Connexion
/ Inscription
Mon espace
BB - Analyse du marché immobilier
ABONNÉS

Immobilier locatif saisonnier : dans quelles villes faut-il investir ?

Avec une fréquentation de +50% en 2 ans, la location saisonnière continue de s’affirmer comme un investissement sûr. Et ce malgré les nouvelles législations nationales et européennes.  Mais où investir ? 

Pour la 5ème année consécutive, HomeToGo.fr publie son Baromètre de l’immobilier locatif saisonnier. Le plus grand moteur de recherche de location de vacances au monde dévoile les villes en Europe et en France les plus attractives pour investir sans se tromper !


Bruxelles est la capitale européenne la plus attractive 

En Europe, c’est du côté de leurs voisins proches que les Français devront se tourner pour investir dans l’immobilier locatif saisonnier. En effet, Bruxelles est la capitale européenne la plus attractive pour un achat immobilier voué à la location saisonnière. Pour amortir son bien dans la capitale belge, il faut compter un peu moins de 12 ans à 165€ la location par jour. 

Alors en première place l’an dernier, Athènes arrive cette année en seconde position. Un peu plus de 14 ans de location à 86€ par jour sont nécessaires pour voir son investissement amorti. 

Suivent Dublin et Paris en troisième et quatrième position. Un logement saisonnier devient rentable au bout d’environ 16 ans à Dublin et 18 ans à Paris pour un prix à la location de 204€ et 212€ par jour respectivement. Il est également à noter que la capitale française affiche le prix moyen à la location par jour le plus élevé du classement. 

Et enfin, avec un retour sur investissement prévu sur 20 ans (à 130€ la location par jour), Madrid vient clore ce classement.

Top 5 des capitales européennes les plus attractives

Villes

Superficie moyenne en m² d’une location saisonnière

Prix moyen au m² à l’achat

Prix moyen à la location/jour

Durée d’amortissement     (en nombre d’année)

Bruxelles

55 m2

3 149 €

165 €

11,7

Athènes

69 m2

1 598 €

86 €

14,2

Dublin

52 m2

5 538 €

204 €

15,7

Paris

42 m2

10 846 €

212 €

17,9

Madrid

47 m2

5 079 €

130 €

20,4

Le cas d’Amsterdam…
En janvier, Amsterdam a changé sa législation sur la mise en location des biens immobiliers saisonniers. Dorénavant, la durée maximum de location est de 30 jours par an au lieu des 60 jours précédemment autorisés. Cette nouvelle règle a eu un effet immédiat sur le nombre d’années pour atteindre la rentabilité !

C’est ainsi qu’aujourd’hui pour amortir son achat locatif saisonnier dans la capitale hollandaise, il faut compter 53,1 ans alors qu’il ne fallait « que » 39,3 ans auparavant. Soit un allongement de la durée d’amortissement de 13,8 ans entre l’ancienne et la nouvelle législation. 


En France, le Sud est un meilleur investissement 

Dans l’Hexagone, pour s’assurer un retour sur investissement rapide, il faudra prendre le cap au Sud ! Notamment au Cap d’Agde, ville la plus attractive en matière de logement saisonnier, où moins de 4 ans (à 155 €/jour) suffisent pour amortir son bien.
Une autre ville du Sud la suit, il s’agit de Carcassonne. Il faut attendre 5 ans à 100 €/jour de location pour qu’un logement soit amorti dans la cité médiévale.  

Plus au Nord, Quimper se place en troisième position. Un bien acheté dans la ville bretonne sera rentable en un peu moins de 6 ans pour une location à 85 € par jour. Elle est suivie par Le Mans (7,2 ans à 95 €/jour de location) et Metz (7,6  ans à 86 €/jour de location). 

Hors Quimper, ceux qui investiront sur la côte Atlantique devront se montrer patients ! C’est ainsi que le Lège-Cap-Ferret, La Baule et Hossegor sont les villes où il faudra louer son logement le plus longtemps avant que celui-ci devienne rentable. La durée d’amortissement dans ces villes oscille entre 18 et 21 ans pour un prix moyen à la location entre 107€ et 187€.

 

Lire la suite...


Articles en relation