Connexion
/ Inscription
Mon espace

Patrimonia : une vingtième édition sous le signe de l’optimisme !

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNÉS

L’année 2012, caractérisée par de nombreuses incertitudes économiques et politiques, aura été une année dangereuse pour  les investisseurs et leurs conseillers. L’année en cours pourrait bien, quant à elle, réconcilier les épargnants français avec une approche patrimoniale plus dynamique. C’est en tout cas ce que semble indiquer les résultats du deuxième baromètre Patrimonia – Morningstar (voir « L’environnement sera-t-il porteur en 2014 pour les CIF ? »).

« Tout n’est pas rose aujourd’hui, c’est certain, concède Jean-François Bay, Directeur Général de Morningstar France, mais les conseillers interrogés voient à présent le verre à moitié plein. L’optimisme est de retour et la prudence se mue progressivement en anticipation de rebond, ce qui impacte naturellement les allocations d’actifs. » Une analyse que partage Jean-Marc Bourmault,  Directeur des partenariats de Patrimonia, qui note par ailleurs plusieurs bonnes surprises dans la nouvelle édition de ce baromètre : « l’intérêt des conseillers revient sur l’Europe et les actions européennes en particulier. Le problème de la rentabilité des fonds en euros est mieux cerné. Dès lors, l’ouverture vers des placements en UC se fait naturellement. Un autre aspect intéressant est l’intérêt que suscite le PEA PME que les conseillers attendent en jouant pleinement leur rôle de prescripteur. Avant même sa mise en application, ils s’informent et anticipent pour apporter à leurs clients les réponses nécessaires. »

Indubitablement, alors que se tient cette semaine la convention Patrimonia à Lyon, le climat est moins tendu que l’an dernier. « Bien sûr, les aspects conjoncturels, réglementaires et fiscaux restent mouvants, mais l’immobilisme n’est plus de mise. En matière d’investissement, les conseillers se tournent aujourd’hui vers davantage de flexibilité et refusent les solutions trop  liquides, pour la faiblesse de leur rendement, ou trop peu liquides, afin de pouvoir faire preuve de réactivité le cas échéant. L’horizon « long terme » reste dans tous les cas largement privilégié, le trading étant banni. Dans ce contexte, les conseillers anticipent une amélioration globale de leur activité et appréhendent donc 2014 avec davantage de sérénité ».

« Compte tenu de la hausse de la fiscalité et de la conjoncture toujours difficile, la demande de conseil va sans aucun doute s’intensifier, ce qui est positif pour les professionnels du patrimoine dans leur ensemble », ajoute Jean-Marc Bourmault qui note par ailleurs l’engouement que suscite la convention Patrimonia pour sa vingtième édition : 216 exposants, 4 grandes conférences, une cinquantaine d’ateliers et plus de 140 intervenants. De quoi répondre aux attentes des quelque 6 300 congressistes attendus !

 

 Thierry Bisaga

 

 

Lire la suite...


Articles en relation

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNES
Un tiers des fonctions finance a fait l’expérience de la robotisation

La suite Office dans les années 90, le déploiement d'ERP au début des années 2000, puis la réorganisation massive avec appel à l'externalisation, ou encore à la mise en place de Centres de Services Partagés, la fonction Finance a fait l'objet, en effet, de vagues successives de transformations  En France, l'année 2018 a confirmé un intérêt fort du marché de la RPA (Robotic Process Automation) qui continue de se structurer avec des acteurs qui réussissent des levées de fonds record. Mais où en...

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNES
Ecofi Investissements se convertit au tout ISR

Tous les supports qui composent la gamme de fonds ouverts d'Ecofi Investissement sont aujourd'hui gérés avec les critères de sélection ESG de l'investissement responsable et de l'investissement durable.   Trois niveaux d'intensité Pionnier de la gestion ISR en France, Ecofi Investissements, filiale du Groupe Crédit Coopératif (lequel est constitué du Crédit Coopératif, banque de référence de l'économie sociale et solidaire depuis plus de 120 ans, et de BTP Banque, établissement dédié depuis...

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNES
Amundi devient seul actionnaire de la fintech Anatec

Leader de la gestion d'actifs en Europe avec plus de 1 400 Mds€ d'actifs sous gestion, Amundi rachète la totalité du capital de la fintech Anatec, plateforme d'agrégation de conseil et d'épargne digitale développée sous la marque WeSave, dont elle détenait jusqu'à présent 49%. Cette transaction s'inscrit pleinement dans la stratégie digitale du Groupe Amundi. En élargissant sa gamme de solutions, elle renforce sa capacité à servir ses clients distributeurs avec une approche ouverte et agile,...

ER - Acteurs du secteur financier
ABONNES
Nominations Secteur Patrimoine & Finance

Michel Dinet, Directeur du Développement de Richelieu Gestion Agé de 53 ans, Michel Dinet rejoint l'équipe dirigée par Christophe Boulanger, Directeur Général de Richelieu Gestion, qui déclare « […] L'arrivée de Michel traduit la volonté affirmée de Richelieu Gestion de donner une place centrale aux acteurs de proximité de l'épargne dans son développement. Fort de sa connaissance très fine de leurs attentes, de sa volonté permanente de traduire leurs besoins en solutions, il sera un...