Connexion
/ Inscription
Mon espace

L'expert-comptable 2016 en 5 points

ABONNÉS

Aujourd’hui, tout le monde est unanime pour dire que le métier d’expert-comptable a changé. Le cabinet d’expertise comptable Axens, basé à Andrézieux, Lyon, Saint-Etienne et Sainte-Sigolène, a su s’adapter et fait en sorte d’anticiper les changements du métier et de donner priorité à la relation client.

Voici les 5 points qui, selon Axens, vont définir l’expert-comptable en 2016.

1 – L’expert-comptable est numérique. C’était le thème du congrès de l’ordre des experts comptables en 2015 « L’Expert-comptable numérique ». Aujourd’hui, la dématérialisation et le web poussent les experts comptables à devenir de plus en plus numériques. Le numérique représente une véritable opportunité de croissance pour les experts-comptables mais également pour leurs clients.

Ainsi, en 2016, l’expert-comptable devra se transformer et devenir « expert-comptable numérique », en apportant de nouvelles solutions grâce à la dématérialisation des flux.

2 – L’expert-comptable est un conseiller privilégié. Pour beaucoup, l’image de l’expert-comptable est celle d’un technicien qui facture une prestation purement technique : La traditionnelle « compta ». Cette vision est erronée et le métier d’expert-comptable va plus loin ! Aujourd’hui l’expert-comptable est avant tout un conseiller privilégié des chefs d’entreprise. Hervé GRANET, président d’AXENS, le souligne très justement « Sur un entretien d’une heure nous parlons de comptabilité pendant 15 minutes, ensuite la discussion s’oriente sur la vision que nous avons de l’entreprise et sur ses orientations stratégiques».

L’expert-comptable est donc un conseiller mais également le premier partenaire de l’entreprise, un véritable confident. Pierre BILLET, expert comptable associé chez Axens, parle même de « médecin du portefeuille! ».

3 – L’expert-comptable est un communiquant. Comme indiqué précédemment, l’image de l’expert est tronquée et celui-ci est très souvent vu uniquement comme un technicien « à l’ancienne ». L’expert-comptable se doit donc de communiquer régulièrement et de différentes manières : Newsletter, site internet, réseaux sociaux, réunions d’information etc… N’oublions pas que l’expert-comptable est numérique ! Le web est aujourd’hui un moyen de communication indispensable qui permet d’apporter des informations importantes et intéressantes à leurs clients mais également de  moderniser leur image.

4 – L’expert-comptable est un prestataire de service. Effectivement, la mission de base de l’expert-comptable est la comptabilité mais comme nous l’avons vu, l’expert-comptable se doit également d’être un conseiller et il devra même aller plus loin. L’expert-comptable étant le premier partenaire des chefs d’entreprise, celui-ci doit également proposer à ses clients différentes prestations qui vont répondre à leurs besoins et les aider à croitre.

  • Du conseil en droit social, droit des sociétés, fiscalité,
  • La gestion de la paie,
  • Des outils pour piloter au mieux son entreprise (tableaux de bord, business plan…)

5 – L’expert-comptable est facilitateur. La vie de chef d’entreprise n’est pas toujours facile. Aujourd’hui le chef d’entreprise doit savoir tout faire et tout connaître. L’expert-comptable doit proposer des outils qui permettent d’accompagner et aider nos dirigeants dans leur rôle de chef d’entreprise :

  • Un outil pour facturer juste et bien
  • Un outil de gestion de la comptabilité
  • Un outil simple pour gérer les paies
  • Un espace numérique où tous ses documents sont archivés

Evidemment ces outils doivent être simples d’utilisation, sans maintenance ni mise à jour. L’expert-comptable facilite ainsi la gestion de certaines missions obligatoires et indispensables à la bonne marche d’une entreprise.

Par sa connaissance du monde des affaires et les nombreuses expériences qu’il rencontre avec ses différents clients, l’expert comptable est certainement un « facilitateur » pour déceler de nouvelles opportunités pour ses clients et anticiper sur les grandes tendances à venir du monde des entreprises.

 

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation