Connexion
/ Inscription
Mon espace
Etudes & Enquêtes
ABONNÉS
Suivez-nous sur feedly

[Observatoire] 2020, année active et réactive

Selon la dernière édition de l’Observatoire Nortia du Conseil Financier Indépendant, l’année 2020 a rebattu en profondeur les cartes des solutions d’investissement choisies par les CGP pour faire face à la crise sanitaire et chercher à générer des opportunités.

Construit sur la collecte (versements initiaux et complémentaires) et sur les mouvements d’arbitrage des quelque 1000 CGP actifs de Nortia, l’Observatoire Nortia brosse un panorama dynamique de leur activité en assurance-vie et comptes-titres.

Selon Philippe Parguey, directeur général : « L’engagement des CGP cette année a été total ! Ultra-réactifs au 2e trimestre pour profiter des opportunités générées par la crise sur les marchés financiers, ils ont su garder cette rationalité au second semestre. Ils ont adopté une position d’attente au retour de l’été, avant de se forger une opinion sur les perspectives 2021, à l’aune de l’arrivée des vaccins, de la résolution de certains risques politiques majeurs (élections américaines, Brexit...), et donc de revenir sur des supports comme les fonds actions thématiques notamment. »

« Parmi les classes d’actifs plébiscitées en 2020, la réactivité des actions et des produits structurés a été particulièrement utile aux allocations des CGP. Un mot sur l’immobilier : 2020 s’est mieux terminée qu’elle n’avait commencé ! Les sociétés de gestion, en communiquant rapidement des taux de recouvrement des loyers rassurants, ont redonné confiance aux investisseurs », précise de son côté Adrien Lhermitte, responsable de l’Ingénierie Financière.

 

Les grandes tendances 2020

1/ Assurance-vie

- En termes de collecte brute en assurance-vie entre janvier et décembre (indicateur qui permet de mesurer l’activité des CGP), trois temps se sont succédés : un 1er trimestre très actif pour profiter de la correction des marchés financiers (plus de 53% des collectes en UC) ; puis ils ont renoué avec une position d’attente aux 2e et 3e trimestres (plus de 50% des nouveaux flux vers le fonds euros ; et au 4e trimestre, profitant de plus de visibilité, les CGP ont de nouveaux investi en UC.
Concernant les supports, au 2e trimestre pour saisir des opportunités, à travers les fonds actions européennes et internationales, comme au 4e trimestre : les CGP ont diversifié leurs allocations avec des fonds sectoriels et thématiques, notamment ISR.

- En termes d’arbitrages sur le stock en assurance-vie, le constat est sans appel : les CGP ont réalisé de nombreux arbitrages tactiques et su reprendre du risque au bon moment.

- Concernant les supports, les produits structurés et les actions ont été omniprésents sur la période.


2/
Comptes-titres

- Le succès du compte-titres ne s’est pas démenti en 2020 (490 M€ de collecte en 2020 chez Nortia).  Elle dépasse, pour la première fois, la collecte en assurance-vie. La plus grande rapidité d’investissement sur ce placement a séduit les CGP.

Lire la suite...


Articles en relation