Connexion
/ Inscription
Mon espace
Initiatives
ABONNÉS
Suivez-nous sur feedly

[Initiatives] Halte aux idées reçues et au greenwashing dans les circuits courts

La notion de circuit court dérive aujourd’hui peu à peu de son sens d’origine. La définition des circuits courts, admise par l’administration, correspond à une vente présentant un intermédiaire au plus. Que ce soient les sites d’e-commerce, les revendeurs des marchés, la distribution spécialisée ou la GMS, tous peuvent donc prétendre être en circuit court. Nombre de campagnes de communication en attestent.

Or, dans l’esprit du consommateur, le circuit court est un moyen plus direct et vertueux de consommer. Pourtant, dans les faits, il y a un écart entre cette perception et la réalité des pratiques de certains acteurs des circuits courts. Depuis quelques années, le circuit court est devenu un concept tarte à la crème très bien maîtrisé par les communicants des enseignes qui en jouent et en abusent.

Greenwashing, quand tu nous tiens !

La notion de marge en question

Il s’agit bien de comparer ce qui est comparable et à commencer par les pratiques en matière de marges. Avec un intermédiaire, le circuit court ne rime pas avec tarifs ajustés pour le consommateur et juste rémunération pour celui qui produit ou transforme, c’est l’intermédiaire qui fixe les prix, et ajoute ainsi la marge qu’il estime nécessaire (a minima 20 % quel que soit le type de circuit et souvent bien plus).

BioToutCourt prône pour la diffusion et la promotion du concept de Circuit Très Court, plus proche des valeurs initialement associées.

Pourquoi ?

Les changements de comportements alimentaires amplifiés par la crise du covid ne font que confirmer une tendance de fond qui veut rebattre les cartes de la distribution alimentaire. Tâchons de ne pas décevoir ni duper le consommateur.

Dans l’esprit collectif, 4 valeurs fondatrices de la notion de circuit court :

  • la qualité et la fraîcheur au rendez-vous
  • une distance courte entre producteur et consommateur
  • un prix plus attractif puisque sans intermédiaire
  • un salaire décent pour le producteur et l’artisan

Il est donc grand temps d’upgrader la version du circuit-court !

BioToutCourt propose une trame à respecter sans compromis :
o
pas d’intermédiaire, le producteur fixe le prix de vente et donc sa juste rémunération
o le consommateur achète le plus près possible de chez lui et participe au développement de son territoire
o le lien entre producteur et consommateur est maintenu
o un label atteste de l’engagement sur la qualité (a minima AB, ou mieux Nature & Progrès ou Demeter)
o une information sur la provenance et le nombre de km parcourus par le produit
o une démarche zéro déchet (vrac et reprise des contenants)
o une démarche zéro gaspillage avec une pré-commande qui garantit la livraison des justes quantités.

En termes d’impact CO2, la vente des produits de proximité en Circuit Très Court implique un transport et une logistique optimisés. Impensable de demander au consommateur de faire le tour de tous les exploitants de son secteur, pas plus que d’imaginer qu’un camion et un livreur viennent jusque dans votre cuisine : dans cette configuration, l’impact CO2 est proche de 474g de CO2 produit / kg d’aliment transporté !

BioToutCourt propose une solution de livraison et de réception groupée des commandes de plusieurs producteurs, soit sur l’exploitation, à l’atelier ou en points relais. Dès que c’est possible BioToutCourt aide les producteurs à s’organiser en co-livraisons pour réduire encore plus l’impact CO2. Ce format permet de réduire l’impact à 80gCO2/kg, soit 2 fois moins qu’en circuit long !


BioToutCourt, un outil engagé et engageant

BioToutCourt (ESUS), plateforme de gestion de courses en ligne, respecte la trame des circuits très court. Nous proposons aux producteurs et aux artisans de se regrouper en points de distribution et d’organiser une co-livraison :
o
pas d’intermédiaire les producteurs / artisans fixent les prix et les sommes sont directement versées du consommateur aux producteurs par l’opérateur bancaire
o un seul outil pour les producteurs/artisans afin de gérer l’ensemble de leurs ventes en circuit très court (à la ferme, en amap/asso/CSE/drive, en points relais) et ainsi optimiser la livraison
o unique présence des producteurs labellisés sur la plateforme
o pas de gaspillage, tout est pré commandé et préparé au plus juste
o pas de frais d’hébergement, de formation, d’abonnement pour les producteurs/artisans 
o cerise sur le gâteau, le possible engagement du consommateur sur la durée avec la gestion de différentes formules d’abonnement

Le circuit très court revient aux valeurs initiales du circuit court, il permet à celui qui produit de retrouver la maîtrise de sa marge et reconnecte les consommateurs à leur territoire.

Près d’un tiers des agriculteurs ont plus de 55 ans.

En l’état actuel des circuits de distribution et des faibles marges obtenues, le métier manque de candidatures. Avec le Circuit Très Court, il va redevenir attractif !

Créé en juillet 2018, BioToutCourt (agréée Entreprise Solidaire d’Utilité Sociale) compte déjà plus de 1000 producteurs et artisans Bio inscrits dans la démarche et une communauté de plus de 25 000 personnes.

BioToutCourt crée des points de distribution partagés partout en France.

Lire la suite...


Articles en relation