Connexion
/ Inscription
Mon espace
Lectures
ABONNÉS
Suivez-nous sur feedly

[Lecture] « De spectateur à acteur »

Passage à la vitesse supérieure de la politique étrangère de l’UE

Cet ouvrage est le premier à traiter le sujet délicat de l’absence de l’Europe sur la scène géopolitique mondiale. L’auteur a été au cœur de la politique nationale, européenne et internationale pendant plus de deux décennies, il a été décrit comme « le diplomate durable » de l’Europe, un titre qu’il a gagné lorsqu’il était ministre des Affaires étrangères de l’Estonie et qu’il a supervisé la montée en puissance et l’influence de son pays dans le monde.

L’UE aspire depuis longtemps à jouer un rôle dans les affaires mondiales à la hauteur de son statut de puissance économique. Une ambition incarnée par la politique étrangère et de sécurité commune (PESC), le service européen pour l’action extérieure et une multitude de programmes, de politiques et de mécanismes.

Dans cet appel à l’action, l’eurodéputé de Renew Europe, Urmas Paet, qui a été ministre estonien des Affaires étrangères de 2005 à 2014, examine de manière approfondie les performances trop souvent inefficaces de l’UE face à un large éventail de défis de politique étrangère. L’absence de consensus entre les États membres, la lenteur du processus décisionnel, la confusion stratégique, le faible engagement avec les partenaires potentiels et l’absence de réelle conviction sont des thèmes récurrents.

La conclusion inéluctable est qu’en matière de politique étrangère, l’UE, bien qu’elle soit une source de déclarations incessantes, reste un acteur mineur dans un monde où la politique des grandes puissances s’est réaffirmée – et un monde dans lequel les défis systémiques au modèle démocratique occidental, de la part de la Russie, de la Chine et d’autres pays, sont devenus plus puissants qu’au moment où la PESC a été lancée.

Le thème de M. Paet est de tirer les leçons du passé, sans s’y attarder, et de prendre le taureau par les cornes pour mettre en place une stratégie unifiée et efficace avant qu’il ne soit trop tard. Une ambition audacieuse, mais réaliste et pragmatique, doit remplacer les aspirations vagues et mal définies qui ne produisent rien.

1 vol. 16 x 24 - 234 p - 24€

M. Paet a travaillé comme journaliste de radio et de presse écrite avant d'entrer dans la politique locale, puis dans le gouvernement national en tant que ministre de la Culture de l'Estonie. Il a été nommé ministre des Affaires étrangères en 2005.

En 2014, M. Paet a été élu député au Parlement européen, où il représente le groupe libéral Renew Europe et joue un rôle de premier plan dans la promotion des intérêts de l'UE dans le monde. En 2019, il a été nommé vice-président de la commission des Affaires étrangères du Parlement et a été rapporteur pour la cyberdéfense, la politique de l'UE dans l'Arctique, l'Union européenne de défense et sur l'état des capacités de cyberdéfense de l'UE.

Il a également été membre des commissions du Parlement sur la sécurité et la défense, le commerce et les budgets, ainsi que de la commission spéciale sur la désinformation et l'ingérence étrangère dans les processus démocratiques.

 

Lire la suite...


Articles en relation