Connexion
/ Inscription
Mon espace
Initiatives
ABONNÉS
Suivez-nous sur feedly

[Initiatives] 31 Mai 2021, journée mondiale sans tabac

Le 31 mai prochain aura lieu la Journée mondiale sans tabac, organisée chaque année par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) depuis 1987. Alors que le tabagisme demeure la deuxième cause de décès au niveau mondial, communiquer sur les risques de nombreuses maladies liées à son usage est toujours aussi primordial. Le tabac reste le premier facteur de risque de cancer du poumon, cancer le plus meurtrier en France où l’on déplore près de 30 000 décès chaque année en raison de cette maladie.

Pour autant de nombreux progrès permettent aujourd’hui de mieux soigner les cancers du poumon et les patients partagent au quotidien leurs expériences et leurs espoirs, notamment sur Mon Réseau® Cancer du Poumon. Aujourd’hui, un groupe de 14 patients et leurs proches, des professionnels de santé, de l’Education et du milieu artistique lance une chanson et son clip « Pour un souffle de vie » afin de dédramatiser l’image de ce cancer et célébrer la joie de vivre : une bouffée d’air avec une touche d’humour à découvrir en ces temps moroses !


Des patients de « Mon réseau cancer du poumon »* créent le clip « Pour un souffle de vie », une chanson pour dédramatiser la maladie.
En novembre 2020, Gérard, musicien et chanteur, ayant récemment découvert son cancer du poumon, publie un post sur Mon Réseau® Cancer du Poumon illustré par une photo d’instruments de musique.

Carole, diagnostiquée en 2014, suggère l’idée de créer une chanson. Elle a connaissance, au travers des échanges, que plusieurs amateurs de musique sont présents sur le réseau.

Tout s’enchaîne alors très vite. Gérard propose avec sa bande d’amis professionnels de musique de mener à bien le projet ! Carole soumet des paroles pour la chanson, les échanges fusent et ce sont au total une quinzaine de personnes qui se montrent enthousiastes. De ces échanges fructueux sortira une chanson, « Pour un souffle de vie » et une équipe soudée face à la maladie. 

« Toute l’originalité de ce projet réside dans le fait que ce n’est pas un groupe musical à proprement parler, mais un groupe de personnes malades, réunies virtuellement autour de l’envie de partager un peu de leur quotidien, de leur ‘souffle de vie’ ! », précise Gérard.

L’objectif premier de la chanson est de dédramatiser le cancer du poumon. Les paroles se veulent joyeuses mais aussi réalistes pour montrer que, malgré la maladie, les patients sont vivants, bien vivants. À cela s’ajoute la volonté de casser les idées reçues concernant ce cancer qui peut atteindre des personnes jeunes comme plus âgées, des fumeurs comme non-fumeurs. Enfin, tous les patients souhaitent par ce clip remercier leurs proches pour leur soutien au quotidien, mais aussi tous les soignants et les chercheurs qui contribuent à la meilleure prise en charge de la maladie

Christelle Desnues, directrice de recherche au CNRS de Marseille, explique : « Moi-même atteinte d’un cancer du poumon, je connais les difficultés mais également l’espoir que suscite la recherche médicale. Le financement de la recherche est indispensable pour aider et accélérer le développement de nouvelles approches thérapeutiques à cette maladie encore trop tardivement diagnostiquée. »

« En participant à la chanson ‘Pour un souffle de vie’, je souhaitais démystifier le cancer du poumon. Je vis, je ne survis pas. Je garde espoir et veux être actrice de ma maladie », poursuit Carole, patiente experte active sur Mon Réseau® Cancer du Poumon

Au final ce sont 14 patients de diverses régions de France et même de la Guadeloupe qui ont participé au clip vidéo disponible sur Youtube et sur une quarantaine de plateformes de téléchargement musical (Spotify, Deezer, Tik Tok, etc.).


À noter la participation de deux institutions médicales :
le CNRS de Marseille et l’hôpital de Perpignan et également la participation de la classe ULIS de Freddy Clavera, professeur des écoles spécialisé dans le handicap qui a sensibilisé ses élèves du collège de ST Estève (Pyrénées Orientales) qui n’hésitent pas à danser pour soutenir le projet.

« Pour un souffle de vie » n’est pas la première initiative des patients du réseau : un autre patient, Jean-Marc Godebert, a écrit sur son combat contre le cancer du poumon dans son livre intitulé « Ni fleurs ni Couronnes »

________________________________

*Créé en 2017 sur le constat des médecins de la détresse particulière des malades du cancer du poumon, Mon Réseau® Cancer du Poumon permet de rompre l’isolement (accentué par la culpabilité des fumeurs et le sentiment d’injustice des non-fumeurs qui représentent 15% des malades), de trouver du soutien quel que soit le lieu ou l’étape de la maladie, de s’informer, de retrouver des ressources de proximité et des événements dédiés.

Lire la suite...


Articles en relation