Connexion
/ Inscription
Mon espace
Tribunes & Témoignages
ABONNÉS
Partager par Linked-In
Partager par Twitter
Partager par Xing
Partager par Facebook
Partager par email
Suivez-nous sur feedly

[Tribune] Stop aux clichés ! Rebondir ne signifie pas seulement avoir planté sa boîte

La nouvelle campagne sociale des Rebondisseurs Français

Trop souvent stigmatisés à cause de leurs rebonds, les entrepreneurs sont justement des personnes qui n’entrent que très rarement “dans les cases“ … Associer rebond et dépôt de bilan revient au même.

C’est pour casser ces clichés que l’association des Rebondisseurs Français a interpellé sa communauté sur les réseaux sociaux sur les points communs qu’ont plusieurs chefs d’entreprise de renom ayant rebondi. Sa campagne menée sur LinkedIn illustre la variété des situations de rebond qui ne se limitent pas au dépôt de bilan suivi d’une liquidation.

- Marc Simoncini, Bernard Tapie et Jean-Christophe Menz ont été confrontés à des problèmes de trésorerie : Marc Simoncini avec CTB en 1985 à la suite d’un défaut de paiement d’un gros client, Bernard Tapie avec l’OM qui a déposé le bilan en 1995, et Jean-Christophe Menz avec Cook&Go qu’il a dû liquider en 2015.

- Steve Jobs, Henri Ford II et Donald Trump ont tous raté des lancements de produit : Steve Jobs avec Lisa (le premier ordinateur personnel avec souris et interface graphique), Henri Ford avec la marque de voiture Etsel dans laquelle il avait pourtant investi 400 M$, et Donald Trump avec un projet de steaks haut de gamme.

- Alan French (CEO de Thomas Cook), Raphaël Miolane (Président de Courtepaille) et Richard Branson (Fondateur du Groupe Virgin) se sont plantés à cause d’un changement de conditions de marché impossible à anticiper : Alan French à cause du Brexit qui a fait échouer le plan de sauvegarde mis en place, Raphaël Miolane à cause de la crise Covid et des confinements, et Richard Branson à la suite de l’effondrement du trafic aérien après la crise Covid.

- Le cuisinier Gordon Ramsay, Steve Jobs et Inès de la Fressange ont eu des déconvenues en raison de conflits entre associés : Gordon Ramsay pour désaccord sur les projets de développement, Steve Jobs chez NeXTcomputer, et Inès de la Fressange qui a été licenciée de l’entreprise qu’elle avait fondée et a perdu les droits sur sa marque.

D’autres sujets seront illustrés au fil des prochaines semaines : mise sur le marché trop précoce, prototypes pas suffisamment aboutis, licenciement...

« Le rebond est une constante des parcours d’entrepreneur. Et il est multiforme. Difficile, voire impossible de savoir à l’avance ce qui mettra un projet en difficulté et quand cela aura lieu. Pour autant, ce risque de revers n’impacte pas l’engagement et l’audace des entrepreneurs. Le plus important est de se préparer à rebondir, en étant prêt à assumer son échec, en restant connectés à ses pairs ou encore en s’informant et en identifiant différents leviers pour réagir vite. In fine, quelle qu’en soit la forme, le rebond créera de la valeur économique, sociale et sociétale », commente Anne Baron, Directrice générale des Rebondisseurs Français.

Toutes les histoires de rebond montrent que les chefs d’entreprise, au gré de leurs projets, créent à chaque fois de la richesse.

Ils créent de la richesse économique en générant à nouveau du chiffre d’affaires et en investissant pour l’avenir.

Ils créent aussi de la richesse sociale par leurs nouvelles embauches, le paiement des contributions fiscales et sociales au titre de leur nouveau projet, la mise en place de dispositifs de soutien à l’attention de leurs collaborateurs (formation, protection sociale, accès à des aides financières, etc.), ou encore l’adoption de dispositifs de partage de la valeur (ex. mise en place de plan d’intéressement et participation, développement de l’actionnariat salarié, etc.).

Enfin, ils créent de la richesse sociétale en définissant un projet d’entreprise souvent plus engagé, en phase avec les préoccupations du XXIème siècle, en donnant une raison d’être et un sens à son activité, en fixant des garde-fous pour lui comme pour ses équipes, etc.

Lire la suite...


Articles en relation