Connexion
/ Inscription
Mon espace
Etudes & Enquêtes
ABONNÉS
Suivez-nous sur feedly

[Etude] Entreprises et climat

S'il y a bien un sujet qui anime bon nombre de débats, c'est celui du climat. Le 28 février dernier, après 17 mois de travail, la convention citoyenne pour le climat a finalisé son rapport répertoriant les 149 propositions issues de la démocratie participative. Cet exercice vise à rendre possibles des futurs plus heureux sur le plan du climat, en mettant en œuvre des actions concrètes et partagées pour la préservation de notre planète.


Dynata, la plus grande plateforme de data tierces au monde, a interrogé plus de 1 000 répondants français entre le 1er et le 8 mars 2021, pour évaluer les actions concrètes mises en place par les concitoyens, entreprises et collectivités et leurs éventuels impacts futurs. Cette étude s'inscrit dans une démarche globale paneuropéenne, et consolide les réponses de plus de 11 000 sondés dans 11 pays européens.

Les résultats que l'on y retrouve sont édifiants sur les perceptions des Français sur la question climatique, qu'il s'agisse de la responsabilité de chacun ou encore des enjeux environnementaux, économiques et sociaux liés au phénomène.

Comment les Français se positionnent-ils sur les questions climatiques ? Voici quelques éléments de réponse :

  • Les positions des partis politiques/candidats sur les politiques d'énergie verte renouvelable influencent les votes d'1 français sur 2 (52%) et majoritairement les 25-34 ans (66% des 25-34 ans sont influencés par les positions des partis/candidats en la matière)
  • 73% des Français pensent d'ailleurs que les gouvernements devraient intégrer des programmes d'incitation financière récompensant les citoyens qui adoptent des énergies renouvelables/vertes. C'est encore plus important pour les 25-34 ans puisque 76% des Français de cette catégorie d'âge partagent cet avis.
  • Près d'1 Français sur 2 (47%) - 54% des 55-64 ans - pensent que l'économie liée à l'énergie doit être réglementée par le gouvernement qui doit notamment contrôler le prix de l'électricité. Seulement 18% des Français pensent que ce sont les fournisseurs d'énergie qui doivent assurer ce rôle.

Qui pour agir urgemment sur la question climatique ?

  • 67% pensent que le changement climatique est causé par l'humain, mais qu'il peut aussi en faire évoluer le cours grâce à ses actions
  • Les Français sont d'accords pour dire que les entreprises doivent mettre en place des actions pour préserver la planète (82%), suivi par le gouvernement (80%), les individus (79%) et les ONGs (73%)
  • 75% des 25/34 ans voudraient que leur gouvernement fasse des énergies renouvelables une priorité

Les Français croient-ils au changement climatique ?

  • 83% des Français croient que le changement climatique est une réalité.
  • 9% des Français pensent que le réchauffement climatique est une illusion
  • 11% des 25-34 ans n'y croient toujours pas

Les plus grandes inquiétudes sur les conséquences du réchauffement climatique exprimées par les Français

  • Plus d'un Français sur 2 craint la survenue d'inondations (53%), et qu'il n'y ait pas assez de ressources naturelles (54%)
  • 38% craignent une pénurie de vivres, et que celle-ci occasionne des épisodes faminiques (36%)

Les actions concrètes que les Français mettent en place

  • L'énergie renouvelable : 70% des Français pensent que les énergies renouvelables/vertes sont la meilleure source d'énergie pour alimenter nos modes de vie modernes.
  • Néanmoins pour 11% des 35-44 ans les énergies renouvelables ne sont pas la solution !
  • La voiture électrique s'affirme également comme une solution rapide et pérenne pour le climat :
    • 27% des Français ont déjà acheté une voiture électrique, hybride ou économe en carburant (cette proportion s'élève à 64% en Chine)
    • 47% souhaitent en acquérir dans l'année qui suit
    • 77% des Français effectuent des optimisations dans leur foyer pour le rendre plus écologique
    • Il n'y a pas de petits gestes : 61% ont fait le choix de remplacer des anciennes ampoules par des ampoules LED à faible consommation d'énergie.

Et un œil sur les conclusions internationales de ce rapport

  • Greta Thunberg incarne la lutte contre le réchauffement climatique pour 29% des sondés dans le monde, suivie de près par Bill Gates (20%). Le nouveau président américain Joe Biden incarne quant à lui l'espoir, puisque 14% voient en lui le premier leader à pouvoir agir sur les questions climatiques alors qu'il vient seulement de commencer son mandat (4ème personnalité citée par les sondés)
  • 62% des consommateurs sont convaincus que les économies mondiales ont tout à gagner en investissant dans les énergies renouvelables, qui seraient, pour 53% des répondants, créatrices d'emploi
  • 77% des personnes interrogées admettent avoir réalisé des ajustements pour rendre leur vie quotidienne plus écologique : en optant pour des ampoules basse consommation (57%) ou encore en achetant des objets ménagers économes en énergie (44%)
  • Les marques ne sont pas étrangères au débat, mais ne doivent pas tomber dans le piège du greenwashing : 69% des consommateurs avouent préférer les marques dites responsables et 54% s'accordent à dire que cela justifie une dépense supplémentaire. Néanmoins, 76% des personnes interrogées- à l'échelle mondiale - affirment que les entreprises disent se préoccuper pour la planète alors qu'il ne s'agit que de belles paroles dénuées de toute action.

Lire la suite...


Articles en relation