Connexion
/ Inscription
Mon espace

Euro 2016 : la France prête... ou pas ?

ABONNÉS

Bureau Veritas a compilé et vérifié un ensemble de chiffres qui prouvent bien que la France est prête.

1/ Les installations

Pas moins de 10 stades en France accueilleront les matchs de l’Euro 2016. En 5 ans, on en a construit plus que sur les cinquante dernières années.  Le stade de Lyon a été bâti en seulement 29 mois. A titre de comparaison, à un mois de la Coupe du Monde de 2014 au Brésil, 4 des 12 stades étaient encore en travaux ! 7 stades ont été construits ou rénovés spécialement pour la compétition avec 313 jours d’avance en moyenne.

1,7 milliard d’euros ont été investis pour construire 4 stades et en rénover 5 (62% privé, 38% public), soit 9 arènes sur 10 flambant neuves. Leur fiabilité a été scrutée sous tous les angles par Bureau Veritas.  Le précédent Euro, co-organisé par la Pologne et l’Ukraine, avait coûté le double, (3,3 milliards), la dernière coupe du monde au Brésil, plus du quadruple (8 milliards). L’Euro 2016 restera dans l’histoire pour avoir été la première grande compétition à avoir été pensée pour profiter des nouvelles technologies.

Les opérateurs ont installé plus de 400 nouvelles antennes à l’intérieur des stades.


2/ Les prestataires

562 entreprises, dont Bureau Veritas, auront travaillé sur cette quinzième édition du championnat d’Europe de football.

Plus de 20 000 emplois (dont 5 000 durables) ont été créés pour la construction et la rénovation des dix enceintes accueillant la compétition.

6 500 volontaires ont été recrutés par la Fédération Française de Football pour participer à la cérémonie d’ouverture, gérer les accréditations ainsi que l’accueil du public. On estime plus largement à 94 000 le nombre de personnes employées indirectement dans le cadre de l’organisation de cet Euro.

2200 caméras de surveillance environ sont réparties dans les 10 stades de l’Euro pour assurer la sécurité des supporters et prévenir d’éventuels débordements, selon le dernier comptage de Bureau Veritas.

10 000 vigiles sont mobilisés pour assurer la sécurité des stades, soit 900 par match. Un effectif de 15% plus important que prévu, en réaction aux attentats du 13 novembre dernier. Les 24 équipes de football seront également protégées en permanence par des membres du GIGN et du RAID.


3/ Les spectateurs

2,5 millions de spectateurs assisteront aux 51 matchs dans les stades. 7 à 8 millions de supporters pourront être accueillis dans les fans zones, des espaces spéciaux aménagés dans les villes françaises où ils pourront regarder les matchs sur écran géant.

1100 TGV spécial Euro seront mis en place pour gérer leurs déplacements.

220 000 chambres d’hôtel réparties dans les 10 villes-hôtes sont prêtes à recevoir 1,5 million de supporters étrangers pendant les 4 semaines de la compétition, selon le recensement de Bureau Veritas, en charge de l’inspection des hôtels et hébergements touristiques pour leur classement en 1, 2, 3, 4 ou 5 étoiles.

Détail de ces informations :
http://oxi90.com/EBRFGUT19/BUREAU_VERITAS_Euro_2016_dp.pdf


Lectures du moment, tribunes d'experts, management et entrepreneuriat...

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation

BE - Culture & Société
ABONNES
La nouvelle plateforme soClassiQ, un accès gratuit au répertoire de la musique classique et à l’opéra

Avec l'Intelligence Artificielle et la Data Science, soClassiQ met la musique classique à la portée du plus grand nombre et se positionne comme le site de référence en la matière. Après 2 ans de recherche et développement, la plateforme soClassiQ fait son entrée officielle dans le monde de la musique classique et de l'opéra. Grâce à la puissance de ses algorithmes et au travers d'une expérience utilisateur simple et épurée, soClassiQ donne accès :- à l'ensemble des œuvres du répertoire...

BE - Culture & Société
ABONNES
Les soft skills, des compétences déterminantes au cours des premiers mois de collaboration

Une étude* menée par le cabinet international de recrutement spécialisé Robert Half auprès de directeurs généraux (DG) et de directeurs financiers (DAF) révèle que 76% d'entre eux admettent avoir embauché un collaborateur qui ne s'intégrait pas à l'équipe.* Enquête réalisée auprès de 305 DG et 200 DAF en décembre 2017 en France. Les raisons évoquées et les mesures jugées les plus efficaces Rejoindre une organisation implique d'emblée de mettre en avant un panel de compétences à la fois...

BE - Culture & Société
ABONNES
« Solutions solidaires », plateforme de fabrique des solidarités nouvelles

Lancé par le Conseil départemental de la Gironde et ses partenaires, Alternatives économiques, l'Avise, la Fondation Jean-Jaurès, Harmonie mutuelle, Terra Nova, Up et Usbek & Rica, « solutions solidaires » c'est : - Une plateforme pour animer un large débat autour des solidarités nouvelles, et organiser un foisonnement d'idées, expériences et initiatives afin d'inventer ensemble les protections de demain.- Un rendez-vous annuel pour croiser, comparer et projeter vers l'avenir ces idées et ces...

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNES
[Les entretiens d'Esteval] Bruno Colmant, Degroof Petercam

« Nous devons retrouver une économie solidaire et basée sur l'intérêt général » Débats télévisés, émissions de radio, couvertures de presse : le livre de dialogue entre Bruno Colmant, chef économiste de Degroot Petercam, et le prêtre Eric de Beukelaer, ancien proche collaborateur du cardinal Lustiger à Rome, fait un carton en Belgique (1). Il est vrai que leur conversation aborde des sujets qui nous concernent tous, au croisement de la morale et de l'économie. « Le capitalisme anglo-saxon...