Connexion
/ Inscription
Mon espace
BE - Entreprises & initiatives
ABONNÉS

Lombard Odier et le WWF présentent un nouveau Guide du donateur consacré à l'environnement

Lombard Odier et le WWF ouvrent de nouveaux horizons en publiant le Donor's Guide to the Environment (Guide du Donateur pour l'Environnement). Cet ouvrage s'adresse aux particuliers et aux fondations privées qui souhaitent apporter une contribution tangible afin de mettre fin au déclin de la biodiversité et parer aux dangers qui menacent la nature. Il sera une ressource utile à toute personne désireuse de s'engager dans la protection de l'environnement et dans la lutte contre le changement climatique.

Rédigé et publié en partenariat avec le WWF, le guide a pour vocation de sensibiliser les lecteurs et de favoriser l’engagement et les financements dans ce domaine. Il livre aux donateurs des informations et des analyses essentielles sur la nature et l’urgence climatique à laquelle nous sommes confrontés, s’appuyant sur les expériences combinées du Groupe Lombard Odier et du WWF. Il met en lumière des projets concrets et les résultats attendus, ainsi que les opportunités qui s’offrent aux donateurs pour préserver les habitats marins, forestiers et d’eau douce dans le monde entier. Il présente également des études de cas dans le domaine de l’impact investing.

En 2017, aux Etats-Unis, sur les USD 410 milliards de dons versés aux organisations caritatives, seuls 3% ont été consacrés à des causes environnementales, bien que cela représente une hausse de 7,2% par rapport à l’année précédente (NP Source). En Europe, selon une étude menée par le Centre européen des fondations auprès de 87 des plus grandes fondations du continent, les aides financières accordées à des projets environnementaux se sont chiffrées à EUR 583 millions en 2016, ce qui représente à peine 1% des subventions totales octroyées par les fondations européennes cette année-là, estimées à EUR 60 milliards (CEF).

Le Guide du Donateur pour l’Environnement montre clairement que chaque don compte pour répondre à la crise climatique et environnementale que nous connaissons actuellement. Un don de 35'000 USD peut ainsi permettre la mise en place d’une activité de pêche durable au niveau local dans la région méditerranéenne, tandis qu’il faudra mobiliser des centaines de millions – voire des milliards – de dollars pour préparer un pays en développement au changement climatique.

Hormis les aides financières, le guide présente également de nouveaux outils de financement appelés à jouer, eux aussi, un rôle pour répondre au défi environnemental. Les « obligations bleues » émises par The Nature Conservancy en sont un exemple. Ces nouveaux instruments permettent de lever des fonds visant à refinancer la dette des pays en développement, à condition qu’ils utilisent ces fonds pour protéger ou préserver leurs environnements naturels.

Le Guide du Donateur pour la protection de l’Environnement, édité par Lombard Odier, est disponible en anglais et sera traduit prochainement en français. Il peut être téléchargé gratuitement sur les sites web de Lombard Odier et du WWF.

Lire la suite...


Articles en relation