Connexion
/ Inscription
Mon espace
BE - Entreprises & initiatives
ABONNÉS

#AgriTech : Ositrade réinvente les relations commerciales agricoles à l’aide de la blockchain

Philippe Lehrmann* et Remi Chevalier*, deux professionnels expérimentés du secteur agro-alimentaire, lancent Ositrade, 1ère plateforme de transactions en ligne sécurisée destinée aux professionnels du grain.

Doté de la technologie « blockchain », Ositrade est le 1er espace permettant aux producteurs, collecteurs et acheteurs/transformateurs de produits agricoles, de réaliser des transactions sécurisées, transparentes, infalsifiables, et en temps réel, en simplifiant significativement le traitement documentaire et administratif.


Une révolution sur le circuit de la production agricole

Alors que le commerce agricole français repose aujourd’hui sur des transactions via des éléments transmis oralement entre producteurs et acheteurs, ou encore via des organismes stockeurs, courtiers, négociants, coopératives…, le marché se dirige progressivement vers une agriculture d’entrepreneurs, souhaitant maîtriser leurs achats ainsi que la vente de leurs productions tout en réduisant les intermédiaires et les coûts des transactions.
Ositrade propose donc un circuit raccourci inédit, matérialisé par une place de marché en ligne mettant en relation directe producteurs de grains et acheteurs et ce, grâce à des technologies numériques avancées. Sur cet espace, les professionnels peuvent ainsi visualiser l’ensemble des offres (vendeurs) et ordres (acheteurs) disponibles, les accepter ou les négocier puis les exécuter le moment venu de manière sécurisée et traçable.


La blockchain pour plus de transparence et de sécurité dans les transactions

Afin de garantir le caractère infalsifiable et permanent des transactions cryptées sur la plateforme Ositrade, cette dernière a été développée en exploitant la technologie blockchain d’Hyperledger, de la fondation Linux dans sa version portée par IBM, notamment pour sa grande adéquation aux exigences du marché agricole (registre distribué sur des serveurs sécurisés, consortium pré approuvé, règles de consensus et de validation sans crypto monnaie…).


Développée dans le cloud et en mode SaaS, la place de marché Ositrade apporte de multiples bénéfices à ses utilisateurs, parmi lesquels :

- Une mise en relation simple et rapide entre des acheteurs et vendeurs, grâce à une recherche multicritères.

- Des transactions qui préservent la confidentialité vis-à-vis du marché.

- Des processus administratifs simplifiés, avec la signature électronique et la possibilité de générer automatiquement des modèles de contrats via la plateforme et de les stocker dans le cloud.

- La qualification des acheteurs et vendeurs en fonction de leur localisation, permettant à chacun de privilégier des circuits courts et de réduire ses coûtslogistiques et, in fine, de redonner un ancrage local à la production de grains et à savaleur.

- Une meilleure traçabilité des matières premières, la plateforme reliant à chaque contrat les documents et certificats attestant de l’origine de sa production.


Ositrade : un terreau fertile pour une agriculture plus saine… à l’échelle 
Européenne

Dans un contexte où le consommateur est de plus en plus exigeant, réclamant à l’ensemble des acteurs de l’agroalimentaire une transparence totale, Ositrade apporte une réponse en imposant aux différents acteurs de justifier la provenance de leurs produits.
« Cette exigence en matière de traçabilité a vocation à pousser les filières vers des pratiques plus éthiques et durables, créant des éléments de réassurance pour les consom’acteurs qui réclament des aliments de meilleure qualité selon leurs propres critères. Le circuit de contractualisation proposé par Ositrade est également en mesure de raccourcir les temps de transport pour améliorer l’efficacité logistique. Et, au final rapprocher les producteurs des consommateurs », explique Remi Chevalier.


En mettant la Blockchain au service de la production de grains française, Ositrade place la transparence au cœur des enjeux de ce secteur avec pour ambition d’en faire un standard dans le commerce agricole.
« Chaque opérateur impliqué dans la chaîne de valeur, de l’agriculteur à l’industriel en passant par le collecteur et le stockeur a accès à cette place de marché et à un niveau de détail poussé quant à chacune des parties prenantes de la transaction. Cette transparence permet de redistribuer et responsabiliser le rôle de chacun et à terme, de tirer vers le haut la qualité de toute la production française. Lorsque nous aurons prouvé son bien fondé sur l’ensemble du territoire français, il parait évident qu’un système aussi vertueux a tout intérêt à être déployé à une échelle plus large … comme celle de l’Europe … », conclut Philippe Lehrmann

 

________________________________________________________

*A l’origine de ce projet, 2 experts de l’agroalimentaire

- Philippe Lehrmann, Président d’Ositradedocteur ingénieur en agronomie, fort d’une expérience de 35 ans comme cadre dirigeant dans diverses branches agroalimentaires internationales de multinationale (Cargill) et de coopératives françaises (Axéréal – Boortmalt), est également Président des sociétés Agri XXI et EchoGreeN.

- Remi Chevalier, Directeur général, serial entrepreneur autodidacte, issu d’une famille d’industriels de la transformation de produits agricoles, a une expérience de plus de 50 ans dans le commerce, le contrôle (SGS) et la transformation des grains, filière orges de brasserie particulièrement. Il est par ailleurs, Gérant de la société Coback.
_________________________________________________________

www.ositrade.fr/



Lectures du moment, tribunes d'experts, management et entrepreneuriat...

 

Lire la suite...


Articles en relation