Connexion
/ Inscription
Mon espace
BE - Financement des intiatives
ABONNÉS
Suivez-nous sur feedly

Enerfip, n°1 du financement participatif de la Transition Énergétique en 2020

Après un dernier trimestre 2019 record avec plus de 10 M€ collectés, Enerfip continue sur sa lancée et s’affirme comme le n°1 du financement participatif avec près de 40% de parts de marché en 2020.


3 collectes supérieures à 3 M€

Fin 2019, le plafond de collecte des plateformes de financement participatif CIP (Conseiller en Investissements Participatifs) passait de 2,5 M€ à 8 M€.
Cette mesure discutée dans le cadre des débats sur la loi PACTE et adoptée par le décret du 28 octobre 2019 était très attendue par les acteurs du crowdfunding proposant à leurs investisseurs de financer des infrastructures d’énergie renouvelable pour s’adresser à une nouvelle typologie de projets. Le succès est au rendez-vous pour Enerfip, un des principaux acteurs du secteur.

En effet, depuis l’entrée en vigueur de cette nouvelle réglementation, sur les 21 M€ d'épargne de particuliers qu’Enerfip a permis de flécher vers des projets de la Transition Énergétique, la moitié l’a été sur 3 collectes supérieures à 2,5 M€.

Un premier projet d’efficacité énergétique, opéré par un des leaders du secteur, Greenflex, a été financé en décembre 2019 à hauteur de 5,5 M€. Puis 3 M€ ont été collectés en février 2020 pour un ensemble de projets en développement (photovoltaïque, éolien terrestre, et hydraulique) d’Elements, un acteur montpelliérain en pleine croissance. 3 M€ enfin, début avril 2020, pour un ensemble de projets photovoltaïques prêts à construire d’Amarenco France, un acteur bien établi dans le paysage.


Des montants collectés en temps record malgré le confinement

Du côté des épargnants, ces projets ont trouvé un public particulièrement réceptif. Pour ne prendre que l’exemple du projet Enersol, porté par la société Amarenco, la collecte lancée début avril 2020 en pleine crise du Covid a atteint l’objectif des 3 M€ en 3 jours seulement, démontrant de façon spectaculaire l’intérêt des Français pour ce type de placements d’épargne porteurs de sens. Dès la première journée, c’est plus de 1,8 M€ qui avaient déjà été collectés.

Le financement participatif, une alternative compétitive

Ce nouveau plafond de 8 millions par collecte et l’offre particulièrement pertinente d’Enerfip rendent ce mode de financement attractif pour les porteurs de projets, en offrant une alternative compétitive aux financeurs classiques comme les fonds d’investissement.

Avec des coûts d’opération dégressifs sur ces montants représentant des gros volumes pour la plateforme de financement participatif, les économies d’échelle deviennent substantielles, alors que ces montants restent de petits volumes pour les fonds d’investissement. D’autre part, la réactivité de la structure permet d’obtenir les fonds en un temps record. Il a fallu un mois au total pour Amarenco France pour obtenir les fonds, en incluant l’audit, la levée de fonds et le closing. Enfin, la mise en ligne des collectes et la communication assurée par Enerfip auprès de ses 20 000 membres et au-delà, entraînent une amplification de la notoriété de ses clients qui est toujours appréciable pour les porteurs de projet, notamment en vue du développement de la marque employeur.

Les porteurs de projets sollicitent de plus en plus Enerfip pour des bridges bancaires et des demandes de financements corporate. Enerfip est ainsi positionnée pour le second semestre 2020 sur 5 projets représentant 35 M€ à collecter. De quoi maintenir une trajectoire en conformité avec l’ambition la société.

Lire la suite...


Articles en relation