Connexion
/ Inscription
Mon espace
BE - Entreprises & initiatives
ABONNÉS

Boom des ventes des voitures électriques : le rôle du dispositif CO2


Les chiffres de AAA DATA

 

Poussées en fin d’année 2019, les ventes des véhicules soumis au malus avaient pris le pas sur les modèles « vertueux » dans un contexte législatif mouvant. Toutefois ce début d’année 2020 connaît un retournement avec une augmentation très nette de la part de marché des voitures électriques.

 

La mobilité verte séduit particuliers et professionnels avec un total des ventes s’élevant à 20 404 véhicules en seulement deux mois. Largement en tête des ventes, 4 282 Renault Zoe ont été vendues sur ces deux premiers mois, devant la Peugeot 208 II (1 677) et le Model 3 de chez Tesla (699).

 

La location comme booster des ventes chez les particuliers

 

La pratique locative dans le secteur automobile semble s’installer durablement. En effet, les locations avec option d’achat séduisent de plus en plus les particuliers et les voitures électriques n’y échappent pas. Ce type de financement concerne à présent 40% des ventes de voitures électriques chez les particuliers, contre 20% l’année précédente. Considérées comme une réelle alternative, les LOA dépassent nettement les autres modes de financement cette année.  A tel point que les ventes au comptant ou crédit ont perdu 23 points de parts de marché pour atteindre 39%.

 

L’occasion électrique : un engouement timide

 

Le marché de l’occasion électrique n’a pas encore décollé :  il en effet représente moins de 1% des ventes et est resté atone en ce début d’année. Légèrement moins actifs que sur les ventes d’occasions toutes énergies (82% vs 96%), les particuliers commencent à peine à s’intéresser à ces nouveaux modèles récemment disponibles sur le marché.

 

Ces acheteurs d’occasion sont plus jeunes que sur le marché du neuf : 49 ans contre 52 ans.

Les modèles mis en vente sont en moyenne en service depuis 3 ans.

Lire la suite...


Articles en relation