Connexion
/ Inscription
Mon espace

[Interview] Bastien Perrine country manager France chez Vitis Life

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNÉS

3 questions à Bastien Perrine, country manager France chez Vitis Life

Avec Vitis Strategy IFC, Vitis Life est le premier acteur luxembourgeois à proposer une offre IFC (Indemnité de fin de carrière). Pourquoi ce choix ?

Effectivement, l’offre existe déjà. Elle est généralement proposée par les groupes mutualistes mais elle reste globalement peu connue à la fois des conseillers indépendants et des banquiers privés qui ne l’incluent que rarement dans leur offre de produits. Les chefs d’entreprise, quant à eux, peuvent trouver là un outil d’optimisation fiscale et patrimoniale.

Quels sont les atouts de ce produit ?

Ce contrat, qui n’est pas rachetable, permet de déduire du résultat de l’entreprise les primes versées dans le contrat. Le chef d’entreprise peut, par la même occasion, combler avec le temps le passif social de son entreprise et donc préparer au mieux sa transmission.

Il s’agit d’épargne longue puisque l’horizon d’investissement est le départ en retraite des collaborateurs. Comment  une telle perspective est-elle appréhendée ?

Il faut déjà préciser que le contrat est transférable et renouvelable par tacite reconduction. C’est par ailleurs un contrat multi-supports avec la possibilité d’avoir accès à une gestion sur mesure, des fonds dédiés, des fonds internes collectifs et des fonds externes. Il faut enfin noter que c’est une bonne source de diversification pour la trésorerie de l’entreprise et il peut utilement être combiné avec un contrat de capitalisation. 

 

A lire également : 

Vitis Life lance Vitis Strategy IFC, un contrat Indemnité Fin de Carrière multi-supports

Nominations - Secteur Patrimoine & Finance

Vitis Life lance ses activités d’assurance-vie en Espagne

Les atouts confirmés du contrat luxembourgeois

Le marché français au menu de Vitis Life

 

 

Lire la suite...


Articles en relation

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNES
Un tiers des fonctions finance a fait l’expérience de la robotisation

La suite Office dans les années 90, le déploiement d'ERP au début des années 2000, puis la réorganisation massive avec appel à l'externalisation, ou encore à la mise en place de Centres de Services Partagés, la fonction Finance a fait l'objet, en effet, de vagues successives de transformations  En France, l'année 2018 a confirmé un intérêt fort du marché de la RPA (Robotic Process Automation) qui continue de se structurer avec des acteurs qui réussissent des levées de fonds record. Mais où en...

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNES
Ecofi Investissements se convertit au tout ISR

Tous les supports qui composent la gamme de fonds ouverts d'Ecofi Investissement sont aujourd'hui gérés avec les critères de sélection ESG de l'investissement responsable et de l'investissement durable.   Trois niveaux d'intensité Pionnier de la gestion ISR en France, Ecofi Investissements, filiale du Groupe Crédit Coopératif (lequel est constitué du Crédit Coopératif, banque de référence de l'économie sociale et solidaire depuis plus de 120 ans, et de BTP Banque, établissement dédié depuis...

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNES
Rentabilité technique des organismes d’assurance-vie et mixtes établis en France

Synthèse de l'analyse de la rentabilité technique des organismes d'assurance-vie et mixtes établis en France, publiée par l'ACPR. - Le secteur de l'assurance-vie a collecté 137 Mds€ de primes en 2017 et a dégagé 6 Mds€ de résultat technique. - Les contrats d'épargne en euros continuent à représenter la plus grande partie du chiffre d'affaires (54% du total) et du résultat technique (55%). Pour autant, compte tenu de la conjoncture actuelle de taux d'intérêt, les assureurs favorisent la...

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNES
Marché des obligations vertes et sociales : une dynamique soutenue en 2018

Selon  les chiffres de Dealogic, un montant total de 149 Mds€ a été émis par plus de 300 émetteurs, avec en tête la Chine à 16%, les États-Unis à 14%) et la France à 11%. Crédit Agricole CIB est convaincue que cette tendance se poursuivra en 2019 et table sur 180 Mds€ d'émissions nouvelles. « Le volume continuera à croître et devrait atteindre un montant de 180 milliards en équivalent euros en 2019, notamment grâce à l'activité des émetteurs asiatiques et des sociétés non financières. En 2018,...