Connexion
/ Inscription
Mon espace

Les réseaux féminins dans les entreprises

BE - Entreprises & initiatives
ABONNÉS

A l’occasion de la Semaine européenne du développement durable, l’Observatoire de la responsabilité sociétale des entreprises (ORSE) poursuit ses travaux sur l’égalité professionnelle et publie une étude intitulée : « Les réseaux féminins dans les entreprises  ».

Ce document dresse un panorama de la place des réseaux de femmes dans les entreprises et a pour vocation de les accompagner dans leur démarche RSE et dans leur politique d’égalité femmes-hommes. Ces réseaux féminins, nés en France dans les années 2000, sont présents dans la plupart des grandes entreprises et font partie de leurs dispositifs RSE en faveur du développement de l’égalité professionnelle. Ils sont ainsi cités dans les bilans sociaux annuels, ou affichés sur les sites Internet des entreprises, voire évoqués dans certains accords collectifs.

Dans la 1ère partie de l’étude qui dresse un état des lieux, l’Orse s’attache à décrire les actions et cadres d’actions respectifs des réseaux de femmes et des syndicats dans l’entreprise, y compris les hiatus ou points de convergence entre les deux acteurs.
Dans la seconde partie de l’étude, des pistes de coopération sont envisagées qui pourraient être sources de richesse et de qualité du dialogue dans l’entreprise sur l’égalité femmes-hommes.

L’Orse s’attache, depuis sa création en 2000, à accompagner ses membres dans leur démarche de RSE. Parmi ses expertises sociales on compte la non-discrimination, la diversité et l’égalité femmes-hommes, véritables enjeux de management et de performance dans les entreprises.
La semaine européenne du développement durable s’articule de façon plus large autour de la promotion des 17 Objectifs de développement durable (ODD) définis par l’ONU parmi lesquels certains concernent l’élimination de la pauvreté, la promotion de la santé, l’accès à l’éducation,… et ce de manière égalitaire, sans discrimination d’aucune sorte, partout dans le monde.

Ainsi, on peut rappeler notamment les objectifs :

N°4 Assurer l’accès de tous à une éducation de qualité, sur un pied d’égalité, et promouvoir les possibilités d’apprentissage tout au long de la vie

N°5 :  Parvenir à l’égalité des sexes et autonomiser toutes les femmes et les filles

N° 10 : Réduire les inégalités dans les pays et d’un pays à l’autre.

L’Orse, association multi parties prenantes qui accompagne les entreprises dans leurs démarches RSE participe au travers de cette étude à ces objectifs.

Retrouver l’étude de l’Orse « Les réseaux féminins dans les entreprises »
http://www.orse.org/maj/upload/document/document_1881.pdf


Lectures du moment, tribunes d'experts, management et entrepreneuriat...

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Etat des lieux du coworking en Ile-de-France

Accroissement du nombre de travailleurs indépendants, essor de la digitalisation et du télétravail, nouvelles générations plus mobiles et en quête d'autonomie… le coworking répond aux multiples enjeux posés par la transformation des modes de travail, ainsi qu'aux stratégies d'entreprises de plus en plus soucieuses de flexibilité... Le phénomène est en pleine expansion depuis 2015 sur le marché immobilier des bureaux. Knight Frank dresse le bilan de la situation en Ile-de-France. Un phénomène...

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
4 salariés sur 10 se plaignent d'un mauvais équilibre vie pro / vie perso

75% des salariés européens préfèrent garder bien distinctes et séparées leur vie professionnelle et leur vie personnelle, selon l'étude « Révélez vos talents » d'ADP (Automatic Data Processing). L'étude, qui a interrogé plus de 2 500 travailleurs en France, en Allemagne, en Italie, aux Pays-Bas et au Royaume Uni, a conclu que, malgré ces préférences, près d'un tiers (31%) de ces salariés ne pensent pas avoir un bon équilibre vie professionnelle - vie privée dans leur situation actuelle. Les...

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Depuis 2017, les tensions géopolitiques augmentent les pertes associées au risque politique

Willis Towers Watson et Oxford Analytica publient leur enquête annuelle* sur le risque politique. Selon les résultats de cette enquête, les préoccupations géopolitiques grandissantes provoquent une augmentation des risques politiques. Ainsi 55% des entreprises internationales générant un CA supérieur à 1 Md$ ont vécu au moins une perte liée au risque politique supérieure à 100 M$. L'étude souligne par ailleurs le phénomène selon lequel les crises économiques vécues par les marchés émergents...

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Mauvaises performances du marché mondial des fusions et acquisitions, sauf en Europe

Le marché mondial des fusions-acquisitions (M&A) a sous-performé pour un 4ème trimestre consécutif, selon les derniers résultats du Quarterly Deal Performance Monitor (QDPM), l'observatoire trimestriel des fusions-acquisitions de Willis Towers Watson. Les opérations évaluées entre 100 M$ et plus de 10 Mds$ ont sous-performé l'indice  mondial de 1,8 point (points de pourcentage) en moyenne sur les deux dernières années. Maud Mercier, directrice de l'activité Global Solutions and Services, au...