Connexion
/ Inscription
Mon espace

Les conditions de vie en HLM menacées

BE - Culture & Société
ABONNÉS

Tribune de Michel Fréchet, Président de la Confédération Générale du Logement.

Une étude menée par la CGL sur la vie en HLM*, sur les thématiques de la sécurité, des prix et de l’hygiène, révèle que si les locataires sont majoritairement assez satisfaits de leurs conditions de vie, les nouvelles mesures en préparation par le gouvernement risquent de bouleverser l’équilibre établi.

Suppression des aides à la pierre
Le gouvernement souhaite repenser le financement des logements sociaux en France, notamment avec la suppression directe des aides à la pierre (les subventions de l’Etat aux organismes HLM leur servant à la construction). Ces aides représentent un pourcentage non négligeable dans les plans de financement, leur suppression pourrait donc engendrer des conséquences sur les coûts des loyers. En effet, le bailleur fixe le montant du loyer en fonction de l’emprunt effectué pour la construction et des divers frais de fonctionnement. Plus les aides de l’Etat sont faibles, plus le montant de l’emprunt est élevé, ce qui entraîne mécaniquement une élévation du prix des loyers. Ainsi, les locataires eux-mêmes financeront les nouvelles constructions HLM. Avec le temps, cette aide à la pierre risque de disparaître progressivement.

La réforme des aides au logement
Dans une politique de réduction des coûts, l’Etat entend diminuer la masse d’aide au logement qui est aujourd’hui de l’ordre de 17 Mds€ par an et concerne 6 millions et demi de ménages. Le gouvernement a évoqué plusieurs mesures qui pourraient être mises en place afin de réduire cette aide, notamment en resserrant les critères d’attribution. L’Etat pourrait ainsi rendre inéligibles :
- les étudiants rattachés au foyer fiscal de leurs parents, ou
- les personnes ayant un loyer trop élevé par rapport à leurs moyens.
- les familles ayant un patrimoine trop élevé, alors qu’il est prouvé qu’un ménage peut posséder un patrimoine important sans pour autant être considéré comme une famille aisée.
Enfin, l’Etat pourrait mettre en place un dispositif d’écrêtement pour les ménages dont le taux d’effort est au-dessus du seuil établi. Toutes ces mesures visent à faire baisser le montant des aides et à exclure certaines familles, y compris des locataires HLM déjà en situation précaire.

Mesure égalité et citoyenneté
Le projet de loi "égalité et citoyenneté" du gouvernement vise à baisser le nombre de personnes éligibles aux logements sociaux. Le gouvernement du précédent président de la République avait déjà baissé de 10% le montant du revenu annuel minimum permettant d’obtenir un HLM. Certains ménages se sont retrouvés au-dessus du seuil et ont dû payer un surloyer. Avec cette nouvelle mesure, au bout de 18 mois, les personnes qui seront restés au-dessus du seuil devront quitter leur HLM. De plus, le déclenchement du surloyer se fera désormais à un niveau plus faible qu’auparavant.
Les conditions de vie des locataires, notamment en HLM, sont menacées. C’est pourtant en redonnant du pouvoir d'achat aux locataires, en luttant contre la spéculation dans le secteur privé et en conservant au secteur HLM sa vocation à recevoir toutes les catégories de population que l'on créera les conditions du mieux vivre ensemble. En s'attaquant au logement social pour tous, on programme la disparition progressive de notre modèle social.

*L’étude de la CGL sur la vie en HLM sera diffusée dans son intégralité très prochainement.

CGL : Créée à l’initiative de l’Abbé Pierre suite à l’appel de 1954, la Confédération Générale du Logement est une association indépendante agréée, pour la défense des consommateurs, et spécialisée dans le domaine du logement.
http://www.lacgl.fr/

 

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Esteval Infos - 8 février 2019

Au sommaire de nos publications cette semaine, 58 articles (accès libre et accès abonnés) dont : Lancement du fonds Candriam Equities L Oncology Impact Dette émergente : une classe d'actifs attrayante pour 2019 Comme chaque mois, retrouvez nos sélections de produits d'investissement : Notre liste de fonds de boutiques revient en territoire positif Notre liste diversifiée rebondit de 2,3 % sur un mois       Une fin d'année 2018 solide pour le marché locatif des bureaux...

BE - Culture & Société
ABONNES
[Etude] Vos corvées vous rendent plus sympathique que vos « talents innés »

Une étude de la Cass Business School (City University of London) affirme que le fait de mettre l'accent sur la notion d'effort plutôt que de talent naturel permet de faire meilleure impression lors d'un premier rendez-vous Les personnes devant faire bonne impression lors de rendez-vous galants ou d'entretiens d'embauche doivent mettre en exergue le dur labeur et les efforts consentis pour expliquer leur succès, d'après une étude récente de la Cass Business School. Dans l'étude intitulée...

BE - Culture & Société
ABONNES
Les Européens veulent consommer plus local et responsable

Avec une croissance qui s'essouffle et des perspectives moins favorables pour 2019, la prudence grandit chez les consommateurs européens. Mais un autre mouvement se fait jour : ils se tournent de plus en plus vers une consommation plus locale considérée comme plus responsable. Tels sont les deux grands enseignements de la nouvelle édition de L'Observatoire Cetelem qui, depuis plus de 30 ans, décrypte et analyse les modes de consommation des ménages en Europe. Cette étude intitulée « Think local,...

BE - Culture & Société
ABONNES
Quelle place pour les énergies renouvelables chez les Français ?

A l'heure du grand débat national, les Français réaffirment leur désir de privilégier les énergies renouvelables pour l'avenir du pays. L'engagement des Français est important sur cette thématique, puisque 67% estiment qu'il leur revient également d'agir à leur échelle. L'amélioration énergétique de leur logement figure parmi les actions les plus citées, devant les changements de comportement en matière de déplacements, mais derrière les résolutions en faveur d'une consommation plus responsable...