Connexion
/ Inscription
Mon espace
Initiatives
ABONNÉS
Suivez-nous sur feedly

[Initiatives] La biodiversité comme vecteur de lien social

Des projets concrets seront présentés lors des Assises nationales de la biodiversité organisées en novembre par idealCO, l’OFB et Les Eco Maires

Après le Congrès de l’UICN début septembre, les acteurs de la biodiversité se retrouveront les 3 et 4 novembre au Théâtre Sénart à Lieusaint (77) lors d’assises nationales dont l’objectif est d’échanger sur les actions mises en place dans la société française pour parvenir à diminuer l’impact des activités humaines sur la biodiversité.

Le Congrès de l’UICN de Marseille s’est achevé par un appel urgent de ses membres à une « réforme systémique » pour stopper l’érosion de la biodiversité et enrayer le dérèglement climatique. L’enjeu environnemental qu’est la préservation de la biodiversité implique en effet une baisse significative de notre empreinte sur les écosystèmes. Les Assises de la biodiversité, se tenant chaque année depuis 2011, ont à cœur de proposer aux participants des retours d’expérience concrets et des outils territoriaux répartis en sept grands parcours thématiques, couvrant l’ensemble des sujets :

Impliquer les citoyens dans la reconquête de la biodiversité

Parmi les sujets essentiels se trouve celui de la mobilisation citoyenne. Alors que notre modèle d'aménagement urbain en partie basé sur l’artificialisation des sols a un impact direct sur la biodiversité et la faune en particulier, les Français aspirent à plus de nature en ville. Ce qui oblige les élus et décideurs à repenser l’espace urbain, voire à imaginer une ville nouvelle intégrant pleinement la nature. L’enjeu est ainsi double : social et environnemental. Un atelier intitulé « Biodiversité et quartiers prioritaires : la nature en ville, facteur de cohésion sociale » (le 4//11 à 14h) s'attachera à valoriser des initiatives visant à mettre en réseau les habitants en les rendant acteurs de la reconquête de la biodiversité dans leurs quartiers.

En Seine-Maritime, une expérience participative et citoyenne mérite une attention particulière. Menée actuellement par le Cerema en partenariat avec la ville de Sotteville-lès-Rouen (76), une réflexion collective sur le réaménagement d’une cour d’école et de ses abords permet d’aborder des sujets transverses concernant l’ensemble de la ville : les îlots de chaleur urbains, les usages, les nouvelles formes de pédagogie, la biodiversité ou encore la sécurité et le bien-être. Cette réflexion vise in fine à connecter les cours et abords des écoles avec la trame verte et bleue de la ville. Une initiative qui implique la participation de tous : enfants, enseignants, agents municipaux, personnel encadrant et parents d’élèves. Le travail mené engendrera la définition d’une méthode référentielle capable de reproduire la démarche dans toute la ville (atelier le 3/11 à 16h30).

Des dispositifs à destination des collégiens en Seine-et-Marne

Autre initiative présentée lors de ces Assises : le dispositif annuel « Collège nature » qui implique les collégiens dans la connaissance et la préservation de la biodiversité. Portée par le Département de Seine-et-Marne, cette action déployée auprès des collèges du territoire est animée par plusieurs associations naturalistes (Seine-et-Marne Environnement, Conservatoire botanique national du Bassin Parisien, AVEN du Grand Voyeux et Ligue de Protection des Oiseaux). Ces structures feront part de leurs expériences d’animation avec les élèves durant un atelier dédié (le 4/11 à 14h) qui valorisera les projets lauréats du concours annuel organisé en 2021.

Les Assises sont coorganisées avec la Région Ile-de-France, avec le soutien de l'Agglomération Grand Paris Sud, du Département de Seine-et-Marne et du Département de l'Essonne.

La 11e édition des Assises de la biodiversité est hybride (sur place et à distance).

Lire la suite...


Articles en relation