Connexion
/ Inscription
Mon espace

Relier durabilité, innovation et création de valeur à travers une démarche ESG intégrée

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNÉS

L’analyse de Sébastien Thevoux-Chabuel, analyste et gérant ESG chez Comgest

Pour de nombreux investisseurs, la marche vers l’intégration ESG ressemble à un choix en principe évident. Sa mise en œuvre peut s’avérer cependant assez complexe.

Afin de pouvoir juger si l’approche d’investissement d’un gérant incorpore parfaitement les facteurs ESG, les investisseurs devraient lui poser trois questions :
- Comment prenez-vous en compte l’approche ESG dans votre processus d’investissement et pourquoi ?
- Etes-vous sincère et cohérent dans sa mise en place ?
- Et en tirerai-je des bénéfices financiers ?

Si ces questions sont déterminantes, y répondre de manière pertinente exige d’avoir une vision de long terme sur la création de valeur des entreprises. La plupart des considérations ESG n’engendrent pas de bénéfice financier concret avant plusieurs trimestres. En général, elles ne commencent à compter qu’au bout de 3 à 5 ans, un horizon trop long pour la grande majorité des gérants. Si les ouvrages théoriques considèrent, à juste titre, que les excédents de rendement significatifs et résilients sont rares et qu’ils ne peuvent être générés qu’à partir d’innovations véritables et durables, celles-ci sont difficiles à prévoir et la capacité d’une société à en générer de façon récurrente est, de la même façon, difficile à appréhender.

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

En réalité, la durabilité est un bon substitut de la capacité d’innovation en raison de leurs points communs frappants au niveau d’une société : les deux nécessitent de l’empathie et le souci de l’actionnaire, une vraie capacité à anticiper les besoins futurs et une forte aptitude à s’adapter intelligemment, et sur la durée, à un environnement constamment changeant. Il ressort de notre expérience que les sociétés qui ont une culture de l’excellence profondément ancrée dans leur adn affichent les meilleures stratégies et performances, non seulement en termes d’innovation mais aussi de développement durable. Pour preuves, des exemples tels l’entreprise de santé mondiale Novo Nordisk, l’enseigne de prêt-à-porter Inditex et la société multinationale de logiciels Dassault Systèmes.

La réussite et la pérennité d’une telle combinaison sont le plus souvent liées à l’affirmation d’un projet d’entreprise ambitieux qui aide tous les employés, de haut en bas de l’échelle, à s’impliquer fortement et à trouver le meilleur moyen d’atteindre les objectifs stratégiques, quelles que soient l’incertitude et la complexité de l’environnement. Une équipe de direction orientée long terme, soutenue par une structure d’actionnariat stimulante mais stable sera, généralement, d’une grande aide. Pour qu’une entreprise produise des innovations qui génèreront des profits colossaux, le prérequis est qu’elle tire le meilleur parti de ses employés. Il est de sa responsabilité d’aider ses employés à réaliser pleinement leur potentiel, grâce au respect, à la responsabilisation, à la mise à disposition de ressources, ainsi qu’à la définition d’objectifs clairs, qui font sens, dans le cadre de la stratégie générale de l’entreprise. Enfin, si la véritable mission d’une entreprise est de répondre aux défis les plus pressants de la société civile, il est alors fort probable que ses clients seront au rendez-vous, lui apportant croissance et bénéfices. Afin de comprendre et prendre la mesure de la situation, il est nécessaire d’analyser la culture de l’entreprise. Ceci ne peut se faire qu’au travers d’un examen minutieux des critères ESG dans la stratégie des ressources humaines et dans les structures de gouvernance. Rattacher cette analyse aux critères financiers peut s’avérer difficile, mais très gratifiant dans l’évaluation des potentiels de croissance long terme.

Le processus impliqué dans l’intégration ESG peut inclure des visites de sites régulières, et, souvent, des visites supplémentaires avec des membres indépendants du conseil d’administration ainsi qu’avec des cadres et des employés, afin de se faire une idée plus claire sur la culture d’une entreprise. Un suivi précis des entreprises doit être mis en place au travers d’alertes ESG ad hoc qui préviendront des évènements pouvant avoir un impact significatif sur nos investissements.

Toutes ces données nous servent à comprendre la façon dont une entreprise pense, et comment elle s’adapte à un environnement changeant. Ces analyses démontrent que, quel que soit le secteur, certaines entreprises sont plus résilientes que d’autres, ce qui nous conduit à ajuster nos taux d’actualisation. De la même façon, certaines entreprises sont plus susceptibles que d’autres de débusquer la prochaine grande tendance et d’engendrer, à partir de là, une formidable activité qui sera reflétée dans des projections de chiffres d’affaires plus élevées.

L’intégration ESG s’inscrit de façon naturelle dans notre approche de l’investissement centrée sur la croissance et la qualité dans une perspective de long terme, puisqu’elle permet de révéler la qualité d’une entreprise ainsi que sa durabilité et sa capacité d’innovation qui permettront de sécuriser sa trajectoire de croissance et ses profits sur une période plus longue. Il est prouvé que se concentrer de façon systématique et réfléchie sur les facteurs ESG permet aux investisseurs de dégager des profits élevés et durables sur le long terme.

http://www.comgest.com/sites/en/index.html

 

 


Lire la suite...


Articles en relation

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNES
Un tiers des fonctions finance a fait l’expérience de la robotisation

La suite Office dans les années 90, le déploiement d'ERP au début des années 2000, puis la réorganisation massive avec appel à l'externalisation, ou encore à la mise en place de Centres de Services Partagés, la fonction Finance a fait l'objet, en effet, de vagues successives de transformations  En France, l'année 2018 a confirmé un intérêt fort du marché de la RPA (Robotic Process Automation) qui continue de se structurer avec des acteurs qui réussissent des levées de fonds record. Mais où en...

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNES
Ecofi Investissements se convertit au tout ISR

Tous les supports qui composent la gamme de fonds ouverts d'Ecofi Investissement sont aujourd'hui gérés avec les critères de sélection ESG de l'investissement responsable et de l'investissement durable.   Trois niveaux d'intensité Pionnier de la gestion ISR en France, Ecofi Investissements, filiale du Groupe Crédit Coopératif (lequel est constitué du Crédit Coopératif, banque de référence de l'économie sociale et solidaire depuis plus de 120 ans, et de BTP Banque, établissement dédié depuis...

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNES
Nominations Secteur Patrimoine & Finance

Michel Dinet, Directeur du Développement de Richelieu Gestion Agé de 53 ans, Michel Dinet rejoint l'équipe dirigée par Christophe Boulanger, Directeur Général de Richelieu Gestion, qui déclare « […] L'arrivée de Michel traduit la volonté affirmée de Richelieu Gestion de donner une place centrale aux acteurs de proximité de l'épargne dans son développement. Fort de sa connaissance très fine de leurs attentes, de sa volonté permanente de traduire leurs besoins en solutions, il sera un...

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNES
PATRIZIA étend son réseau asiatique avec l'acquisition de Kenzo Capital Corporation

Partenaire mondial du secteur de l'investissement immobilier paneuropéen, Patrizia Immobilien AG a acquis les activités de Kenzo Capital Corporation, société de conseil en immobilier et de gestion d'actifs basée à Tokyo, ainsi que les activités relatives à la direction du fonds de Kenzo Japan Real Estate GmbH. Cette étape importante vise à développer le réseau international de Patrizia et à offrir des opportunités d'investissements européens à un nombre de clients toujours croissant, tous pays...