Connexion
/ Inscription
Mon espace
Etudes & Enquêtes
ABONNÉS
Suivez-nous sur feedly

[Etude] Les Français et l’éco-rénovation de leur logement : une solution durable et économique ?

« Le Sofinscope - Baromètre OpinionWay pour Sofinco »

Entre l’augmentation des prix de l’énergie et le fait qu’ils passent plus de temps chez eux en raison de la crise sanitaire, les Français voient les dépenses énergétiques pour leur logement s’envoler. Réduire ces dépenses est ainsi une nécessité pour plus de huit Français sur dix. L’éco-rénovation peut répondre à leurs attentes, mais des freins importants persistent.

Le budget énergie, une charge financière et mentale

Sept Français sur dix considèrent que les dépenses énergétiques pèsent lourd dans leur budget (70%). Elles représentent également une charge mentale certaine : 61% des Français avouent appréhender les factures de chauffage et d’électricité, un constat d’autant plus vrai pour les plus jeunes (66% pour les moins de 35 ans) et ceux dont le revenu mensuel du foyer est inférieur à 2 000€ (67%).

Des craintes confirmées à la réception de leur facture d’énergie : cette année, les Français évaluent leur budget mensuel lié à l’énergie dans leur logement à 199€ en moyenne (+61€ vs 2021), un budget encore plus élevé pour les Français qui habitent en maison (223€, +63€) ou dans de grands logements (150m² ou plus : 336€, +122€).

En cause tout d’abord, l’augmentation des prix de l’énergie. Selon l’INSEE, les prix à la consommation du gaz et de l’électricité ont augmenté de respectivement 41 et 3% entre décembre 2020 et octobre 2021. Le développement du télétravail, qui fait désormais partie de l’organisation du travail pour de nombreux salariés, vient également éclairer cette augmentation. En effet, le Sofinscope sur le budget télétravail publié en juillet 2021 révélait que plus de la moitié des télétravailleurs avaient vu leur facture d’électricité/gaz (59%) ou de chauffage (50%) augmenter depuis le début de la crise sanitaire.

En conséquence, plus de huit Français sur dix aimeraient réduire les dépenses énergétiques de leur logement actuel (84%), et neuf sur dix seraient très attentifs à la consommation énergétique de leur nouveau logement s’ils devaient en changer (90%).

L’éco-rénovation, une solution pour réduire les dépenses énergétiques…

Un peu plus d’un Français sur deux a déjà entendu parler de l’éco-rénovation (57%). Les Français identifient bien les avantages de ce type de travaux : ils permettent d’améliorer le confort des habitants d’un logement (92%), ont un impact positif réel sur l’environnement (82%) et réduisent considérablement le budget dédié aux dépenses énergétiques (81%). Il s’agit d’ailleurs de la principale raison qui les pousserait à réaliser ce type de travaux dans leur logement : près de neuf Français sur dix reconnaissent que s’ils engageaient des travaux d’éco-rénovation, ce serait avant tout pour réduire leur consommation d’énergie (87%).

Un Français sur deux estime que des travaux d’éco-rénovation sont nécessaires dans son logement (50%), et, signe de leurs préoccupations énergétiques, la part des Français qui ont l’intention de réaliser des travaux propices à l’économie d’énergie progresse sur tous les types de travaux. L’intérêt pour des travaux d’isolation augmente notamment, qu’il s’agisse de l’isolation des toits et des murs (22%, +7 points) ou des combles (18%, +5 points). Par ailleurs, 20% des Français ont l’intention de changer leurs appareils de chauffage (+8 points). Au-delà de l’économie d’énergie, les Français pensent également à l’environnement : 19% ont l’intention de changer de type d’énergie au profit d’une énergie renouvelable (+6 points).

Pour réaliser ces travaux, les Français seraient prêts à dépenser 3 855€ en moyenne. Ce budget proviendrait avant tout d’un crédit (43%) ou d’un financement comptant (30%). En complément, près d’un Français sur deux utiliserait des aides gouvernementales du type « MaPrimeRénov’ » (48%), qui peuvent avoir un effet incitatif sur la réalisation de ce type de travaux.

… mais qui effraie encore les Français

Cependant, près des deux tiers des Français considèrent que ces travaux sont trop ambitieux (62%) et compliqués (67%). Des craintes nourries par une méconnaissance de ce type de travaux : si une majorité d’entre eux ont déjà entendu parler de l’éco-rénovation, seuls 19% sont capables d’expliquer ce dont il s’agit.

Par ailleurs, même si les avantages financiers sont bien identifiés, les Français redoutent les sommes à dépenser pour les réaliser, 91% estimant que ces travaux sont chers. 69% les considèrent longs, alors que leur besoin de réduction de la consommation énergétique se fait de plus en plus pressant. Enfin, près de la moitié d’entre eux sont convaincus que les travaux d’éco-rénovation sont possibles uniquement lorsqu’on habite en maison (52%), alors qu’un tiers des Français interrogés habitent en appartement (35%).

Lire la suite...


Articles en relation