Connexion
/ Inscription
Mon espace
Etudes & Enquêtes
ABONNÉS
Suivez-nous sur feedly

[Etude] Les causes de la pollution par les microfibres, ses effets et les actions à mener

Le First Sentier MUFG Sustainable Investment Institute, une initiative conjointe entre First Sentier Investors et Mitsubishi UFJ Trust and Banking Corporation, publie les résultats de nouvelles recherches sur le problème croissant de la pollution par les microfibres.

Les microfibres sont de minuscules particules détachées des textiles et des vêtements qui sont rejetées dans les eaux usées et dans l'air, et dont une grande partie finit par atteindre les océans du monde. On estime que 5,6 millions de tonnes métriques - soit l'équivalent de la masse globale de la population mondiale de baleines à bosse et de baleines bleues réunies - de microfibres synthétiques se trouvaient déjà dans l'environnement en 2015. De plus, 0,5 à 4,3 millions de tonnes métriques de microfibres synthétiques et naturelles pourraient se retrouver dans la nature chaque année. La production et la consommation mondiales de textiles étant susceptibles de continuer à se développer, les rejets annuels de microfibres - si rien n'est fait - pourraient augmenter de 54% d'ici à 20303.

Le dernier document de l'Institut, intitulé "Microfibres la pollution invisible des textiles", examine les sources et l'ampleur de la pollution par les microfibres, leurs voies d'entrée dans l'environnement et la manière dont leur accumulation peut affecter l'environnement et la santé humaine. En raison de leur taille microscopique, les microfibres peuvent être facilement ingérées par les organismes les plus petits, ce qui a entraîné de graves dommages chez les petits organismes marins à la base de la chaîne alimentaire. Lorsque les microfibres sont ingérées et remontent la chaîne alimentaire, elles peuvent éventuellement contaminer l'alimentation humaine. Le rapport présente également les mesures que les décideurs politiques, les fabricants de textiles et de vêtements, les détaillants et les investisseurs peuvent prendre pour lutter contre la pollution par les microfibres.

Selon Velina Karadzhova, directrice du First Sentier MUFG Sustainable Investment Institute : « Bien que les microfibres soient déjà répandues dans l'air, la terre et la mer, il est possible d'intervenir tout au long du cycle de vie d'un produit pour lutter contre la pollution par les microfibres. L'objectif de cette étude est de mettre en lumière cette question importante et de présenter les mesures spécifiques à prendre en matière de politique, d'industrie et d'engagement pour empêcher les microfibres de pénétrer dans l'environnement, ce qui constitue la méthode la plus efficace pour résoudre le problème. »

Ce rapport s'appuie sur le rapport inaugural de l'Institut sur la question plus large de la contamination par les microplastiques et ses effets sur la santé environnementale et humaine. Les microfibres synthétiques représentent la plus grande part - estimée à 35% - de la pollution par les microplastiques qui atteint l'océan chaque année. L'étude sur les microplastiques a mis en évidence les mesures réglementaires, comportementales et opérationnelles qui devraient être prises pour éliminer cette pollution et empêcher qu'elle ne se répande dans l'environnement.

First Sentier et MUFG ont lancé conjointement l'Institut en mai 2021 pour aider à mieux comprendre comment les comportements et les décisions d'investissement peuvent contribuer à de meilleurs résultats pour l'environnement et la société. L'Institut développera et publiera des recherches de niveau macro sur les sujets émergents de la durabilité et de l'investissement durable qui n'ont pas encore reçu l'attention nécessaire pour réaliser des changements à grande échelle. Étant donné que les questions de développement durable affectent de plus en plus les performances des entreprises, des secteurs et des économies, l'objectif de la recherche est de sensibiliser davantage à l'investissement durable, de rendre compte des tendances et des meilleures pratiques et de promouvoir une meilleure compréhension de la manière dont ces questions peuvent affecter les performances d'investissement à long terme.

Lire la suite...


Articles en relation