Connexion
/ Inscription
Mon espace
Initiatives
ABONNÉS
Suivez-nous sur feedly

[Initiative] Insertion professionnelle des réfugiés : Kodiko apporte son expertise

Insertion professionnelle des réfugiés : Kodiko apporte son expertise aux entreprises qui souhaitent s’engager.

Le mercredi 30 mars, le nombre de réfugiés ukrainiens ayant fui vers les pays voisins vient de franchir le cap symbolique de 4 millions de personnes d’après le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés.

En France comme dans les autres pays européens, l’ensemble de la société se mobilise déjà pour les accueillir. Pouvoirs publics, collectivités locales, associations et citoyens s’organisent pour apporter une aide en matière de traduction, de logement, d’orientation dans les démarches administratives, de scolarisation des enfants, d’accompagnement social ….

Face à l'urgence, les entreprises qui le souhaitent peuvent aussi s’engager. La plateforme « Les entreprises s’engagent » leur permet par exemple d’identifier les actions qu’elles peuvent mener, que ce soit sous forme de dons matériels, de propositions de logements ou de dons financiers.

Mais, alors que le conflit se prolonge, les entreprises vont également avoir un rôlé clé à jouer en matière d’insertion professionnelle des personnes réfugiées. La collaboration avec le monde associatif va devenir particulièrement importante pour aider les employeurs qui souhaitent se mobiliser à acquérir les connaissance et le soutien méthodologique pour appréhender cette mission

En France, les entreprises peuvent d’ores et déjà s’appuyer un écosystème d’acteurs associatifs expérimentés, à l’image du collectif Work with refugees. L’un des membres fondateurs de ce collectif est l’association Kodiko, qui noue des partenariats avec des entreprises afin d’accompagner vers l’emploi des personnes ayant obtenu le statut de réfugié ou de la protection subsidiaire.

Kodiko développe depuis 2016 un programme innovant de co-training, basé sur la mise en relation de salariés avec des personnes réfugiées. Pendant 6 mois, les salariés mentors aident leurs binômes à se familiariser avec nos codes professionnels et à concrétiser leur projet professionnel en France.

Au-delà de l’insertion professionnelle des personnes réfugiées, le programme de Kodiko a également démontré son intérêt pour les salariés et les entreprises participantes. Il leur offre l’opportunité d’allier engagement professionnel et citoyen en faveur d’une cause commune et leur donne l’occasion de cultiver un enrichissement mutuel : partage interculturel, développement de compétences, réponse à la quête de sens, fierté d’appartenance, cohésion…

Vinci fait partie de la quarantaine d’entreprises déjà partenaires de Kodiko. Ophélia Duval, Responsable territoriale de la Fondation Vinci, indique : « Le choix de travailler avec Kodiko nous a permis de bénéficier d’un programme clé-en-main. Pour les collaborateurs désireux de s’engager dans ce mentorat, ce programme offre des outils et divers points d’étapes qui les rassurent. Ils sont aidés pour pouvoir faire le meilleur accompagnement possible auprès de leurs binômes. L’échange avec les personnes réfugiées représente par ailleurs une aventure humaine que je ne peux que conseiller à toutes les entreprises qui souhaitent s’engager en faveur de l’insertion professionnelle de ceux qui ont dû fuir leur pays ».

Cécile Pierrat, directrice de l’association Kodiko, explique : « Après 6 années d'activité, nous avons accompagné près d’un millier de personnes réfugiées. Notre bilan d’impact montre que 76% des personnes ayant suivi notre programme de mentorat trouvent un emploi ou une formation dans les 12 mois. Les compétences et les talents des réfugiés représentent un potentiel considérable. Une récente note d’Utopies relève qu’en Europe, 21% des entrepreneurs sont des immigrés, dont 36% viennent de pays en dehors de l’Union européenne. Dans les secteurs de pointe, comme les technologies, c’est encore plus impressionnant : 44% des entreprises de la Tech en Allemagne et en Angleterre sont fondées par des réfugiés ou des migrants.
Le parcours de l’exil révèle des qualités comme la résilience, le courage, l’adaptation, faire face au risque, l'innovation et la créativité. Au-delà de l’opportunité de faire rayonner leur engagement sur le plan sociétal, RH ou RSE, nos entreprises partenaires se réjouissent de pouvoir accompagner une telle diversité de talents. Les champs de l’inclusion et de la RSE évoluent vite, et il est certain que les entreprises qui se mobilisent dès aujourd’hui auront pris de l’avance sur ces sujets ».  

Lire la suite...


Articles en relation