Connexion
/ Inscription
Mon espace
BE - Entreprises & initiatives
ABONNÉS

Le manque de digitalisation entrave la collaboration avec les fournisseurs

L’optimisation de la collaboration avec les fournisseurs ouvre d’importantes possibilités d’amélioration de la performance sur la RSE et contribue à augmenter la rentabilité et à accélérer l’innovation

Ivalua, acteur du marché des solutions globales de gestion des dépenses en mode cloud, publie les conclusions d’une étude* menée auprès de Responsables Supply Chain, Achats, Ventes et Finance du monde entier sur l’état de la collaboration dans la communauté des Achats. L’étude révèle qu’un manque de digitalisation et la concentration sur les coûts entravent la collaboration avec les fournisseurs. 77% des répondants reconnaissent que le coût est bel et bien le facteur dominant pour la plupart des projets d’approvisionnement, et 80% avouent qu’il leur faut accélérer la digitalisation des achats

Cette étude commanditée par Ivalua et réalisée par Forrester Consulting a également montré que l’amélioration de la collaboration constituait pour beaucoup une priorité (77% des répondants). A cet égard, les répondants ont indiqué que les principales opportunités permettant de générer davantage de valeur à travers la collaboration avec les fournisseurs étaient l’amélioration de la RSE (41%), l’augmentation des marges (38%) et l’accélération du rythme de l’innovation (36%). Dans leur majorité, les responsables interrogées disent avoir amélioré la collaboration avec la plupart de leurs fournisseurs stratégiques (90%) et de leurs fournisseurs en général (91%) au cours des deux dernières années. Il leur reste néanmoins un certain nombre d’axes d’amélioration à explorer. Ces axes sont notamment les processus de collaboration ; beaucoup d’entreprises n’ont pas de dispositif pour collaborer efficacement avec l’ensemble de leur base d’approvisionnement (42%), la Finance (41%), les services IT (40%) ou leurs fournisseurs les plus stratégiques (39%).


L’étude met en lumière des différences géographiques notables :

- 96% des acteurs Français interrogés pensent que leur organisation permet aux Achats de collaborer efficacement avec leurs fournisseurs, contre 91% des leaders américains interrogés, 86% des Britanniques, et 77% des Allemands.

- 70% des entreprises Françaises interrogées pensent que la fonction Achats est considérée comme un partenaire commercial qui apporte une valeur significative, contre respectivement 86%, 82% et 38% de leurs homologues Américains, Britanniques et Allemands.

 « La plupart des services Achats prennent des mesures pour améliorer la collaboration avec les fournisseurs, mais la sélection des fournisseurs reste dominée par les coûts, et les entreprises luttent pour s’assurer les services de fournisseurs stratégiques », explique Alex Saric, CMO et Expert en Smart Procurement chez Ivalua. « Les entreprises s’appuient de plus en plus sur leurs fournisseurs pour mieux suivre le rythme croissant de l’innovation et pour pouvoir s’adapter lors des crises telles que celle du COVID-19, elles doivent développer des relations plus solides. A défaut de se poser en client de choix maintenant, elles se retrouveront demain en position concurrentielle très défavorable, car les fournisseurs qui sont les plus convoités choisissent eux-mêmes les clients avec lesquels ils veulent travailler et établissent en la matière leurs propres priorités. »

D’après l’étude, les répondants estiment que les moyens les plus efficaces d’améliorer la collaboration avec les fournisseurs consistent à fixer des objectifs de performance et à mettre en place des KPI qui accorderont davantage d’importance à la collaboration (76%), et à investir dans les technologies qui permettent de mieux partager l’information avec les fournisseurs (63%).

L’étude a également interrogé des fournisseurs, lesquels sont 88% à avoir indiqué que les principaux facteurs susceptibles de les inciter davantage à collaborer et à partager les innovations avec un client donné étaient la visibilité et la ponctualité des paiements. La digitalisation est perçue comme essentielle pour garantir l’efficacité, la transparence et le contrôle des paiements.

« Il est clair que les entreprises doivent digitaliser leurs processus Achats pour pouvoir collaborer plus en profondeur avec l’ensemble de leurs fournisseurs. Cette avancée leur permettra de mieux libérer le potentiel d’innovation des fournisseurs, d’assurer la continuité d’approvisionnement et de mieux traiter les autres priorités stratégiques », conclut Alex Saric.

En réponse à notre invitation, le Vice-Président et Analyste principal de Forrester, Duncan Jones, a partagé son analyse des résultats de l’étude dans le cadre d’un webcast préenregistré diffusé par Ivalua le 27 mai 2020.

*L’étude d’avril 2020 a été réalisée par Forrester Consulting pour le compte d’Ivalua à partir d’une enquête menée auprès d’un panel de 425 décideurs des fonctions Finance, Achats, Ventes et Supply Chain d’Amérique du nord et d’Europe, et sur la base de plusieurs entretiens approfondis.

Lire la suite...


Articles en relation