Connexion
/ Inscription
Mon espace
Etudes & Enquêtes
ABONNÉS
Suivez-nous sur feedly

[Etude] Disposer d'une grande qualité audio est essentiel pour le travail hybride postpandémie

86% des décideurs du monde entier ont déclaré que la place occupée par la technologie audio n'a cessé de croître l'année dernière, d'après un nouveau rapport d'investissement réalisé par EPOS

Selon le dernier rapport réalisé par la marque internationale de solutions audio EPOS, les outils de communication virtuels, devenus indispensables pendant la pandémie, occupent une place de plus en plus importante chez les Français à mesure que le monde passe d'un état de crise à une situation de reprise. Les Français reconnaissent les avantages de l'équipement audio pour le bien-être des employés. Le rapport « Investing in the age of listening: the importance of audio in a reimagined world » (Investir à l'ère de l'écoute : l'importance de l'audio dans un monde réinventé) que 56% des Français s'attendent à une augmentation des investissements audio en entreprise dans le futur.  Les entreprises reconnaissent le rôle crucial joué par ces outils au sein des modèles de travail hybrides désormais bien établis. Les entreprises internationales ont rapporté une hausse des investissements de 7% dans les équipements audio individuels au cours de l'année écoulée, et de 6% dans les équipements audios partagés.

L'audio gagne en importance et les décideurs écoutent la demande

Le retour des employés au bureau est un processus progressif, et il est peu probable que la présence à temps plein atteigne un jour les niveaux d'avant la pandémie. Chaque individu souhaite conserver les changements réalisés l'année dernière dans sa manière de travailler qu'il perçoit comme positifs – et pour beaucoup, le travail hybride relève de cette catégorie. Mais le risque de burn-out numérique lié à une communication virtuelle difficile reste un écueil potentiel.

Les entreprises sont bien conscientes de ces deux réalités, comme en témoigne l'importance accrue qu'elles accordent à la qualité audio. La communication audio est désormais considérée, par les trois quarts des entreprises, comme un élément essentiel ou tout du moins très important.

En outre, les conclusions ne se limitent pas à considérer la valeur de l'audio de manière isolée. Dans le cadre du rapport réalisé par EPOS, les personnes sondées ont déclaré que, dans de nombreuses situations, il était beaucoup plus important de disposer d'un équipement audio de qualité que d'un ordinateur portable ou d'un PC, notamment lors de conférences téléphoniques, de réunions virtuelles, d'échanges avec les clients/collègues et en télétravail.

La qualité est une chose, les consultations en sont une autre

Parallèlement à la reconnaissance du rôle fondamental que jouent, de nos jours, les équipements audio au sein des organisations, la volonté des entreprises à investir dans des solutions audio de qualité supérieure a augmenté de manière équivalente. Pour 54% des décideurs, disposer d'équipements audio de grande qualité est essentiel, et près des trois quarts d'entre eux (72%) déclarent dépenser davantage pour acheter un produit de meilleure qualité.

Outre cet investissement qualitatif, consulter le personnel est vu, par la majorité des personnes interrogées (70%), comme un aspect essentiel, ou tout du moins très important, pour faciliter la prise de décisions éclairées en matière d'équipements audio. 88% des entreprises estiment également qu'il est nécessaire d'améliorer les politiques et réglementations en matière de télétravail. Ces conclusions suggèrent qu'au cours de l'année à venir, nous pourrions voir se multiplier les consultations auprès du personnel pour connaître les technologies dont chaque personne a besoin pour travailler efficacement de manière hybride (notamment en matière d'équipements audio), et dont les retours reçus influenceront les décisions d'achat.

Les services financiers entrevoient un potentiel d'investissement important dans les équipements audio

Si l'on analyse les conclusions du rapport EPOS par secteur, les organisations financières sont les plus optimistes quant aux investissements audio futurs. En effet, 71% des personnes interrogées s'attendent à ce qu'ils augmentent. Le secteur de la fabrication (67% des sondés) et celui de l'informatique et du numérique (64%) sont quant à eux les plus à la traîne. Aussi, 40% des Français confirment que des politiques en interne poussent à de nouveaux investissements.

Les sociétés financières sont également les plus susceptibles d'investir régulièrement : 46% des décideurs du secteur financier ont déclaré prévoir un investissement annuel, contre 40 % chez les décideurs des secteurs des médias et des assurances.

Cette priorisation des investissements audio, notamment chez les organisations financières, mais aussi chez d'autres secteurs où la sécurité des communications est primordiale (informatique et numérique), est plutôt logique. Toutefois, l'adaptation au travail hybride se retrouve dans tous les secteurs : 50 % des décideurs prévoient de fournir (ou ont fourni) à chacun de leurs employés un pack composé de différents équipements audio (à utiliser à la maison et au bureau).

« Avec le retour progressif des salariés en entreprise et la mise en place de plus en plus fréquente du télétravail, les chefs d'entreprise se doivent de fournir à leurs collaborateurs les outils adéquats pour leur permettre d'effectuer leur travail dans les meilleures conditions possibles. En effet, de mauvais outils de communication virtuelle peuvent faire perdre un temps considérable aux salariés et générer bon nombre de frustrations. Il est aujourd'hui essentiel pour les entreprises d'aborder le virage du travail hybride avec les bons outils de communication. D'ailleurs, les Français interrogés dans notre étude l'ont déjà compris puisqu'elles considèrent la communication audio comme un élément essentiel ou tout du moins très important », explique Axel Perret-Gentil, directeur commercial Europe du Sud chez EPOS.

Lire la suite...


Articles en relation