Connexion
/ Inscription
Mon espace

Rouaix Groupe intensifie sa présence sur le marché de la vente à réméré

A la Une - Brique par Brique
ABONNÉS

Créé il y a près de 20 ans, le groupe toulousain Rouaix se situe dans les trois plus gros opérateurs marché du regroupement de crédits en France. Avec un CA de plus de 20M€, le groupe ne cesse de se développer à la conquête de nouveaux marchés. En s’implantant sur celui de la vente à réméré (appelée aussi vente avec faculté de rachat), le groupe entend remettre au goût du jour, via sa filiale Rouaix Invest Immo, une opération financière dont les origines remontent au Moyen-Age.


La vente à réméré, un marché en pleine résurrection

Datant du Moyen-Age, la vente à réméré connait depuis quelques années un regain d’intérêt sur les marchés financiers. Son principe est simple : il s’agit d’un contrat de vente dans lequel le vendeur transfère la propriété de son bien à l’acheteur, tout en stipulant dans le contrat qu’il se réserve le droit de reprendre la chose vendue, moyennant la restitution du prix principal et le remboursement de certains frais. 

Le réméré est une formule de vente qui profite surtout au vendeur, lui permettant d’obtenir des liquidités rapidement. Elle lui permet également de se maintenir en place dans les locaux vendus. Le vendeur peut ainsi garder la jouissance des lieux et continu d’occuper le bien.
« Nos derniers résultats très positifs nous encouragent à nous développer toujours plus. La récente entrée au capital du fond d’investissement BlackFin Capital Partners, spécialisé des services financiers, nous permet aujourd’hui de passer à une vitesse supérieure en nous positionnant sur de nouveaux marchés, et notamment celui de la vente à réméré », explique Eric Rouaix, Président de Rouaix Groupe.

Rouaix Invest Immo entend aujourd’hui établir des normes et des process solides afin de s’adresser à deux typologies de clients :

Des investisseurs ayant besoin de liquidités rapidement : ils représentent 47% des clients Rouaix Invest’Immo. Parmi eux, 60% exercent au final leur faculté de rachat par la vente du bien et 40% ont recours à un nouveau prêt pour racheter le bien.
Des personnes sur le point de voir leur maison saisie suite à un accident de la vie (période de chômage, maladie, divorce…), inscrits au fichier des incidents de remboursement des crédits aux particuliers (FICP) : ils représentent 53% des clients Rouaix Invest’Immo. Parmi eux, 57% rachètent leur bien en sortie de réméré.

Après avoir mis en place le process de la découverte du client, les équipes Rouaix trouvent ainsi les acheteurs tout en apportant leur conseil au quotidien, et ce jusqu’à la signature de l’acte authentique chez le notaire.
« Même si la vente à réméré date du Moyen-Age, c’est un produit nouveau en France car on ne la réutilise vraiment que depuis quelques années. Or, ce marché n’est réglementé que par le code civil. C’est donc important aujourd’hui de proposer un service de qualité à nos client et de normer ce marché pour éviter les abus. C’est effectivement une offre qui a tout à fait sa place  et nous sommes convaincus de son fort développement dans les prochaines années », explique Stéphanie Chauffour, Directrice de Rouaix Invest Immo. En 2017, Rouaix Invest’Immo a ainsi travaillé sur un volume de production de la vente à réméré de 11 M€ et compte atteindre les 24 M€ d’ici fin 2018, puis 50 M€ en 2019.


La vente à réméré en pratique

Pourquoi faire appel à la vente à réméré ?
- Remboursement d’une dette fiscale
- Apport de liquidités à une entreprise ou activité professionnelle libérale
- Lancement d’une nouvelle activité professionnelle
- Paiement d’une soulte en cas de divorce ou de succession
- Paiement de droits de successions sur un patrimoine trop peu liquidité
- Besoin immédiat de trésorerie dans l’attente d’une rentrée d’argent ou de vente d’un bien
- Céder son bien et en conserver la jouissance
- Eviter la saisie d’un bien
- Conserver son bien à la sortie d’un plan de surendettement

Quand faire appel à la vente à réméré ?
Lorsque les recours au prêt bancaire ne sont plus ou pas possibles. La vente avec faculté de rachat est souvent utilisée en vue de se procurer des fonds rapidement, avec l’avantage de ne pas être tenu à leur remboursement, quitte à se séparer définitivement du bien.

