Connexion
/ Inscription
Mon espace

Consommation en Chine : thème d’investissement intéressant qui requiert une approche sélective

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNÉS

Analyse de Paul Chan, Chief Investment Officer Asie hors Japon chez Invesco Hong Kong

Au vu de la persistance de la croissance en Chine et des efforts déployés par le gouvernement pour réorienter l'économie vers une croissance tirée par la consommation, plutôt que par les exportations et les investissements, la consommation en Chine a émergé comme un thème d'investissement potentiellement intéressant. Cependant, la consommation chinoise a déçu en 2014. Les secteurs de la consommation discrétionnaire et de la consommation de base du MSCI Chine ont sous-performé,accusant des baisses de 7% et 19,1% respectivement sur l'année, à comparer à un gain de 8,3% pour l'indice global MSCI Chine.

Dans ce contexte, les experts du marché chinois d'Invesco ont examiné les arguments en faveur de la consommation en Chine. Selon leur analyse, la consommation constitue toujours un thème important pour les investisseurs en Chine. Elle est en effet soutenue par la transformation structurelle de l'économie chinoise et une protection sociale accrue. Toutefois, comme les tendances de la consommation continuent d'évoluer, ils pensent qu'une sélection active des titres s'impose pour séparer les gagnants des perdants. « En 2014, s'il est clair que les gros titres se focalisaient sur le ralentissement des investissements et des exportations vers la Chine, les observateurs ont négligé le fait que la hausse de la consommation des ménages a largement contribué à la croissance globale », souligne Paul Chan.

La campagne gouvernementale anti-corruption a freiné la croissance globale des ventes de biens de consommation en 2014, en particulier celle de produits haut de gamme tels que les bijoux, les automobiles et les marques de luxe. Cependant, les experts du marché Chinois d'Invesco estiment que cet impact négatif devrait être temporaire. En outre, ils soutiennent qu'à long terme la Chine se tournera vers une croissance reflétant mieux le potentiel sous-jacent de l'économie. Dans le même temps, les réformes gouvernementales visant à fournir aux travailleurs en Chine de meilleurs soins de santé et une protection sociale devraient stimuler la consommation, un sentiment de sécurité accrue augmentant généralement l'envie de dépenser de l'argent.
« Bien que l’avancée des réformes et les turbulences cycliques soient susceptibles de peser à court terme sur les dépenses des consommateurs, la consommation chinoise résistera bien en 2015, l'impact négatif de la campagne anti-corruption devant s'estomper, tandis que les effets positifs des réformes structurelles affecteront progressivement les projets de dépenses des consommateurs » souligne Paul Chan.

La consommation sera une source importante de croissance future au fur et à mesure de l'évolution structurelle de l'économie chinoise. Dans le même temps, cependant, le paysage des consommateurs va évoluer en Chine, alors que ceux-ci vont se tourner davantage vers des dépenses liées aux voyages à l'étranger et les achats en ligne : il faudra par conséquent veiller à sélectionner des titres de sociétés de grande qualité, disposant d'un avantage concurrentiel.

http://www.invesco.fr/

 

 Comprendre l'économie durable pour s'y investir

 

Lire la suite...


Articles en relation