

Lire la suite...


Articles en relation