Connexion
/ Inscription
Mon espace

Devenir propriétaire : les 5 motivations du passage à l’acte

BE - Culture & Société
ABONNÉS

L’Observatoire du Moral Immobilier, pilotée par le portail d’annonces immobilières Logic-Immo.com en collaboration avec TNS Sofres, analyse la perception des intentionnistes qui envisagent de passer à l’acte pour une 1ère acquisition en 2015. 

1/ L’envie de devenir propriétaire
73% des intentionnistes en quête d’une 1ère acquisition pensent que c’est le bon moment pour acheter. Parmi les éléments déclencheurs, 72%  citent pour l’essentiel le souhait de commencer à se constituer un patrimoine en devenant propriétaire et 49% l’attractivité des taux d’emprunt.

2/ Le pouvoir d’achat 
30% des futurs acquéreurs primo-accédants ont connu une amélioration de leur situation financière personnelle au cours des 6 derniers mois. Or, d’après l’Observatoire du Moral Immobilier, le profil du primo-accédant correspond à une personne active pour l’essentiel mais disposant de revenus modérés (45%). La hausse de leur pouvoir d’achat est ainsi un facteur clé de l’envie d’accéder à la propriété.

3/ Des solutions de financement attractives
88% des candidats à l’acquisition primo-accédants prévoient de souscrire un prêt immobilier et 73% considèrent que les taux d’intérêt sont aujourd’hui attractifs. « L’engouement pour les taux est plus nuancé chez les primo-accédants avec 10 points de moins que chez les secundo-accédants. Ce ressenti peut s’expliquer par le fait que les dossiers d’emprunt sont plus filtrés chez les CSP », explique Cyril Janin, Directeur Général de Logic-Immo.com et porte-parole de l’Observatoire du Moral Immobilier.

4/ La facilité d’emprunt 
28% des futurs acquéreurs primo-accédants estiment que les prêts immobiliers sont aujourd’hui faciles à obtenir, 32% pensent, au contraire, qu’ils sont difficiles à décrocher et 40% n’a pas un avis tranché sur le sujet. « Notre étude porte sur des intentionnistes en recherche active qui se trouvent en amont du process de financement qui sera déclenché une fois le bien trouvé. L’obtention du prêt leur paraît plus facile que pour les secundo-accédants où ils ne sont que 20% à estimer qu’il est aisé d’obtenir un prêt immobilier. Ceci pourrait s’expliquer en partie par le fait que certaines aides à l’accession à la propriété leur sont réservées telles que le PTZ+ par exemple », complète Cyril Janin.

5/ Une maîtrise de l’enveloppe globale des coûts du projet d’achat
49% des primo-accédants se disent prêts à s’engager dans d’importants travaux de rénovation si l’offre est intéressante (à noter qu’ils ne sont que 43% à partager ce sentiment parmi les secundo-accédants). Toutefois, pour 64% des primo-accédants réfractaires aux biens à rénover, leur position s’explique essentiellement par la crainte que le montant des travaux dépasse le budget initialement prévu.

http://www.logic-immo.com/

 

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation

BE - Culture & Société
ABONNES
La nouvelle plateforme soClassiQ, un accès gratuit au répertoire de la musique classique et à l’opéra

Avec l'Intelligence Artificielle et la Data Science, soClassiQ met la musique classique à la portée du plus grand nombre et se positionne comme le site de référence en la matière. Après 2 ans de recherche et développement, la plateforme soClassiQ fait son entrée officielle dans le monde de la musique classique et de l'opéra. Grâce à la puissance de ses algorithmes et au travers d'une expérience utilisateur simple et épurée, soClassiQ donne accès :- à l'ensemble des œuvres du répertoire...

BE - Culture & Société
ABONNES
Les soft skills, des compétences déterminantes au cours des premiers mois de collaboration

Une étude* menée par le cabinet international de recrutement spécialisé Robert Half auprès de directeurs généraux (DG) et de directeurs financiers (DAF) révèle que 76% d'entre eux admettent avoir embauché un collaborateur qui ne s'intégrait pas à l'équipe.* Enquête réalisée auprès de 305 DG et 200 DAF en décembre 2017 en France. Les raisons évoquées et les mesures jugées les plus efficaces Rejoindre une organisation implique d'emblée de mettre en avant un panel de compétences à la fois...

BE - Culture & Société
ABONNES
« Solutions solidaires », plateforme de fabrique des solidarités nouvelles

Lancé par le Conseil départemental de la Gironde et ses partenaires, Alternatives économiques, l'Avise, la Fondation Jean-Jaurès, Harmonie mutuelle, Terra Nova, Up et Usbek & Rica, « solutions solidaires » c'est : - Une plateforme pour animer un large débat autour des solidarités nouvelles, et organiser un foisonnement d'idées, expériences et initiatives afin d'inventer ensemble les protections de demain.- Un rendez-vous annuel pour croiser, comparer et projeter vers l'avenir ces idées et ces...

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNES
[Les entretiens d'Esteval] Bruno Colmant, Degroof Petercam

« Nous devons retrouver une économie solidaire et basée sur l'intérêt général » Débats télévisés, émissions de radio, couvertures de presse : le livre de dialogue entre Bruno Colmant, chef économiste de Degroot Petercam, et le prêtre Eric de Beukelaer, ancien proche collaborateur du cardinal Lustiger à Rome, fait un carton en Belgique (1). Il est vrai que leur conversation aborde des sujets qui nous concernent tous, au croisement de la morale et de l'économie. « Le capitalisme anglo-saxon...