Connexion
/ Inscription
Mon espace
BB - Placements immobiliers
ABONNÉS
Suivez-nous sur feedly

[Placements] Les SCPI stabilisent leur endettement au 31 décembre 2019

A la suite de la publication des rapports annuels des 94 SCPI de rendement, MeilleureSCPI.com a analysé la situation de l’endettement financier de celles-ci au 31/12/2019.

Le placement d’épargne pierre-papier plébiscité par les épargnants français enregistre un endettement moyen de 15,19% fin 2019 en diminution de 2 points de base par rapport à l’année précédente. Les SCPI restent ainsi peu exposées à la dette et gardent un niveau d’endettement tout à fait raisonnable, surtout dans la période d’incertitude que nous traversons actuellement.


Un niveau global de l’endettement maitrisé

Le ratio d’endettement moyen global des SCPI de rendement ressort à 15,19% toutes catégories confondues au 31/12/2019 en stabilisation par rapport à l’année au 31/12/2018. Les SCPI de taille importante (1 Md€ de valeur d’expertise et plus), affichent un ratio d’endettement moyen pondéré supérieur qui s’établit à 17,13%. Les 5 sociétés de gestion les plus endettées concentrent près de 70% de la dette financière totale du marché des SCPI de rendement. Les SCPI profitent du coût historiquement bas de l’endettement tout en maitrisant leur exposition à la remontée éventuelle des taux directeurs. De plus, leur faible endettement conjugué à la croissance de leur collecte leur permet d’utiliser encore l’effet de levier. Toutefois, des disparités existent entre les fonds. Si certaines SCPI accroissent leur niveau d’endettement, d’autres se sont désendettées.

Par ailleurs, la répartition de la dette financière est fragmentée avec certaines SCPI particulièrement exposées : les 10 SCPI les plus endettées concentrent plus de 60% de la dette financière totale du marché des SCPI de rendement. La société de gestion qui a le plus recours à l’endettement affiche un ratio de 33 % au 31/12/2019 pour une SCPI de rendement qu’elle gère.


L'avis de Jonathan Dhiver, Fondateur de MeilleureSCPI.com : 
Dans un contexte d’incertitude lié à la crise sanitaire, le niveau d’endettement des SCPI de rendement reste mesuré ce qui est une bonne nouvelle. Il est important de rappeler que les épargnants ont la possibilité de souscrire des parts de SCPI à crédit. De ce fait, si ces derniers souscrivent par emprunt des parts d’une SCPI affichant un ratio d’endettement relativement élevé, ils pourraient être davantage exposés aux conséquences de la remontée des taux d’intérêt (scénario très peu probable dans le contexte actuel). Nous estimons que le ratio d’endettement d’une SCPI de rendement doit rester cohérent dans le contexte actuel. Toutefois, si les gérants recourent à l’effet de levier pour saisir des opportunités d’investissement intéressantes, cela justifierait un ratio d’endettement plus élevé.

Lire la suite...


Articles en relation