Connexion
/ Inscription
Mon espace

Quelles tendances et stratégies pour les accélérateurs de startups ?

BE - Entreprises & initiatives
ABONNÉS

Numa* et L’Atelier BNP Paribas publient la synthèse du  Sommet des Accélérateurs Européens organisé par Numa en décembre dernier à Paris, qui a regroupé plus de 110 incubateurs et accélérateurs du monde entier parmi les plus prestigieux et reflété la diversité du secteur : initiatives publiques/privées, académiques, corporate, sectorielles… Des nombreux ateliers de ce Sommet ont émergé cinq grandes tendances façonnant le secteur et structurant ce livre blanc intitulé " Accelerate Now ! " :

La pré-accélération
Véritable talon d’Achille du développement des écosystèmes de startups, la qualité moyenne et le manque de maturité des jeunes pousses candidates peuvent-être tempérées par la mise en place de programmes de pré-accélération structurés au sein des universités, des hubs d’innovations ou des espaces de coworking.

Le développement d’accélérateurs verticaux 
Phénomène remarquable dans le paysage des accélérateurs les plus matures, cette verticalisation permet aux startups de travailler avec des experts de leur domaine et de bénéficier d’un réseau déjà bien établi. Elle permet également aux entreprises qui financent les accélérateurs de bénéficier par la suite de la valeur générée par les startups.

L’évolution des relations entreprises - accélérateurs 
La manière qu’ont les entreprises de capitaliser sur l’expertise des accélérateurs peut-être synthétisée en trois étapes bien distinctes :
- le simple parrainage, une façon aisée et peu risquée de se familiariser avec l’écosystème
- la concurrence, qui pousse les entreprises à développer leur propre accélérateur
le véritable partenariat, lorsque les entreprises choisissent de se faire accompagner par  un accélérateur tant pour initier des contacts avec des startups que pour lancer leur propre structure interne.

Internationalisation et réseaux d’accélérateurs
La croissance du milieu des accélérateurs restant solide, nul doute qu’une consolidation du secteur se profile. Faute d’une notoriété où d’une présence géographique suffisante, nombre d’entre eux gagneraient à rejoindre un réseau, où dans un premier temps à initier des programmes d’échanges. D’autant plus que les startups cherchent de plus en plus à s’internationaliser rapidement.

La recherche d’un business model viable
Au-delà des deux-trois stars du secteur, la définition d’un modèle économique viable est à terme une préoccupation majeure pour les  accélérateurs : le livre blanc dresse un panorama des pistes les plus viables pour assurer la pérennité de ces écosystèmes.

Télécharger le livre blanc à l’adresse :
http://www.atelier.net/services/library/accelerate-now-tendances-strategies-avenir_435358

*Numa unit tous les innovateurs qui, ensemble, créent de la valeur. Startups, grands groupes, PME, communautés et institutions publiques, loin de s’opposer, peuvent grandir ensemble.  http://www.numa.paris/

 

Lectures du moment, tribunes d'experts, management et entrepreneuriat...

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Etat des lieux du coworking en Ile-de-France

Accroissement du nombre de travailleurs indépendants, essor de la digitalisation et du télétravail, nouvelles générations plus mobiles et en quête d'autonomie… le coworking répond aux multiples enjeux posés par la transformation des modes de travail, ainsi qu'aux stratégies d'entreprises de plus en plus soucieuses de flexibilité... Le phénomène est en pleine expansion depuis 2015 sur le marché immobilier des bureaux. Knight Frank dresse le bilan de la situation en Ile-de-France. Un phénomène...

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
4 salariés sur 10 se plaignent d'un mauvais équilibre vie pro / vie perso

75% des salariés européens préfèrent garder bien distinctes et séparées leur vie professionnelle et leur vie personnelle, selon l'étude « Révélez vos talents » d'ADP (Automatic Data Processing). L'étude, qui a interrogé plus de 2 500 travailleurs en France, en Allemagne, en Italie, aux Pays-Bas et au Royaume Uni, a conclu que, malgré ces préférences, près d'un tiers (31%) de ces salariés ne pensent pas avoir un bon équilibre vie professionnelle - vie privée dans leur situation actuelle. Les...

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Depuis 2017, les tensions géopolitiques augmentent les pertes associées au risque politique

Willis Towers Watson et Oxford Analytica publient leur enquête annuelle* sur le risque politique. Selon les résultats de cette enquête, les préoccupations géopolitiques grandissantes provoquent une augmentation des risques politiques. Ainsi 55% des entreprises internationales générant un CA supérieur à 1 Md$ ont vécu au moins une perte liée au risque politique supérieure à 100 M$. L'étude souligne par ailleurs le phénomène selon lequel les crises économiques vécues par les marchés émergents...

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Mauvaises performances du marché mondial des fusions et acquisitions, sauf en Europe

Le marché mondial des fusions-acquisitions (M&A) a sous-performé pour un 4ème trimestre consécutif, selon les derniers résultats du Quarterly Deal Performance Monitor (QDPM), l'observatoire trimestriel des fusions-acquisitions de Willis Towers Watson. Les opérations évaluées entre 100 M$ et plus de 10 Mds$ ont sous-performé l'indice  mondial de 1,8 point (points de pourcentage) en moyenne sur les deux dernières années. Maud Mercier, directrice de l'activité Global Solutions and Services, au...