Connexion
/ Inscription
Mon espace
ER - Acteurs du secteur financier
ABONNÉS
Suivez-nous sur feedly

La FinTech Widmee obtient l'agrément de l'ACPR…

… et lance Gator sa plateforme d'agrégation de comptes bancaires

Dans un contexte d'accélération des usages distanciés et de dématérialisation des échanges financiers, les consommateurs sont en demande davantage de simplicité, de rapidité et de personnalisation dans la gestion de la relation client.

Widmee, annonce la commercialisation de Gator, plateforme d'agrégation indépendante de comptes bancaires, à destination des institutions financières. Gator permet aux clients des établissements financiers de disposer, sur une interface unique, de l'ensemble des informations relatives à leurs comptes, qu'ils soient détenus ou non dans des banques différentes. L'opérateur du service pourra aussi proposer, grâce à l'analyse des données clients, des produits financiers sur mesure (crédits, placements, assurances...) et en faciliter la souscription. 


Une offre sur mesure pour les acteurs de l’assurance et du crédit

Développée en marque blanche pour les acteurs de l'assurance et du crédit, Gator (contraction de l'anglais agreggator) collecte les données utilisateurs via une connexion sécurisée aux établissements bancaires. La solution peut alors établir automatiquement une répartition budgétaire pour la présenter au client final, en catégorisant précisément les opérations bancaires au moyen d'un puissant algorithme Elle peut aussi confronter ces données à différentes segmentations métiers (couverture assurantielle, profil de risque, profil d'épargnant, etc.) afin d'obtenir une qualification précise et pertinente pour l'opérateur.

Pour Frédéric Boy, fondateur et directeur général de la fintech bordelaise : « Maintenant que Widmee dispose de l'agrément de PSIC (Prestataire de Service d'Information sur les Comptes) délivré par l'ACPR (Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution), nous pouvons enrichir notre offre et proposer une solution innovante aux organismes financiers, désireux d'offrir un service d'agrégation bancaire à leurs clients. Dans un contexte d'accélération des usages distanciés et de dématérialisation des échanges financiers, les consommateurs sont en demande davantage de simplicité, de rapidité et de personnalisation. Gator répond à cette attente en proposant tous les outils permettant, par exemple, à un courtier en ligne de pré-valider instantanément un dossier de crédit ou à un comparateur de proposer en quelques clics un contrat d'assurance sur-mesure », poursuit Frédéric Boy.


Business model & ambitions

Widmee affirme son positionnement en revendiquant son statut d'acteur indépendant. Les récentes acquisitions de BudgetInsight par Arkéa et de Linxo par Crédit Agricole traduisent le dynamisme du marché français de l'agrégation. Mais un dynamisme - paradoxalement - peu propice à l'innovation, puisque les offres des agrégateurs historiques évoluent peu : plateformes technologiques reposant sur le choix technique du webscraping, autrefois seule manière de faire de l'agrégation, avant l'avènement de l'OpenBanking et de la DSP2. Widmee fait le choix de l'innovation technologique et le pari de l'ouverture des accès aux données bancaires (OpenBanking), imposé par la deuxième directive européenne sur les services de paiement (DSP2), pour élargir le marché de l'agrégation.

Gator veut être la solution d'agrégation privilégiée des acteurs du courtage et de l'intermédiation ; son modèle économique est adapté à cette ambition : le socle de l'offre repose sur un forfait annuel fixe, défini selon trois paliers volumétriques. Il n'est pas question de calculs complexes basés sur des prix de licence progressifs, en fonction du nombre de comptes agrégés ; les coûts sont maîtrisés et adaptés au contexte du client. Gator pourra aussi être déployé dans le cadre de partenariats reposant sur un principe de partage de revenus.

« Nous souhaitons remettre les acteurs financiers de proximité (mutuelles, courtiers, gestionnaires de patrimoine...) au cœur de la connaissance client. C'est à eux, en priorité, que s'adresse Gator. Selon nous, ils sont tout aussi légitimes que les banques à recevoir la confiance de leurs souscripteurs pour synthétiser leur situation financière et leur proposer des offres personnalisées », défend Fréderic Boy. 
Dans quelques années, avec la démocratisation progressive des API ouvertes, le coût de maintenance des plateformes d'agrégation va réduire considérablement. C'est pourquoi notre proposition de valeur s'inscrit davantage dans la qualité du traitement des données agrégées que dans leur simple collecte. En proposant une intégration sur-mesure nous trouverons avec nos clients le meilleur moyen de servir leurs objectifs commerciaux, tout en optimisant l'expérience utilisateur. C'est cette souplesse et ce rôle de conseil qui constituent, nous en sommes convaincus, notre principal atout concurrentiel. »

 

Lire la suite...


Articles en relation