Connexion
/ Inscription
Mon espace
BE - Entreprises & initiatives
ABONNÉS
Suivez-nous sur feedly

Spareka diagnostique la panne en 3 clics

Un lave-vaisselle qui fuit, une machine à café qui ne coule plus, un lave-linge qui fait du bruit… pour ces pannes du quotidien, Spareka, l’entreprise qui aide les français à réparer eux-mêmes, a développé une application mobile gratuite qui permet à tous de réparer. Le coût de la réparation est alors divisé par 3, ce qui permet d’allonger la durée de vie des appareils plutôt que de les jeter.

Avec cette nouvelle application, Spareka s’engage significativement plus dans le réseau d’entrepreneurs #techforgood qui développent des solutions tech pour accélérer la transition vers une société plus durable et responsable.

Les secrets des appareils de la maison mis au grand jour.

Ces vingt dernières années ont été catastrophiques pour l’environnement ; la surconsommation entrainant une production toujours plus importante de déchets électriques et électroniques. Utilisant « les clauses de confidentialités », les fabricants d’électroménagers ont toujours été frileux à l’idée de rendre public les schémas techniques et autres documentations clés, indispensables pour réparer. Après le confinement, la startup Spareka a interrogé ses clients (1 400 répondants) : 91% d’entre eux ont réussi à réparer leurs appareils, facilement, avec des outils basiques. Libérer l’information, la rendre accessible au grand public, permet de redonner le pouvoir aux consommateurs.

« Réparer soi-même permet de s’affranchir de la tutelle des fabricants. Nous ne pouvons plus gaspiller et jeter plus de 20 millions d’appareils électroménagers chaque année, à cause d’un manque d’information explique Geoffroy Malaterre, fondateur de Spareka. Notre objectif est d’utiliser les nouvelles technologies pour redonner du pouvoir aux consommateurs et de la valeur aux produits ; et réduire ces milliers de tonnes de déchets produits par an. C’est ce que nous faisons au travers de cette nouvelle application. »


Nouveau : l’expérience d’un réparateur professionnel à portée de main

Tout le monde s’est déjà retrouvé face à son lave-linge qui fuit, une machine à café qui ne coule plus, un fer à repasser qui ne chauffe plus. Que faire ?
Aujourd’hui, on sort son portable de sa poche, on saisit la référence de sa machine, on choisit le symptôme de panne et on se laisse guider par ce chabot, automatisé et intelligent. Cette application amène le consommateur à diagnostiquer lui-même sa panne et, si besoin, à commander la pièce nécessaire à la réparation.


Pourquoi faire confiance à cette application ?

Le projet est porté par Spareka, acteur de l’autoréparation en France ainsi que par une communauté de techniciens qui contribue au développement de l’outil. Ces réparateurs professionnels utilisent l’application « Spareka Diagnostic » lors de leurs dépannages à domicile afin de valider l’exhaustivité et la véracité des parcours de réparation. C’est une fois testés, implémentés et validés que les diagnostics sont publiés et accessibles au grand public.

Ensuite, tous les diagnostics sont continuellement améliorés. Une technologie de deep-learning permet d’optimiser les arbres de décisions par auto-apprentissage grâce aux données provenant des millions de visiteurs et clients du site internet. Comparables à un cerveau, ces diagnostics de panne sont également enrichis chaque jour grâce aux contributions des utilisateurs et de réparateurs indépendants. Ainsi, ils deviennent de plus en plus complets et efficaces.

Pour finir, la startup a fait un choix pro-consommateur en développant ces outils gratuits sur 29 typologies d’appareils (four, aspirateur, tondeuse, téléviseur…), sur plusieurs univers différents : l’électroménager bien sûr mais aussi le jardin, la piscine et le portail.

Ce n’est que le début car Spareka, qui vient de lever 5 M€, promet à sa communauté de livrer d’ici la fin de l’année, de nouveaux diagnostics pour réparer les appareils multimédias, l’outillage électroportatif (perceuse, visseuse…), les éléments de la salle de bain et de chauffage - ne visant pas seulement les appareils les plus courants, mais tous les produits qu’un consommateur voudrait réparer. Pour l’instant disponible sur Android, celle-ci le sera bientôt sur iOS.


Les impacts positifs de la révolution numérique

Aujourd’hui, la révolution numérique a plusieurs impacts positifs sur notre société comme l’accès illimité à l’information ou la facilité d’acquérir des compétences. En France, Internet a deux fois plus d’influence que la télévision sur les comportements des consommateurs. La transition écologique et sociale passe donc aussi par la technologie, afin de créer et soutenir cette prise de conscience générale actuelle.

Les Français ne réparent pas si la réparation coûte plus de 30% du prix de l’appareil. C’est ce frein que souhaite lever l’entreprise Spareka en démocratisant l’autoréparation via des outils numériques. Car lorsque la réparation coûte trop cher, le consommateur jette et remplace. Ainsi des millions de Français jettent leurs appareils prématurément pour de petites pannes, ce qui explique que 40% des appareils électroménagers trouvés en déchetterie sont réparables et réutilisables (étude ADEME…).

Depuis son lancement en 2012, Spareka a permis la réparation de plus de 900 000 appareils, fait économiser plus de 441 M€ à ses clients, a évité 33 100 tonnes de CO2. A travers cet outil, l’entreprise veut sauver 150 appareils par jour avec comme leitmotiv la réduction des déchets, l’impact économique pour les familles et la fierté des consommateurs à réparer eux-mêmes.

Outil disponible ICI.

Lire la suite...


Articles en relation