Connexion
/ Inscription
Mon espace

Oroxcell obtient un nouveau brevet

BE - Entreprises & initiatives
ABONNÉS

Oroxcell annonce aujourd’hui que l’Office Européen des Brevets (European Patent Office - EPO) lui accorde un second brevet sur une troisième série chimique originale et innovante pour le traitement de la douleur. Cette série chimique possède des propriétés pharmacologiques différentes des premières séries permettant d’envisager un positionnement thérapeutique complémentaire des premières dans l’axe CNS (Système Nerveux Central).

« Nous nous réjouissons de la rapidité avec laquelle l’EPO a formulé son intention de nous délivrer le brevet, 3 ans à peine après le dépôt. Le brevet sera accordé sans aucune modification. C’est une bonne nouvelle qui intervient après une cascade de délivrance du premier brevet couvant les deux premières séries chimiques. Ceci démontre le caractère inventif et innovant de nos séries. » a déclaré Jean Pachot, CEO d’Oroxcell.

Ainsi, plusieurs molécules couvertes par des brevets solides, permettent à Oroxcell de proposer un pipeline couvrant différentes indications du système Nerveux Central. ORC056 est le principe actif le plus avancé et se trouve à 12 mois d’entrée en clinique post-levée de fonds. Toutes les études précliniques menées ont démontrées la tolérance, l’absence d’effet toxicologique, la « développabilité » et bien entendu une forte activité analgésique sur différents types de modèles de douleur chez l’animal.

 

Ce succès d’Oroxcell a été accéléré grâce au soutien d’Oséo Innovation pour des avances remboursables 760 k€ et 100 k€ d’aides publiques et à l’accompagnement du pôle de compétitivité mondial dédié à l’innovation en santé en Ile-de-France Medicen Paris Region qui a soutenu et labellisé le projet R&D collaboratif mené avec l’Unité 975 de l’INSERM et la PME Porsolt & Partners. La labellisation du projet a permis l’octroi d’une subvention à hauteur de 683 k€ émanant du Conseil régional Ile-de-France et le Conseil général de Seine Saint Denis.

Pour François Chevillard, délégué général de Medicen Paris Region « Le projet TMB (Modèle Prédictif de Douleur) est un excellent exemple de projet collaboratif permettant de renforcer la compétitivité des acteurs industriels impliqués. Par ailleurs, en 2011, Medicen Paris Region avait décerné le label « Entreprise Innovante des pôles » à Oroxcell et a choisi, depuis,  d’accompagner la PME dans ses démarches auprès d’investisseurs de levées de fonds. »

Oroxcell a forgé son concept sur la base d’économie mixte alliant génération de revenues aux travers de prestations de recherche de haute technologie pour la protection de la santé humaine aux travers de méthodes prédictives alternatives à l’utilisation d’animaux de laboratoire et génération de propriétés intellectuelles pour répondre à des besoins médicaux pour le traitement de la douleur et de maladies du système nerveux central non encore couverts par les thérapies existantes. Depuis sa création par des entrepreneurs et créateurs indépendants, Oroxcell a réussi à valider, avec ses partenaires, et faire adopter par l’OCDE une directive pour le test d’irritation cutané de produits cosmétiques ou chimiques en remplacement définitif du test sur animaux. Ses propres recherches internes sur des molécules thérapeutiques ont abouti à la création d’un pipeline de produits dans les indications pour la douleur chronique et pour les troubles du système nerveux central. Oroxcell entend aujourd’hui valoriser ses molécules thérapeutiques propriétaires aux travers d’une société ad hoc focalisée sur l’innovation thérapeutique à côté de la société de prestation de service.

Lire la suite...


Articles en relation

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Etat des lieux du coworking en Ile-de-France

Accroissement du nombre de travailleurs indépendants, essor de la digitalisation et du télétravail, nouvelles générations plus mobiles et en quête d'autonomie… le coworking répond aux multiples enjeux posés par la transformation des modes de travail, ainsi qu'aux stratégies d'entreprises de plus en plus soucieuses de flexibilité... Le phénomène est en pleine expansion depuis 2015 sur le marché immobilier des bureaux. Knight Frank dresse le bilan de la situation en Ile-de-France. Un phénomène...

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
4 salariés sur 10 se plaignent d'un mauvais équilibre vie pro / vie perso

75% des salariés européens préfèrent garder bien distinctes et séparées leur vie professionnelle et leur vie personnelle, selon l'étude « Révélez vos talents » d'ADP (Automatic Data Processing). L'étude, qui a interrogé plus de 2 500 travailleurs en France, en Allemagne, en Italie, aux Pays-Bas et au Royaume Uni, a conclu que, malgré ces préférences, près d'un tiers (31%) de ces salariés ne pensent pas avoir un bon équilibre vie professionnelle - vie privée dans leur situation actuelle. Les...

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Depuis 2017, les tensions géopolitiques augmentent les pertes associées au risque politique

Willis Towers Watson et Oxford Analytica publient leur enquête annuelle* sur le risque politique. Selon les résultats de cette enquête, les préoccupations géopolitiques grandissantes provoquent une augmentation des risques politiques. Ainsi 55% des entreprises internationales générant un CA supérieur à 1 Md$ ont vécu au moins une perte liée au risque politique supérieure à 100 M$. L'étude souligne par ailleurs le phénomène selon lequel les crises économiques vécues par les marchés émergents...

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
« GO ! Épargne entreprise », une offre d'épargne salariale pour les PME et les ETI

Lancée par le Groupe Henner, Cedrus Partners et Sanso IS, en partenariat avec l'assureur AXA, cette nouvelle offre se distingue par sa transparence et sa simplicité d'utilisation. Elle englobe 3 solutions d'investissement intégrant une composante liée au développement durable. Sans droits d'entrée ni frais de tenue de compte pour les salariés concernés, ce nouveau dispositif d'épargne salariale a pour vocation d'être clé en main pour les entreprises. Voté en première lecture à l'Assemblée en...