Connexion
/ Inscription
Mon espace

Bercy mobilisé contre l'utilisation des logiciels permettant aux commerçants d'effacer des recettes

BE - Entreprises & initiatives
ABONNÉS

A la suite d'un long travail d'enquête mené conjointement par une centaine d'agents de la direction nationale d'enquêtes fiscales, de la direction des vérifications nationales et internationales et des directions spécialisées de contrôle fiscal (DIRCOFI), et en liaison avec des agents des services spécialisés du ministère de l'Intérieur, une filière de diffusion d'un programme informatique spécifique dans le secteur pharmaceutique a été démantelée.

Cette première opération a permis de perquisitionner les locaux de l'éditeur du logiciel de gestion de caisse, mais aussi certains de ses revendeurs et de ses clients utilisateurs.
Quelques jours avant, la DGFIP avait également menée une autre opération d'envergure auprès de 200 utilisateurs d'autres logiciels frauduleux concernant différents types de commerce de détail.

L'administration fiscale a engagé leur contrôle fiscal, de manière inopinée et simultanée, sur l’ensemble du territoire, mobilisant à cet effet des agents de 11 directions nationales ou spécialisées de contrôle fiscal et de près de 70 directions régionales et départementales des finances publiques.
Cette opération a permis à l'administration fiscale de mettre en œuvre, pour la première fois et à grande échelle, la nouvelle procédure de contrôle inopiné informatique.
A l'issue de ces contrôles, la DGFiP (Direction générale des finances publiques) tirera toutes les conséquences fiscales et juridiques de ces fraudes. Les éditeurs, revendeurs et utilisateurs des logiciels frauduleux s'exposent en effet à des sanctions fiscales et pénales.

« Je veillerai à ce qu'une disposition législative soit prise pour sanctionner plus directement le recours à ces logiciels permissifs », déclare Michel Sapin. 
"Nous serons très vigilants sur ce nouveau type de fraude, qui représente un préjudice potentiel très important pour les finances publiques, ajoute Christian Eckert. Depuis 2012, de nouvelles sanctions ont été introduites, d'autres durcies. Il est rappelé que conformément aux dispositions de la loi, les personnes qui conçoivent et distribuent ces produits risquent une amende fiscale de 15% de leur CA et des poursuites judiciaires. Les utilisateurs encourent des rappels d'impôt assortis d'une pénalité de 80% pour manœuvres frauduleuses et des poursuites correctionnelles pour fraude fiscale.

www.economie.gouv.fr - www.impots.gouv.fr

 

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Esteval Infos - 8 février 2019

Au sommaire de nos publications cette semaine, 58 articles (accès libre et accès abonnés) dont : Lancement du fonds Candriam Equities L Oncology Impact Dette émergente : une classe d'actifs attrayante pour 2019 Comme chaque mois, retrouvez nos sélections de produits d'investissement : Notre liste de fonds de boutiques revient en territoire positif Notre liste diversifiée rebondit de 2,3 % sur un mois       Une fin d'année 2018 solide pour le marché locatif des bureaux...

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Affacturage : Factofrance accompagne ses clients aux Etats-Unis

Complémentaire à un contrat d'affacturage français ou Paneuropéen, cette offre proposée par Factofrance, acteur dans le secteur de l'affacturage en France, permet aux entreprises éligibles de financer le développement de leurs filiales américaines Les Etats-Unis est un pays d'implantation privilégié des entreprises françaises, où ces dernières réalisent 16% de leur chiffre d'affaires, soit 203 Mds€. Viennent ensuite l'Allemagne avec 117 Mds€ et le Royaume-Uni avec 108 Mds€. Les Etats-Unis...

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Bpifrance signe une convention pour accompagner les entreprises à impact social

Christophe Itier, Haut-Commissaire à l'Economie Sociale et Solidaire et à l'innovation sociale, a signé avec Bpifrance une convention de partenariat d'une durée de 3 ans visant à renforcer leur coordination pour accompagner le développement et la croissance des entreprises à impact social. Représentant plus de 200 000 entreprises, 2,3 millions de salariés et près de 10% du PIB en France, ce secteur constitue un levier majeur pour répondre de façon concrète aux défis sociétaux d'aujourd'hui et...

BE - Entreprises & initiatives
ABONNES
Appétence des ETI pour les dispositifs d’épargne salariale et retraite

Amundi, n°1 de l'épargne salariale et retraite en France publie, en partenariat avec le Groupe RH&M1, et le concours d'Audirep2, le baromètre 2018 consacré à la politique de rémunération et d'avantages sociaux des Entreprises de Taille Intermédiaire (ETI). Cette nouvelle étude montre que les dispositifs d'épargne salariale et retraite sont au cœur des politiques de ressources humaines de pratiquement toutes les ETI interrogées. 97% des ETI proposent plus de 4 dispositifs d'Epargne Salariale &...