Connexion
/ Inscription
Mon espace
Initiatives
ABONNÉS
Suivez-nous sur feedly

[Initiative] Acheter une œuvre à plusieurs, un très vieux rêve sur le Marché de l’Art.

Acheter une œuvre à plusieurs est un très vieux rêve sur le Marché de l’Art. Mais comment, dès lors, revendre ses parts quand on le souhaite ? Ce problème trouve une solution avec les NFTs, selon Artprice.

Artmarket.com : Pak permet à des milliers de collectionneurs d’acheter une partie d’une œuvre NFT dont le prix global atteint 91,8 M$ 

L’artiste anonyme Pak a mis pendant 48 heures des « unités de masse » en vente sur Nifty Gateway. L’œuvre finale, intitulée The Merge, est constituée de 266 445 « unités » qui peuvent être revendues séparément et instantanément sur la blockchain.

Selon Thierry Ehrmann, Président et Fondateur d'Artmarket.com et de son département Artprice : « La Blockchain et les NFTs permettent de concevoir des formes de titrisation enfin efficaces sur le Marché de l'Art. Les tokens non fongibles ouvrent une infinité de façons d'acquérir une partie d'œuvre, comme l'a démontré Pak avec cette vente extraordinaire. Le Marché de l'Art est en train de vivre une révolution par ce changement de paradigme. »

28 000 collectionneurs

Désormais, l'inconnue n'est plus le prix de vente (fixé à l'avance) mais le nombre d'unités achetées. Aussi Pak et Nifty Gateway ont-ils mis au point toute une stratégie pour dynamiser la demande pendant les 48h de la vente :
- prix initial de 299$ pour les fidèles collectionneurs de Pak et 400$ pour les nouveaux entrants
- prix incrémenté de 25$ toutes les six heures
- pour 10 unités achetées, une onzième est offerte ; pour 1 000 unités achetées, 300 sont offertes
- un classement continu des meilleurs acheteurs (sous pseudo)
- l'œuvre Alpha Mass offerte au plus grand acheteur

Au total, 266 445 « unités de masse » ont été achetées pour 91,8 M$ par 29 000 acheteurs différents. Cela fait un prix moyen de 316$ par unité et une moyenne de 9 unités acquises par acheteur. C'est, selon Artprice by Artmarket, une véritable communauté que l'artiste fédère ici pour créer une œuvre gigantesque et dématérialisée, dont chacun est libre de revendre ses parts à tout moment.

En règle générale, les œuvres d'art sont vendues aux enchères en tant que pièces uniques plutôt qu'en séries. La sculpture Rabbit, de 1986, a fait de Jeff Koons l'artiste vivant le plus cher en 2019 lorsqu'elle s'est vendue à 91,12 millions de dollars.

Une ou plusieurs œuvres ?

En avril 2021, Pak a organisé avec Sotheby's une vente intitulée « The Fungible Collection ». Trois jours durant, pendant 15 minutes seulement à chaque fois, n'importe qui pouvait acquérir des « cubes » à prix fixe :
- 1er jour : 19 737 cubes vendus à 500$ = 9 868 500$
- 2ème jour : 3 268 cubes vendus à 1 000$ = 3 268 000$
- 3ème jour : 593 cubes vendus à 1 500$ = 718 500$

Si les cubes se combinaient dans le portefeuille de chaque acheteur, les 23 598 cubes ne faisaient pas une œuvre totale : chacun possède son propre ensemble de cubes dont le prix d'achat moyen atteint 587$. De même, l'œuvre de Beeple The first 5,000 days, vendue chez Christie's en mars 2021 pour 69,4 M$, est théoriquement constituée de 5 000 œuvres à part entière, dont le prix moyen avoisine donc les 14 000$.

À titre de comparaison, la vente de la Macklowe Collection le 15 novembre 2021 chez Sotheby's New York a récolté 676 M$ avec 35 œuvres, soit une valeur moyenne de 19,3 M$ par lot. La comparaison n'a pas beaucoup de sens, sinon de questionner l'homogénéité des œuvres et leur titrisation. Imaginez que vous ayez la possibilité d'acquérir pour 500$ une part de l'œuvre No. 7 de Mark Rothko, entrée dans la Macklowe Collection en 1987. Vous posséderiez un 165 000ème de la toile (vendue 82,5 M$).

Seulement la démarche de Pak est inverse, dans la mesure où l'œuvre The Merge n'existait pas encore à l'heure de la vente. Personne ne savait à quoi elle allait ressembler. C'est en achetant une part de cette inconnue que chaque collectionneur y contribue. Encouragé par un faible prix de départ mais aussi à acquérir le plus grand nombre d'unités pour recevoir une œuvre de récompense, The Merge est un jeu qui rassemble les passionnés de technologies, les adeptes de cryptomonnaies et de NFTs ainsi que les amateurs d'art de plus en plus fascinés par cet univers.

L'artiste se réjouit de redevenir le noyau central sur lequel s'articule l'ensemble Marché de l'Art.

Il peut ainsi faire entrer ses collectionneurs dans son univers/métavers, en créant une interactivité avec eux.

Selon Artmarket.com, les NFTs sont une véritable lame de fond qui a créé son écosystème, avec une économie vertueuse et une croissance exponentielle.

En effet, le chiffre d'affaires des NFTs d'art de cette année, arrêté au 09/12/2021, est de 26,9 Mrds$, associés au contrat ERC 721 et ERC 1155, qui sont des contrats intelligents Ethereum, associés au Marché de l'Art et aux collections (source Chainalysis).

Lire la suite...


Articles en relation