Connexion
/ Inscription
Mon espace
Initiatives
ABONNÉS
Suivez-nous sur feedly

[Initiatives] Jouve confirme son statut d’entreprise engagée en signant le manifeste Planet Tech’Care

En accord avec sa démarche de RSE, Jouve a récemment signé Planet Tech’care, initiative qui permet d’apporter un soutien de taille aux entreprises qui veulent intégrer le numérique dans leur trajectoire environnementale. A titre de rappel, les signataires du manifeste Planet Tech’Care s’engagent à mesurer puis réduire les impacts environnementaux de leurs produits et services numériques. Ils s’engagent également à sensibiliser leurs parties prenantes afin que tous les acteurs de l’écosystème numérique soient en mesure de contribuer à réduire leurs impacts sur leurs périmètres de responsabilité.

Grâce à ce manifeste, les signataires ont par ailleurs accès gratuitement à un programme d’accompagnement composé de plusieurs événements conçus par les experts du numérique et de l’environnement, partenaires de l’initiative.

Parce que numérique et environnement ne sont pas incompatibles, Jouve est convaincu que les entreprises du numérique peuvent et doivent apporter leur pierre à l’édifice en faveur de la transition écologique, grâce à leur capacité d’innover.

« Chez Jouve, nous avons à cœur de diffuser une vision GreenTech au sein des équipes en mettant en place un certain nombre d’action afin de réduire notre impact environnemental, via une politique RSE clairement définie. La signature du manifeste Planet Tech’care assoit notre volonté d’être un acteur du numérique responsable », déclare Thibault Lanxade, P-DG du groupe Jouve.

Le groupe s’est fixé comme objectif une réduction de 25% d’émissions atmosphériques d’ici 2025. Jouve adhère également au Pacte Mondial des Nations Unies depuis un an maintenant, et multiplie les opérations afin de maîtriser les consommations énergétiques en impliquant les équipes dans les démarches Green IT. Un suivi rigoureux de la consommation énergétique a été mis en place sur l’ensemble de ses sites français ainsi que sur ses data centers. Enfin, sa démarche du « No-email Friday », démarrée en septembre 2019, encourage les salariés à privilégier d’autres moyens de communication.

Lire la suite...


Articles en relation