Connexion
/ Inscription
Mon espace
BE - Entreprises & initiatives
ABONNÉS
Suivez-nous sur feedly

[Témoignages] Confinement : 4 portraits de dirigeants mobilisés et engagés

1 - Mathieu Boittin, Directeur Général MesDépanneurs.fr

Il offre aux artisans une solution pour digitaliser leur activité
Ingénieur de formation, il a exercé différentes fonctions dans l'énergie et les services depuis 2001. Après avoir rejoint le groupe ENGIE en 2005, il prend la tête de MesDépanneurs.fr fin 2017, suite au rachat de la start-up par le géant de l’énergie.

Spécialisée dans la mise en relation entre particuliers et professionnels dans le domaine du dépannage d’urgence à domicile et des travaux d’embellissement, MesDépanneurs.fr offre un service fiable et rapide. Les professionnels sont minutieusement sélectionnés, une fourchette tarifaire est donnée à l'avance et un devis gratuit est réalisé avant chaque début d'intervention.

Avec 30 000 commandes finalisées en 2019, MesDépanneurs.fr compte aujourd’hui plus de 45 collaborateurs, un réseau de plus de 1 200 sociétés partenaires et une présence dans plus de 48 agglomérations françaises.

En plein confinement, la plateforme reste mobilisée pour permettre aux français d'être dépannés et aux professionnels de poursuivre leur activité : lors du 1er confinement, plus de 7 000 commandes ont été passées via MesDépanneurs.fr.


2 - Thierry Amarger, CEO d'ATC France, filiale du leader mondial ATC

Aux côtés des opérateurs, Thierry Amarger participe à la résorption de la fracture numérique et contribue à la transformation digitale du pays.
Il rejoint ATC en 2020 après 5 années passées chez Microsoft, initialement en tant que Directeur de la Division Téléphonie Mobile puis en tant que Directeur de la division Grand Public & Opérateurs en France.

Expert du secteur, il a également eu une longue carrière internationale chez Nokia à différents postes de direction dont celui de Directeur Général de Nokia France. Durant cette période sans précédent, les équipes d’ATC France restent mobilisées pour assurer la continuité des services de maintenance mais aussi le développement de nouvelles infrastructures.

Le 1er confinement avait mis en évidence l’importance capitale des réseaux télécom pour le maintien de nombreuses activités économiques et sociales. ATC France, aux côtés des opérateurs mobiles, y participe pleinement. Ses infrastructures dites passives (pylônes/toits-terrasses) permettent d’améliorer la couverture numérique sur l'ensemble du territoire.

En effet, son modèle basé sur la mutualisation permet de réduire le coût global pour les opérateurs, leur offrant un levier pour se déployer plus facilement et rapidement sur le territoire. Cette mutualisation permet également de réduire les nuisances et l'impact écologique du déploiement des réseaux mobiles.


3 - Philippe Bloquet : fondateur et dirigeant de PeopleSpheres

Il permet aux RH de simplifier la gestion du chômage partiel ou du télétravail
Expert du conseil RH depuis plus de 30 ans, il a vu évoluer le secteur et a une vision très approfondie de l'avenir du Digital RH et de l'impact de la crise sanitaire sur les pratiques managériales.

Sa start-up de la HR Tech propose une plateforme permettant de centraliser toutes les données RH des collaborateurs et de connecter tous ses logiciels RH au sein d’un même outil.

Depuis le début de la crise sanitaire, il permet aux DRH et managers équipés de leur solution de simplifier considérablement leurs démarches administratives liées à la gestion du chômage partiel ou du télétravail.


4 - Léo Lemordant : co-fondateur et président d’Enerfip

Sa plateforme de financement participatif dédiée aux projets d’énergie renouvelable permet aux citoyens d’être acteurs de la transition énergétique.
Ingénieur centralien et PhD en hydrologie de Columbia University (NYC), Léo Lemordant fonde Enerfip en 2015 avec 3 amis : Julien Hostache (Développeur de plus de 150 installations photovoltaïques et du premier parc solaire au sol de France en 2008), Sébastien Jamme (Ancien responsable financier de Velcan Energy) et Édouard Dischamp (Ancien de la Bank of America, il exploite aujourd’hui plus de 85 centrales photovoltaïques et une centrale biomasse d’1,5 MW.)

Leur mission : accélérer la transition énergétique et sensibiliser le grand public aux énergies renouvelables (solaire, éolienne, hydraulique, marine, biomasse, biocarburants, géothermie, méthanisation…). Enerfip permet à tous (étudiant, salarié, entrepreneur, dirigeant de grandes entreprises…) de participer, à partir de 10€, à un projet sur son territoire.

Avec 175 projets financés, 58 M€ collectés et 20 000 membres, le succès d’Enerfip confirme l’émergence grandissante d’une nouvelle citoyenneté à la fois individuelle et collective.

Lire la suite...


Articles en relation