Connexion
/ Inscription
Mon espace

N’en jetez plus, la mer est pleine

BE - Culture & Société
ABONNÉS

La Fondation Léa Nature/Jardin Bio* se mobilise et réclame un océan sans plastique. La campagne presse de la Fondation Léa Nature/Jardin Bio en faveur d’une cause d’intérêt général porte sur la problématique des déchets plastiques visibles et invisibles amassés dans les océans.

Objectif : créer une prise de conscience, fédérer et rassembler en faveur de la préservation des océans, de la biodiversité marine et alerter sur la problématique des plastiques qui finissent au fond des océans ... puis dans notre estomac !

Alors que l’océan est le grand oublié de la conférence sur le climat, bien qu’il absorbe un quart des émissions de gaz à effet de serre et fabrique la moitié de l’oxygène sur Terre, laFondation Léa Nature/Jardin Bio souhaite montrer le lien : océan – climat - pollution plastique - santé publique. Tout est lié ! La phénoménale pollution plastique des océans affecte la biodiversité marine, la chaîne alimentaire, entraîne des risques de santé publique et participe au dérèglement climatique. Pour susciter l’adhésion, le choix s’est porté sur le visuel sympathique d’un petit crabe qui interpelle les humains :

« La pollution plastique arrive dans vos assiettes. N'en jetez plus, la mer est pleine ! ».

La faune marine subissant en première ligne les conséquences de la pollution engendrée par les activités humaines. Un appel à préserver l'océan, réservoir de biodiversité et aussi bouclier contre le changement climatique.
« Si l’océan meurt, nous mourrons » comme l’a dit le Capitaine Paul Watson fondateur de Sea Shepherd, invité de la conférence Environnement de la Fondation Léa Nature en mars dernier.
Cette campagne s’inscrit dans le cadre de l’appel à projets 2015/2017 de la Fondation Léa Nature, « Océan, mon amour » : la Fondation soutient les projets associatifs qui luttent contre la pollution des océans liée aux déchets plastiques et chimiques altérant la qualité de l’eau et la biodiversité marine.

Les associations environnementales ayant un projet à présenter peuvent remplir un dossier sur fondationleanature.com l’occasion de la COP 21, elle fait le pari que l’intérêt général et la mobilisation citoyenne l’emportent.
La Fondation s’est appuyée sur la caution scientifique de la Surfrider Foundation Europe, l’ONG européenne de protection des océans. Elle a reçu le soutien de la Fondation Ekibio et met en avant deux associations qui œuvrent pour les océans : Sea Shepherd et Echo-Mer.

La campagne presse qui démarre le 18 novembre 2015 et se termine fin décembre, représente 14 parutions presse, soit une audience de 24 millions de personnes (ensemble population), et une présence dans 11 dossiers spécial COP 21 ou Climat. Elle veut toucher le plus large public : les acteurs économiques et financiers, politiques, culturels, les passionnés de voile, voyages, sciences, santé, cuisine, nature.

*La Fondation Léa Nature/Jardin Bio a été créée au printemps 2011 pour « favoriser la sauvegarde de la nature et prévenir des impacts de la dégradation de l’environnement sur la santé de l’Homme ». Depuis l’adhésion des marques bio de Léa Nature au Club 1% pour la planète en 2007, ce sont 5,5 millions d’€ reversés pour la planèteet les générations futures à 700 projets environnementaux.

Plus d’informations : http://www.leanature.com/fr/nos-engagements-nature/67/agir_a_travers_la_fondation_lea_nature.html

 

Lectures du moment, tribunes d'experts, management et entrepreneuriat...

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

 

Lire la suite...


Articles en relation

BE - Culture & Société
ABONNES
[Etude] Vos corvées vous rendent plus sympathique que vos « talents innés »

Une étude de la Cass Business School (City University of London) affirme que le fait de mettre l'accent sur la notion d'effort plutôt que de talent naturel permet de faire meilleure impression lors d'un premier rendez-vous Les personnes devant faire bonne impression lors de rendez-vous galants ou d'entretiens d'embauche doivent mettre en exergue le dur labeur et les efforts consentis pour expliquer leur succès, d'après une étude récente de la Cass Business School. Dans l'étude intitulée...

BE - Culture & Société
ABONNES
Les Européens veulent consommer plus local et responsable

Avec une croissance qui s'essouffle et des perspectives moins favorables pour 2019, la prudence grandit chez les consommateurs européens. Mais un autre mouvement se fait jour : ils se tournent de plus en plus vers une consommation plus locale considérée comme plus responsable. Tels sont les deux grands enseignements de la nouvelle édition de L'Observatoire Cetelem qui, depuis plus de 30 ans, décrypte et analyse les modes de consommation des ménages en Europe. Cette étude intitulée « Think local,...

BE - Culture & Société
ABONNES
Quelle place pour les énergies renouvelables chez les Français ?

A l'heure du grand débat national, les Français réaffirment leur désir de privilégier les énergies renouvelables pour l'avenir du pays. L'engagement des Français est important sur cette thématique, puisque 67% estiment qu'il leur revient également d'agir à leur échelle. L'amélioration énergétique de leur logement figure parmi les actions les plus citées, devant les changements de comportement en matière de déplacements, mais derrière les résolutions en faveur d'une consommation plus responsable...

BE - Culture & Société
ABONNES
TOP 5 des métiers à impact qui recrutent en 2019.

 Les métiers du Développement Durable et de la RSE ont  le vent en poupe !Répondant aux desiderata d'une génération en quête de sens d'une part, et aux nouveaux enjeux et nouvelles obligations législatives des entreprises françaises d'autre part, ces carrières - plus nombreuses et plus riches - ne cessent d'attirer un public toujours plus large. Birdeo, cabinet leader en recrutement et chasse de tête spécialisé dans le Développement Durable, a analysé les besoins exprimés par ses 200 clients,...