Connexion
/ Inscription
Mon espace
BE - Entreprises & initiatives
ABONNÉS
Suivez-nous sur feedly

Intégrer la biodiversité dans la relance post-Covid

La Mission Économie de la Biodiversité de CDC Biodiversité publie un nouvel opus de sa revue BIODIV’2050 : « Intégrer la biodiversité dans la relance post-Covid ».

La revue BIODIV’2050 n°20 présente 35 propositions concrètes pour inclure la biodiversité dans le système économique après la crise sanitaire liée au Covid-19. Ce numéro rassemble également les contributions de CDC Biodiversité, de la Caisse des Dépôts et de ses filiales pour illustrer concrètement ces propositions. Un document de présentation de 6 pages regroupant les propositions accompagne ce numéro.

La nécessité d'un changement de modèle en faveur de la biodiversité

Les actions engagées pour endiguer l’épidémie de Covid-19 ont atteint notre économie en profondeur et déclenché une forte récession. Les sommes colossales mobilisées pour relancer l’économie en sortie de crise sont une opportunité historique pour amorcer la transition de notre modèle vers une meilleure prise en compte de l’environnement et notamment de la biodiversité.

L’Évaluation mondiale de la biodiversité et des services écosystémiques de l’IPBES confirme l’accélération de la dynamique d’effondrement de la biodiversité due aux pressions anthropiques et l’intensité des bouleversements pour les activités humaines. La biodiversité est pourtant issue de plusieurs milliards d’années d’évolution et d’un ensemble de processus écosystémiques qui la rend essentielle à l’être humain et à ses activités. Selon Costanza et al. (2014), les bénéfices annuels fournis par la biodiversité sont ainsi estimés entre 150 000 et 140 000 milliards de dollars, soit 1,5 fois le PIB mondial.

Cette réflexion est à mettre en parallèle des attentes exprimées par la Commission Européenne dans sa Stratégie en faveur de la biodiversité à l’horizon 2030 « Ramener la nature dans nos vies » et sa Stratégie « de la ferme à la fourchette » soulignant l’importance d’une transition agroécologique ambitieuse. Intégrer la biodiversité au cœur du plan de relance de notre pays placera l’ensemble de la société et donc notre économie dans une vision de long terme, renforçant sa résilience et ses capacités d’adaptation. 

35 propositions fondées sur la biodiversité pour une société durable, résiliente et solidaire

La Mission Économie de la Biodiversité (MEB) de la Caisse des Dépôts, mise en œuvre par CDC Biodiversité, a pour objectif d’identifier, étudier et construire des outils innovants entre économie et biodiversité. Au service de l’intérêt général, elle partage ses travaux au moyen de supports de communication et de manifestations variés (BIODIV’2050, Cahiers de BIODIV’2050, formations, conférences, colloques internationaux, etc.), autour de trois thématiques principales : outils économiques au service de la biodiversité ; biodiversité et économie des territoires ; biodiversité et entreprises.

La MEB a élaboré 35 propositions concrètes pour intégrer pleinement la biodiversité dans le système économique post-Covid, déclinées selon plusieurs catégories : • Des mesures concernant les politiques publiques liées aux enjeux internationaux, européens et nationaux, ainsi qu’au rôle des collectivités territoriales ; • Des mesures pour limiter les pressions sur la biodiversité, comprenant la réorientation des stratégies d’entreprise, la transition agroalimentaire, le développement de la nature en ville ainsi que la mise en exergue des liens entre biodiversité et santé ; • Des mesures d’accompagnement, plus particulièrement en matière d’éducation, d’emploi, ainsi que de soutien aux scientifiques et associations.

La revue BIODIV’2050 et ses 35 propositions

➢ Télécharger le document de présentation des 35 propositions

➢ Télécharger la revue BIODIV’2050 n°20 « Intégrer la biodiversité dans la relance post-Covid »

Lire la suite...


Articles en relation