Les étapes de la vente à réméré
1 - Le vendeur donne un mandat de vente avec faculté de rachat
2 - Rouaix recherche l’investisseur qui achètera votre bien immobilier
3 - Signature de la promesse de vente avec l’investisseur
4 - Signature de la vente avec faculté de rachat chez le notaire
5 - Le vendeur rachète son bien. A ce moment-là, deux options sont possibles :
    - Le vendeur rachète son bien pour l’occuper et en redevient propriétaire comme avant l’opération de réméré.  Le vendeur a ainsi pu traverser une période compliquée (en termes de trésorerie) sans modifier votre cadre de vie.
    - Le vendeur ne souhaite pas conserver le bien objet de la vente à réméré, il utilise alors la période d’occupation pour trouver un acquéreur et un nouveau logement. Il exerce alors sa faculté de rachat pour revendre immédiatement son bien au prix qu’il souhaite en retirer.

A qui s’adresse la vente à réméré ?

La vente à réméré s’adresse à toute personne physique propriétaire d’un bien immobilier, plus particulièrement à toutes personnes physiques ayant besoins de liquidités et qui ne peuvent pas avoir recours au crédit immobilier pour diverses raisons :
- FICP (Fichier des incidents de remboursement des crédits aux particuliers) / FCC (Fichier Central des Chèques / Interdit bancaire
- Plan de surendettement
- Personnes en situation de règlement judiciaire ou liquidation judiciaire
- Saisie immobilière
- Personnes n’honorant plus les remboursements de leurs crédits
- Personnes n’ayant pas de revenus

www.rouaixgroupe.fr/

Le nouveau média consacré à l'investissement immobilier

 

 

 

Lire la suite...


Articles en relation

BB - Analyse du marché immobilier
ABONNES
9 tendances se dessinent pour une année favorable à l’achat d’un bien immobilier

Si les nouvelles concernant le pouvoir d'achat ne sont pas toutes en mesure de rassurer les ménages, Empruntis fait le point sur ce qui fera de 2019 une année très favorable pour les ménages souhaitant acheter un bien immobilier à crédit. Voici les 9 tendances dont la conjonction profite aux emprunteurs. 1. Les taux de crédit resteront bas : les taux auxquels se financent les banques devraient se maintenir ce qui permettra de protéger le pouvoir d'achat des ménages. D'autant que les objectifs...

BB - Analyse du marché immobilier
ABONNES
Quel avenir pour le marché immobilier ?

Une analyse de Cafpi Après une année 2017 record, 2018 s'annonce tout aussi bonne pour le marché de l'immobilier. Dans l'ancien, Cafpi estime à 980 000 le nombre de transactions sur l'année. Mais la conjoncture économique semble se durcir. Si l'envie de devenir propriétaire reste très présente chez les Français, les primo-accédants atteignent les limites de leurs capacités d'endettement. Les risques de hausse des taux, de prix élevés et de baisse du moral des Français, sont donc des sujets...

BB - Analyse du marché immobilier
ABONNES
Durcissement des conditions d'octroi de crédit

En novembre, on note une évolution sensible des conditions de crédit avec à la fois quelques remontées de taux et un léger durcissement des critères d'octroi de prêts, mais pour certains profils uniquement. Vousfinancer, réseau de 190 agences de courtage en crédit, publie les résultats d'un sondage auprès de ses courtiers faisant état d'un durcissement des conditions d'octroi de crédit dans certaines régions… Reste à savoir si cette évolution est propre à la fin de l'année ou si elle se...

BB - Acteurs du secteur immobilier
ABONNES
Remontées sensibles de taux en novembre et...

... léger durcissement des conditions d'octroi pour certains profils. En novembre, on note une évolution sensible des conditions de crédit avec à la fois quelques remontées de taux et un léger durcissement des critères d'octroi de prêts, mais pour certains profils uniquement. Vousfinancer, réseau de 190 agences de courtage en crédit, dévoile ainsi les résultats d'un sondage interne auprès de ses courtiers faisant état d'un durcissement des conditions d'octroi de crédit dans certaines régions…...