Connexion
/ Inscription
Mon espace

SimCorp souligne l’importance de la tenue de position cross asset multinormes(IBOR)

ABONNÉS

Rédigé par Marc Schröter, Directeur des Etudes Stratégiques chez SimCorp, cet article traite des problèmes que pose une tenue de position fragmentée tout au long du cycle de vie d’une transaction. « Lorsque les processus d’investissement et les classes d’actifs sont pris en charge par une multitude de systèmes du front au back-office, il est impossible d’avoir une vue précise des positions réelles du portefeuille », indique Marc Schröter. « Le risque de prendre des décisions inappropriées est inévitablement plus élevé lorsque les responsables n’ont pas les bonnes informations en main. »

L’auteur souligne l’importance de maintenir cette vue financière que représente l’IBOR (Investment Book of Record), notamment grâce à un référentiel unique qui associe les positions du front-office à l’ouverture des marchés et celles du back-office à la fermeture. L’IBOR centralisera la tenue de position sur l’ensemble du cycle de vie de chaque transaction et donnera aux gestionnaires une vue complète des positions et expositions. Il se chargera également d’actualiser le suivi du cycle de vie des transactions en indiquant les opérations en cours et en fournissant l’historique des transactions ainsi que des prévisions de solde de titres et de liquidités. 

Marc Schröter souligne aussi l’aide précieuse que l’IBOR va apporter aux gestionnaires d’investissement afin de respecter l’avalanche de nouvelles réglementations. Les réglementations Dodd-Frank Act, EMIR et la directive Solvency II impliquent d’avoir une vue précise des expositions pour l’ensemble des contreparties, des garanties et des produits dérivés sous-jacents. « Sans une solide tenue de position cross asset multinormes en place, la complexité du calcul de l’exposition et du reporting réglementaire va faire de la mise en conformité un véritable parcours du combattant », poursuit Marc Schröter. « Au lieu de créer des solutions de conformité ponctuelles, au fil des réglementations, l’IBOR permet aux gestionnaires d’investissement de faire des économies d’échelle en bâtissant une solution d’entreprise qui répondra aux besoins de conformité actuels et futurs. »

 

 

  

Lire la suite...


Articles en relation

BE - Culture & Société
ABONNES
[Etude] Vos corvées vous rendent plus sympathique que vos « talents innés »

Une étude de la Cass Business School (City University of London) affirme que le fait de mettre l'accent sur la notion d'effort plutôt que de talent naturel permet de faire meilleure impression lors d'un premier rendez-vous Les personnes devant faire bonne impression lors de rendez-vous galants ou d'entretiens d'embauche doivent mettre en exergue le dur labeur et les efforts consentis pour expliquer leur succès, d'après une étude récente de la Cass Business School. Dans l'étude intitulée...

BE - Culture & Société
ABONNES
Alerte JNA : l’état de santé auditif des jeunes est inquiétant

A 3 semaines de la 22e Journée Nationale de l'Audition, l'association JNA - Association d'alerte et de plaidoyer agissant depuis 22 ans en France - lance une alerte aux pouvoirs publics et aux acteurs de la santé sur l'état de santé des jeunes. Déjà en 2017, l'enquête Ifop - JNA « Smartphone : ami ou ennemi de notre santé auditive ? » apportait un éclairage fort inquiétant, questionnant l'impact des pratiques toxiques d'écoute de musique via les oreillettes sur la santé, en regard de l'enquête...

BE - Culture & Société
ABONNES
Les Européens veulent consommer plus local et responsable

Avec une croissance qui s'essouffle et des perspectives moins favorables pour 2019, la prudence grandit chez les consommateurs européens. Mais un autre mouvement se fait jour : ils se tournent de plus en plus vers une consommation plus locale considérée comme plus responsable. Tels sont les deux grands enseignements de la nouvelle édition de L'Observatoire Cetelem qui, depuis plus de 30 ans, décrypte et analyse les modes de consommation des ménages en Europe. Cette étude intitulée « Think local,...

BE - Culture & Société
ABONNES
Quelle place pour les énergies renouvelables chez les Français ?

A l'heure du grand débat national, les Français réaffirment leur désir de privilégier les énergies renouvelables pour l'avenir du pays. L'engagement des Français est important sur cette thématique, puisque 67% estiment qu'il leur revient également d'agir à leur échelle. L'amélioration énergétique de leur logement figure parmi les actions les plus citées, devant les changements de comportement en matière de déplacements, mais derrière les résolutions en faveur d'une consommation plus responsable...