Connexion
/ Inscription
Mon espace
BE - Entreprises & initiatives
ABONNÉS

Point sur le rôle du Risk Manager en entreprise

PwC France et la Fédération des associations européennes de Risk Management (FERMA) ont publié les résultats de la 9ème édition de l’enquête européenne conduite auprès des Risk Managers. Cette nouvelle observation, qui montre l’évolution significative du rôle du Risk Manager, s’appuie sur les points de vue de 734 Risk Managers présents dans 29 pays et donne une vue d'ensemble des responsabilités, des préoccupations et des pratiques du Risk Manager en Europe.

Cette année, PwC France et FERMA ont revu le déroulé de l’enquête afin de mieux étudier la contribution des Risk Managers à la réussite et à la durabilité de leur organisation. 

- 76% des Risk Managers évaluent les risques susceptibles d’impacter la pertinence et la fiabilité de la stratégie et des objectifs de l’organisation.
- Il existe un lien fort entre technologies de l’information et sécurité des données, puisque les cyber risques figurent en tête des potentielles futures menaces.
- 86% des Risk Managers sont chargés de cartographier les risques, de les identifier, les analyser, les évaluer, les hiérarchiser et les communiquer.
- Les Risk Managers utilisent de plus en plus de nouvelles technologies pour être plus prévoyants et proactifs.
- Les pratiques en matière d'assurance sont globalement stables, mais les gestionnaires d'assurance envisagent des stratégies plus impactantes dans la perspective d’un durcissement du marché

Pour accroître la valeur des résultats de l’enquête pour les associations nationales et leurs membres, la FERMA et PwC France ont ventilé l’analyse par pays ou par groupe régional. Charlotte Hedemark Hancke, responsable de l’enquête à la FERMA, explique  « Les profils des pays font apparaître des spécificités par rapport aux résultats européens. La FERMA a donc replacé au centre de l’enquête ce qui en fait un projet unique : des résultats locaux dans un contexte européen. »


Le Risk Manager, le chef d’orchestre de la gestion des risques

Près de 70 % des Risk Managers jouent le rôle de pilote des risques et consolident les informations collectées auprès d’autres fonctions liées au risque, afin de donner une image claire et complète à la direction générale.

Le Risk Manager va donc plus loin que ses simples responsabilités de gestion globale des risques et la gestion des assurances. Une nécessité, puisque les évolutions réglementaires et sociétales ont pris une place importante au sein de l’organisation d’une entreprise comme la sûreté, la conformité ou encore la RSE. Le Risk Manager doit par ailleurs maîtriser une multitude de technologies : analyse de la donnée, blockchain, IA et la robotisation. Une transformation rapide du métier qui oblige le Risk Manager à traiter de plus en plus d’informations et d’appréhender l’environnement économique en constante évolution. En ce sens, 53% des Risk Managers notent une meilleure reconnaissance de la fonction au sein de l’entreprise.

« Nous estimons que le besoin de durabilité, de bonne conduite de l’entreprise et de rapidité de la digitalisation entraîne de profonds changements dans les organisations. L’enquête révèle que face à ces changements, le rôle du Risk Manager évolue. Jamais le Risk Manager n’a été mieux équipé qu’aujourd’hui pour orienter le conseil d’administration et la direction générale dans cette transformation, » commente Jo Willart, Président de la FERMA


Les Risk Managers font face à des risques de plus en plus complexes

Au-delà de son nouveau rôle de chef d’orchestre, le Risk Manager doit être capable de construire une stratégie autour des risques et de savoir la communiquer auprès des différents services.

Des risques qui sont de plus en plus larges et complexes : 37% des Risk Managers sont impliqués dans l’évaluation des risques liés à l’adoption des nouvelles technologies. Ils sont donc, en partie, responsables de la transformation digitale d’une entreprise.

En Europe, l’enquête relève 3 principaux risques: les risques géopolitiques, les cyber risques et les incertitudes envers la croissance économique. Tandis que certains font leur apparition pour la première fois dans le TOP 10 des risques : les mutations technologiques, la disponibilité des compétences et les risques climatiques et environnementaux. Ces nouveaux risques et réglementations impactent également l’assurance : 50% des Risk Managers choisissent d’inciter les assureurs à développer des solutions plus innovantes.

Françoise Bergé Associée Risques, Contrôle Interne et Conformité, PwC France conclut : « Les Risk managers jouent pleinement leur rôle en collaborant avec un certain nombre d’autres fonctions, pour fournir une analyse complète des risques à la Direction Générale et au conseil. Cette enquête aide à comprendre les responsabilités et défis actuels des gestionnaires de risques européens, mais aussi à identifier les bonnes pratiques qui émergent ».

 

Lire la suite...


Articles en relation