Connexion
/ Inscription
Mon espace

Comment bien choisir l'assurance scolaire

ABONNÉS

Est-elle vraiment obligatoire ; que couvre-t-elle et comment la choisir ?

Le point avec MerciHenri.com, comparateur d’assurances en ligne indépendant

Qu’est-ce qu’une assurance scolaire ? 
C’est une assurance spécialisée qui couvre votre enfant pendant toute sa scolarité en cas d’accident et de dommages corporels ou matériels. Une seule assurance suffit par enfant (en cas de divorce, un seul parent peut y souscrire) et le couvre pendant toute l’année scolaire.
Conseillée à partir de l’entrée en maternelle (entre 2 et 3 ans), elle peut être conservée jusqu’à l’université. Toutefois, la plupart des assureurs fixent un âge limite autour de 24 ans.

Est-elle obligatoire ? 
Non, même si le directeur de l’école ou le professeur principal insiste, l’école ne peut refuser un enfant qui n’en possède pas. Les établissements souhaitent simplement s’assurer que l’enfant est couvert en cas d’accident.
En revanche, cette assurance est obligatoire si l’enfant participe à des activités facultatives, autrement dit les activités se déroulant en dehors des heures de classe, le midi, en soirée ou encore le mercredi (transport, études surveillées, cantine, activités culturelles ou sportives, excursion, classe de neige, visite au musée…) Si l’enfant n’est pas assuré, sa participation à l’une ou l’autre de ces activités peut être refusée.

Que couvre l’assurance scolaire ? 
L’assurance offre une couverture qui varie selon l’assureur et le niveau de protection souscrit. 3 niveaux sont disponibles, protégeant l’enfant pendant une certaine période de la journée ou de l’année :
- Niveau 1 : Protection uniquement pendant les trajets et les activités scolaires.
- Niveau 2 : Protection 24h/24 et 365 jours/an, y compris pendant les vacances, les colonies, les loisirs (sauf exclusion comme les sports extrêmes).
- Niveau 3 : Protection 24h/24 et 365 jours/an avec des plafonds de couverture et de prise en charge supérieurs.

Ces différents niveaux de garantie sont disponibles et varient selon les contrats :

1/Garanties obligatoires dans tout contrat d’assurance scolaire :

- Responsabilité civile : dommages que l’enfant pourrait causer
- Accidents corporels : dommages que l’enfant pourrait subir, aussi appelée garantie individuelle accident comprenant la prise en charge des frais de santé, de recherche et de rapatriement, d’obsèques ou encore l’indemnisation des vols

2/Garanties facultatives :

- Dommages aux biens : dommages aux possessions de l’enfant (cartable, vélo, vêtements, instruments de musique…)
- Assistance : garde malade en cas d’interruption de scolarité, conduite à l’école, école à domicile
- Protection juridique
- Soutien psychologique en cas d’agression et/ou de racket

Bon à savoir : Initialement, les assureurs ne couvraient les enfants que pendant les activités scolaires et le trajet, tandis que l’assurance extra-scolaire les protégeait toute l’année. Désormais, les assureurs ne font plus la différence entre les deux et proposent une offre avec plusieurs niveaux de garanties.

Où et quand souscrire ? 
La plupart des établissements scolaires signent des partenariats avec des assureurs afin de proposer des contrats aux parents d’élèves. Cela peut éviter aux parents une phase de recherche contraignante.
Vous pouvez aussi choisir de contacter vous-même différents assureurs afin d’étudier leurs offres et choisir celle qui vous convient : l’utilisation d’un comparateur d’assurance s’avère alors être la solution idéale.
Enfin, il est possible que votre assurance habitation intègre une garantie assurance scolaire sans surcoût, cependant il est probable que la couverture soit moins complète que dans le cas d’une assurance indépendante : prenez donc garde aux garanties proposées.

Les tarifs se situent entre 10 et 40€ par an, en fonction du niveau de garanties souscrites uniquement, le niveau d’études n’ayant aucun impact sur les tarifs.

http://www.lecomparateurassurance.com/

 

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

 

Lire la suite...


Articles en relation

BE - Culture & Société
ABONNES
La nouvelle plateforme soClassiQ, un accès gratuit au répertoire de la musique classique et à l’opéra

Avec l'Intelligence Artificielle et la Data Science, soClassiQ met la musique classique à la portée du plus grand nombre et se positionne comme le site de référence en la matière. Après 2 ans de recherche et développement, la plateforme soClassiQ fait son entrée officielle dans le monde de la musique classique et de l'opéra. Grâce à la puissance de ses algorithmes et au travers d'une expérience utilisateur simple et épurée, soClassiQ donne accès :- à l'ensemble des œuvres du répertoire...

BE - Culture & Société
ABONNES
Les soft skills, des compétences déterminantes au cours des premiers mois de collaboration

Une étude* menée par le cabinet international de recrutement spécialisé Robert Half auprès de directeurs généraux (DG) et de directeurs financiers (DAF) révèle que 76% d'entre eux admettent avoir embauché un collaborateur qui ne s'intégrait pas à l'équipe.* Enquête réalisée auprès de 305 DG et 200 DAF en décembre 2017 en France. Les raisons évoquées et les mesures jugées les plus efficaces Rejoindre une organisation implique d'emblée de mettre en avant un panel de compétences à la fois...

BE - Culture & Société
ABONNES
« Solutions solidaires », plateforme de fabrique des solidarités nouvelles

Lancé par le Conseil départemental de la Gironde et ses partenaires, Alternatives économiques, l'Avise, la Fondation Jean-Jaurès, Harmonie mutuelle, Terra Nova, Up et Usbek & Rica, « solutions solidaires » c'est : - Une plateforme pour animer un large débat autour des solidarités nouvelles, et organiser un foisonnement d'idées, expériences et initiatives afin d'inventer ensemble les protections de demain.- Un rendez-vous annuel pour croiser, comparer et projeter vers l'avenir ces idées et ces...

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNES
[Les entretiens d'Esteval] Bruno Colmant, Degroof Petercam

« Nous devons retrouver une économie solidaire et basée sur l'intérêt général » Débats télévisés, émissions de radio, couvertures de presse : le livre de dialogue entre Bruno Colmant, chef économiste de Degroot Petercam, et le prêtre Eric de Beukelaer, ancien proche collaborateur du cardinal Lustiger à Rome, fait un carton en Belgique (1). Il est vrai que leur conversation aborde des sujets qui nous concernent tous, au croisement de la morale et de l'économie. « Le capitalisme anglo-saxon...