Connexion
/ Inscription
Mon espace

PME, attention à la crise de trésorerie en août !

BE - Culture & Société
ABONNÉS

Tribune de Cyril Tramon, fondateur et Président de WeShareBonds*, plateforme de financement participatif.

Le passage estival et notamment le mois d’août sont en France une période à part pour l’économie et les entreprises. Entre périodes de congés, rythme ralenti pour de nombreuses activités et pics saisonniers pour certains secteurs tels que le tourisme, le mois d'août constitue une période très spécifique qu’il convient de bien traverser en attendant la rentrée.

Si le nombre de jugements de défaillance d’entreprises n'est pas plus important durant l’été, les tribunaux tournant eux aussi au ralenti, la période estivale est surtout propice à l'apparition ou l'aggravation de difficultés de trésorerie pour les petites et moyennes entreprises.

En août, l'activité des entreprises tourne au ralenti et les délais de paiement s'allongent. Pourtant les fournisseurs récurrents restent à payer, et les crédits bancaires à rembourser. La Banque de France observe ainsi que chaque année depuis 3 ans, 5 à 7 Mds€ nets sont ainsi transférés en août des entreprises vers les banques.

Notamment, si l’on s’intéresse au solde de flux de crédit net des sociétés non financières auprès des établissements de crédit, l’été et notamment le mois d’août semblent clairement en défaveur des entreprises. Alors que la rentrée de septembre approche, il serait dommage de ne pas être en ordre de bataille faute d’interlocuteur.

« En août la France tourne au ralenti. Les PME également. Mais il convient de rester vigilant. Entre des revenus inférieurs et des délais de paiement clients qui s'allongent, le mois d'août constitue un mois dangereux pour la trésorerie des petites et moyennes entreprises. Leurs banquiers étant la plupart du temps en congés, leurs demandes de crédit se voient souvent repoussées. Il convient donc d'anticiper, ou de se tourner vers des compléments de financement comme le crowdlending », observe Cyril Tamon.

*WeShareBonds, plateforme de financement participatif sur laquelle particuliers et clients professionnels co-financent directement des crédits à destination des PME, est une marque déposée de Wiseprofits SAS, régulée par le règlement général de l'Autorité des Marchés Financiers (AMF), et enregistrée auprès de l’ORIAS.
www.wesharebonds.com/

 


Lectures du moment, tribunes d'experts, management et entrepreneuriat...

 

 

Lire la suite...


Articles en relation

BB - Acteurs du secteur immobilier
ABONNES
Au 1er semestre 2018, Fundimmo représente 16,2% du marché du crowdfunding immobilier

Au cours des 6 premiers mois de l'année 2018, Fundimmo, plateforme française de crowdfunding 100% immobilier, a financé 12 projets pour un total de 10 M€ levés auprès de 1 253 investisseurs. Dans le même temps, la plateforme a remboursé 5 projets pour un montant total de 1,434 M€ de capital, représentant 139 000€ d'intérêts bruts. Une nouvelle dimension pour la plateforme 100% immobilier Avec 10 M€ levés au 1er semestre 2018, Fundimmo représente aujourd'hui 16,2% du marché du crowdfunding...

BE - Financement des intiatives
ABONNES
Crowdfunding : plafond relevé à 8 millions d'€

C'est une mesure annoncée par le secrétaire d'Etat au numérique Mounir Mahjoubi lors du salon Vivatech. Le plafond de collecte sur les plateformes de financement participatif, aujourd'hui fixé à 2,5 millions d'€ pour les opérations en actions, obligations et minibons, va être relevé à 8 millions d'euros.  « C'est un très bon signal pour le secteur, qui souligne la crédibilité des plateformes pour accompagner le financement de l'économie française, notamment dans les domaines qui construisent...

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Partenariat WiSEED et Lendosphere au service de projets d’énergies renouvelables

  Les deux leaders du financement participatif en investissement et énergies renouvelables, WiSEED et Lendosphere, ont conclu un partenariat dédié aux porteurs de projets lauréats des appels d'offres de la Commission de Régulation de l'Energie (CRE). Objectif : fournir un service clé-en-main aux développeurs afin de sécuriser leurs levées de fonds sur les territoires. Un besoin de simplifier l'accès au financement participatif En contact régulier avec les développeurs de projets...

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Loi Pacte : la simplification de la vie des entreprises toujours en débat

L'absence d'accord entre députés et sénateurs sur le projet de loi PACTE, rejeté ce 20 février en commission mixte paritaire, signe un nouveau retard dans l'adoption d'un texte bénéfique pour les entreprises.  Le point sur les principales mesures vouées à redynamiser l'investissement dans l'économie réelle avec Martin Kruczkowski, Juriste chez Utocat, éditeur de logiciels  Blockchain  pour le secteur financier Tant décrié par certains, le considérant incompréhensible et trop volumineux,...