Connexion
/ Inscription
Mon espace
Questions de gestion
ABONNÉS
Suivez-nous sur feedly

[Questions de Gestion] Phitrust Active Investors France : rapport de vote et d'engagement 2021

Rapport de vote et d'engagement 2021 de Phitrust Active Investors France

Dômes de chaleur au Canada, en Espagne, au Maghreb et dans l’Ouest des Etats-Unis, inondations historiques en Russie, en Allemagne et en Belgique, températures records dans l’une des régions les plus froides de la planète, la Sibérie ; les effets du réchauffement climatique se font ressentir dans le monde entier et de plus en plus en Europe. Le « Rapport Meadows » (The Limits to Growth) est paru en 1972 ; le premier volet du Rapport du GIEC publié cet été ne fait que confirmer les scénarios les plus inquiétants.

Jamais les responsabilités du secteur financier, et donc des actionnaires, n’ont été aussi centrales. Quels sont les intérêts à agir de chacun de ces acteurs de la gestion, institutionnels, épargnants, conseillers en gestion de patrimoine, sociétés de gestion, fonds de retraite, … ?

La récente affaire « Danone » a soulevé beaucoup de questions éparses et diverses, mélangeant problèmes de gouvernance, questionnements sur la stratégie et adoption du statut d’entreprise à mission. Ce dernier point, alors qu’il n’avait aucun lien avec la crise de gouvernance qu’a traversée le groupe, reflète bien à quel point la « raison d’être » résonne aujourd’hui. Faut-il définir des « actionnaires à mission » pour financer et accompagner des entreprises engagées qui doivent investir fortement pour mener cette transition ? Cette responsabilité a-t-elle besoin d’un énième cadre règlementaire ou d’une taxonomie qui va mettre du temps à être définie, avec le risque de standardiser à moindre coût les pratiques de l’ISR.

Il faut intervenir maintenant et exercer son pouvoir d’agir en tant qu’actionnaires engagés et de long terme pour accompagner ces entreprises. L’engagement actionnarial est une stratégie d’investissement responsable très efficace, comme Novethic l’a relevé dans son étude l’année dernière. C’est bien en agissant sur la gouvernance des entreprises, en challengeant la composition, l’expertise, l’indépendance et la capacité des organes de décisions à mener des stratégies de long terme, que les enjeux environnementaux et sociaux seront bien pris en compte. C’est ce que nous défendons depuis plus de 18 ans - et que nous avons encore cette année défendu auprès des dirigeants et conseils d’administration de Danone, Total, Carrefour, ….

Cette année nos actionnaires ont choisi d’affirmer la qualité d’entreprise à mission de Phitrust et défini sa raison d’être : Investir pour agir et contribuer à faire grandir les entreprises qui intègrent au cœur de leur stratégie le développement de l’être humain et la préservation de notre planète. Nous sommes plus que jamais ancrés dans cette communauté d’acteurs de la gestion et de l’investissement actifs et engagés. Nous sommes encore trop peu et pas assez forts. Il faut que de grands investisseurs, qui ont tout intérêt à ne pas revivre des nouveaux « cas Kodak » (qui, faute de n’avoir su anticiper une transition vers le numérique, est passé d’une position de leader au dépôt de bilan) nous rejoignent et renforcent notre capacité d’investir pour agir !

Merci à tous nos actionnaires, actuels et futurs, qui nous rejoindront, pour promouvoir ensemble cet engagement.

Lire la suite...


Articles en relation