Connexion
/ Inscription
Mon espace

Goodman : le résultat opérationnel du 2ème semestre 2012 du groupe atteint 210 millions d’euros, en hausse de 16%

BE - Entreprises & initiatives
ABONNÉS

Le Groupe a réalisé un bénéfice d'exploitation de 210 millions d’euros au cours du semestre clos le 31 Décembre 2012 (exercice comptable australien). Il ressort en hausse de 16% par rapport à la même période l'an dernier.

Dans un environnement économique difficile, l’Europe reste un marché core pour Goodman, avec plus de 820.000 m² de nouveaux projets de développement livrés en 2012.

Le CEO du Groupe Goodman, Greg Goodman a déclaré : “Nous sommes heureux d'annoncer que le résultat d'exploitation du Groupe pour le deuxième semestre 2012, est en hausse de 16% par rapport à la même période l'an dernier. Ce résultat reflète l'avantage concurrentiel significatif du Groupe Goodman que lui confère sa taille, sa plateforme mondiale, son expertise en gestion de la propriété industrielle, et à sa grande expérience tant dans les relations avec ses clients qu’avec ses partenaires investisseurs.

Les principaux indicateurs financiers montrent que Goodman a maintenu un bilan solide au cours du dernier semestre : 

+ Investissements

Les principes fondamentaux ont été respectés, à savoir un taux d'occupation élevé, de 96%, et une durée moyenne résiduelle des baux de 4,7 années. Le taux d’endettement est réduit à 21%, en ligne avec la même période de l’année dernière. 

La trésorerie disponible du Groupe est actuellement de 1,26 milliard d’euros ; le Groupe a une dette moyenne pondérée de 5,5 années.

+ Développement

Au 31 décembre 2012 les développements en cours du Groupe représentaient 1,6 milliard d’euros, dont 870 millions d’euros de nouveaux engagements, représentant 34 projets, dans huit pays. 77% des nouveaux projets sont pré-commercialisés et 78% sont pré-vendus à des fonds gérés par Goodman ou par des tiers.

La force de frappe du groupe ainsi que la diversité de son offre mondiale continueront de croître au même titre que ses activités nord-américaines et brésiliennes, qui commencent à contribuer aux résultats du Groupe et à sa performance globale.

 

+Management

La capacité de Goodman à lever des capitaux pour sa plate-forme de fonds sous gestion a été un facteur clé de son succès, et est soutenue par les structures modernes de gestion des fonds qu'il a adoptées pour assurer la convergence des intérêts des investisseurs.

«Notre plate-forme fonctionne maintenant sur les marchés logistiques clés et nous donne une plus grande diversité et l'accès à un large éventail d’opportunités de croissance. Nous sommes bien positionnés sur tous les marchés, en particulier en Chine, en Europe et en Australie, où le rythme de croissance de nos entreprises s'accélère. Avec le début d'amélioration du climat des affaires, nous nous attendons à bénéficier d'une croissance continue en Chine et en Australie, et de conditions de marché qui devraient se stabiliser en Europe. Grâce à la poursuite du redressement du marché américain, au fait que notre plate-forme soit désormais pleinement opérationnelle, et au lancement de notre joint-venture au Brésil, ces deux marchés vont bientôt commencer à contribuer à notre plan de développement », a déclaré Greg Goodman.

La forte demande pour des biens industriels prime et devrait générer un flux de capitaux régulier sur les marchés-clés du Groupe au niveau mondial permettant d’accroître les revenus dans la seconde moitié de l'année financière 2013.

Lire la suite...


Articles en relation