Connexion
/ Inscription
Mon espace
Etudes & Enquêtes
ABONNÉS
Suivez-nous sur feedly

[Etude] Les banques privées, acteurs clés du développement des investissements dans l’économie réelle et la finance verte

Swiss Life Banque Privée publie les résultats de la 7e édition de l’Observatoire* de la banque privée.

Réalisée entre le 3 et le 22 septembre avec Opinion Way, l’étude, menée depuis 2014, montre que les tendances de 2020 se confirment.

Face à la persistance de la crise sanitaire, les Français aisés restent prudents

Alors que les effets de la crise se font toujours sentir sur la gestion de leur patrimoine, les Français aisés sont de plus en plus optimistes et confiants dans l’avenir de l’économie française (67% des personnes interrogées, +32 points par rapport à 2020). Un renversement de moral par rapport à l’an dernier, qui se traduit dans leurs intentions futures : 37% des épargnants aisés ont d’ailleurs l’intention d’accroître leur épargne (+11 points par rapport à 2020).

La prudence reste néanmoins de mise dans leurs stratégies d’investissement. 73% des Français aisés déclarent que la crise les a rendus plus prudents dans leurs décisions d’investissement et plus de 80% sont dorénavant en attente de davantage d’information et de transparence sur les placements qu’ils détiennent.

Si l’investissement dans l’immobilier reste le placement privilégié des Français aisés (58%), ils restent exposés aux risques (actions 52%) pour saisir les opportunités offertes par la conjoncture.

Les clients de banque privée concrétisent leur volonté de rendre leurs investissements plus responsables

Principale tendance qui avait émergé de la vague précédente, la volonté des Français aisés de redonner du sens à leurs investissements se confirme : ils sont 79% à penser que la conjoncture économique est l’occasion de privilégier les placements qui ont un impact réel sur l’économie et 75% à penser que la crise sanitaire est l’occasion de replacer l’humain au centre des décisions et des préoccupations.

Parmi eux, les clients des banques privées se démarquent dans la mesure où leurs convictions se retrouvent d’ores et déjà dans leurs priorités d’investissements : 39% ont placé une partie de leurs investissements dans les fonds labellisés « France Relance » (contre 18% des Français aisés) et 37% ont fléché leur épargne vers des fonds labellisés ISR (contre 14% des Français aisés).

Les clients de banque privée en attente de davantage de personnalisation

Très présentes pour accompagner leurs clients pendant cette période d’incertitude, les banques privées sortent de la crise sanitaire avec un capital confiance très renforcé auprès de leurs clients (+21 points). Leur image s’améliore également sur les aspects innovation (+13 points), rendement (+10 points) et exclusivité (+10 points).

Que ce soit en matière d’offre ou de service, les banques privées continuent d’être mieux perçues que les banques de détail : meilleure assistance en matière d’organisation patrimoniale et fiscale (83% des clients de banque privée interrogés), meilleure qualité de service (80% des clients de banque privée interrogés), et meilleure assistance aux entreprises en matière de financement et de gestion de trésorerie (72% des clients de banque privée interrogés).

Les attentes sont, cette année, plus fortes en matière d’expérience client. Parmi les clients de banques privées, le fait de proposer une gestion personnalisée, sur mesure et optimisée a augmenté de 13 points par rapport à l’année dernière. De la même manière, près de 80% des clients de banque privée souhaitent pouvoir continuer de façon durable à gérer leurs comptes, obtenir des informations et des conseils sur les marchés financiers et entrer en contact avec leur conseiller via des outils numériques.

« La crise sanitaire marquée par les interventions massives et continues des Etats influençant en profondeur les marchés immobilier, financiers ou de matières premières a considérablement renforcé les attentes de nos clients en termes de conseil », précise Hervé Mercier Ythier, président du directoire de Swiss Life Banque Privée.  « Ce conseil se nourrit de la relation de confiance construite avec eux sur le long terme et s’alimente des opportunités que nous leur offrons directement ou par le réseau de partenaires exclusifs que nous avons constitué. Mandats, structurés, Fonds de rémérés, clubs deal immobilier, club deal entreprises, private equity ou encore notre accompagnement des chefs d’entreprise via La Banque d’Affaires et notre équipe IPO nous permettent de répondre à leurs besoins de façon globale. »

*Réalisé en partenariat avec l’Institut Opinion Way, le sondage a été réalisé entre le 3 et le 22 septembre 2021.
Pour rappel, si cet observatoire a pour objectif d’évaluer la perception par les clients du marché de la banque privée en France, l’objectif est aussi d’analyser l’évolution de cette perception ainsi que celle des attentes des clients, dans un environnement de marché très changeant et en profonde mutation réglementaire et technologique. L’Observatoire de la banque privée est reconduit régulièrement, permettant de mesurer les tendances.
 

Lire la suite...


Articles en relation