Connexion
/ Inscription
Mon espace
ABONNÉS

Le niveau d'études des chômeurs en chute libre depuis 1 an

Chaque mois, Qapa, le premier outil de mise en relation dédié à l'emploi, analyse et communique les données de plus de 500 000 demandeurs d'emploi et de plus de 75 000 offres d'emplois. La conclusion de l'analyse des données des demandeurs d'emploi et des offres de la base Qapa sur un an est claire : il faut encore plus de candidats ayant un niveau d'études BAC+2 pour pouvoir satisfaire les demandes des recruteurs. La réalité est toute autre et il est alarmant de constater que le niveau d'étude des chômeurs ne cesse de baisser depuis 12 mois.

Plus de chômeurs sans le BAC. En un an, nous sommes passés de 5% à 8,15% de candidats sans aucun diplôme, et de 14% à 20% de chômeurs n'ayant que le niveau CAP, BEP ou équivalent. Les demandeurs d'emploi qui possèdent le BAC et plus, sont de moins en moins nombreux. La chute la plus spectaculaire, tout au long de l'année 2012, correspond aux BAC+4 qui sont passés de 22% en février 2012 à seulement 14% fin janvier 2013.

20% des recruteurs en pénurie de BAC+2. Les recruteurs recherchent de plus en plus de candidats ayant un niveau d'étude équivalent au Bac+2, DUT, BTS et les demandes du niveau BAC restent bien inférieures aunombre de candidats potentiels ayant ces bagages. Au détriment des niveaux BAC et des BAC+4, Maîtrise, IEP ou IUP qui sont de moins en moins demandés par les recruteurs.

Adéquation entre l’offre et la demande pour les CAP et BEPSeuls les profils CAP, BEP ou équivalents, sont parfaitement en phase en ce qui concerne les demandes des recruteurs et les compétences des candidats mais ils ne concernent qu'une petite partie des demandes et des offres.

 

 

 

Lire la suite...


Articles en relation