Connexion
/ Inscription
Mon espace
Initiatives
ABONNÉS
Suivez-nous sur feedly

[Initiative] "Si les générations actuelles..."          

Fridays For Future (Greta Thunberg) lance "We Don't Care" pour annoncer la prochaine Global Climate Strike du 25 mars.

Conçu par Fred & Farid, ce spot répond à cette question simple : « Si les générations actuelles ne se soucient pas de l'avenir  de notre planète, qui le fera ? ».

Pour la génération Z, le changement climatique est une affaire personnelle. Dans le court laps de temps qu'ils ont passé sur cette terre, les incendies de forêt qui battent des records sont devenus la nouvelle norme, les fonds de secours aux ouragans imprègnent leurs flux de médias sociaux aussi souvent que le contenu de marque, et beaucoup d'entre eux entrent maintenant dans l'âge adulte pendant la troisième année d'une pandémie mondiale. Compte tenu de la charge émotionnelle que représente le fait d'être témoin de la destruction de l'environnement, en plus des déboires habituels de l'adolescence, il est logique que 76% de cette génération considère le changement climatique comme l'une des plus grandes préoccupations sociétales, selon une enquête Pew Research de 2021.

Historiquement, la grande majorité de la population a trop facilement écarté les effets du changement climatique comme une possibilité lointaine. Beaucoup ont supposé que le changement climatique était une exagération politique, ou un problème hypothétique à résoudre dans un avenir très lointain. Dans un cas comme dans l'autre, le changement climatique était loin d'être pris en compte et a toujours été relégué à l'arrière-plan de l'agenda sociétal.

Mais que se passerait-il si la génération Z traitait l'avenir de notre planète de la même manière que ses prédécesseurs, comme si le bien-être de la terre était une cause non digne de leur temps ?

Il ne faut pas beaucoup d'imagination pour imaginer le résultat. C'est précisément à cause de ce sentiment que l'année 2021 a été marquée par des inondations catastrophiques en Allemagne et en Chine, par des sécheresses dévastatrices dans toute la région de l'Afrique de l'Est et par des feux de forêt qui ont brûlé plus de 7,6 millions d'acres de terre rien qu'aux États-Unis. Ajoutez à cela la propagation accrue des maladies infectieuses et du Covid-19, toutes deux exacerbées par des facteurs climatiques tels que la température, la vitesse du vent et l'humidité, et vous obtenez la recette d'une catastrophe imminente... à moins que nous n'agissions au plus vite.

Pour annoncer la Global Climate Strike du 25 mars, Fridays for Future U.S. dévoile "We Don't Care", un nouveau spot créé par Fred & Farid Los Angeles. Le film met en scène un casting de pré-ados désinvoltes qui remettent en question la légitimité et l'objectif des préoccupations liées au changement climatique directement devant la caméra. Juxtaposant la même rhétorique obstinément soutenue au cours des trois dernières décennies avec ces adolescents à la mode, le spot établit l'urgence tandis que ses stars font du skateboard, chantent et s'amusent sans se soucier du monde. Bien que l'énergie du film soit légère, agrémentée du cachet d'un message d'intérêt public des années 90, le message central est primordial. Nous devons transformer une apathie familière en une préoccupation sérieuse, et une préoccupation sérieuse en un changement immédiat.

Se terminant par un appel sérieux à l'action, "Fridays for Future" nous rappelle : "si nous ne nous préoccupons pas du changement climatique, qui le fera ?".

Selon Katharina Maier, Organizer with Fridays For Future U.S. (fridaysforfutureusa.org) : « La bonne nouvelle est que les scientifiques pensent que limiter le réchauffement est absolument possible techniquement. Grâce aux technologies des énergies renouvelables, aux changements dans l'agriculture et les transports, et à l'évolution des normes de notre société, nous pouvons limiter le réchauffement et éviter des conséquences encore plus graves. Cependant, la plupart d'entre nous ne changent pas notre façon de penser, notre façon de vivre, notre façon de consommer, notre façon de communiquer, etc... Il est urgent d'agir pour sauver notre planète avant qu'il ne soit trop tard et ensemble nous pouvons le faire. Si nous ne nous en préoccupons pas, qui le fera ? »

Cette nouvelle campagne marque la 5e collaboration entre Fred & Farid Los Angeles et Fridays for Future :
- En 2020, Fred & Farid Los Angeles a illustré la métaphore de Greta Thunberg dans le spot "House on Fire".
- Début 2021, le jour où le Perseverance Rover de la NASA s'est posé sur Mars, Fridays For Future U.S. et Fred & Farid Los Angeles ont dévoilé "1%" - une publicité touristique satirique pour Mars, afin de réveiller les 99% d'humains qui devront rester sur Terre.
- En septembre 2021, pour la grève mondiale pour le climat de Fridays for Future, Fred & Farid a lancé "The Denial", un film pour illustrer notre déni global de la crise climatique, dans lequel un homme se heurte simplement à un mur.

 

Lire la suite...


Articles en relation