Connexion
/ Inscription
Mon espace
BE - Entreprises & initiatives
ABONNÉS
Suivez-nous sur feedly

Les banques jouent un jeu dangereux

Ce 22 avril, Nicolas Dufourcq, président de la banque publique d'investissement, a annoncé sur RTL que 40 Mds€ de prêts garantis par l'Etat ont été accordés à 250 000 entreprises en difficulté et que selon la fédération bancaire française seulement 3% de dossiers ont été refusés.

Des chiffres qui étonnent le Syndicat des Indépendants qui a récemment fait un état des lieux de la situation auprès de ses adhérents : commerçants, artisans, dirigeants de TPE, et professions libérales.

Selon cette étude, réalisée du 10 au 15 avril, les chiffres dévoilés par la Banque de France et BPIFrance diffèrent totalement de ceux issus du terrain concernant plus spécifiquement les TPE qui sont 52% à avoir sollicité un PGE et qui pour 58% d'entre elles sont sans réponse de leur banque. 

Marc Sanchez, secrétaire général du SDI, réagit : « Nous demandons depuis maintenant 20 mois au gouvernement des aides pour les petites entreprises fragilisées hier par le climat social (gilets jaunes, grève, ...) et aujourd'hui par la crise sanitaire. A ce jour, et selon notre dernière enquête, 400 000 TPE sont sans solution. Pire, 77% d'entre elles se déclarent être en impasse de trésorerie sous 2 mois. En faisant volontairement traîner les délais d'instruction pour les demandes de financement, les banques jouent un jeu dangereux. Et le gouvernement ferme les yeux. Il est urgent d'agir et l'action à engager en priorité doit être d'annuler les charges sociales et fiscales des TPE sur toute la période de crise sanitaire ! »

Lire la suite...


Articles en relation